Qu’est-ce qu’une dette convertible | BDC.ca
logo BDC

Dette convertible

Partager

Une dette convertible permet à une entreprise d’emprunter de l’argent d’un prêteur avec une entente commune initiale de rembourser la totalité (ou une partie) du prêt en le convertissant en un certain nombre d’actions ordinaires à un moment éventuel donné. L’accord de prêt précise les modalités de remboursement, notamment les délais et le prix par action pour la conversion ainsi que le taux d’intérêt à payer jusqu’à la conversion.

Le prêteur peut choisir de convertir le prêt en actions selon les «privilèges de conversion» énoncés dans l’accord. Parfois, l’accord comprend aussi une «option remboursable» qui permet à l’emprunteur de forcer la conversion lorsque la valeur de ses actions atteint un certain seuil pour un certain temps.

Les prêteurs apprécient la dette convertible, car l’emprunteur paie des taux d’intérêt fixes jusqu’à ce qu’ils déclenchent la conversion puis deviennent actionnaires.

Les entreprises assument généralement une dette convertible lorsqu’elles estiment que la valeur de leurs actions augmentera. Cela leur permet de réduire la dilution de l’avoir des actionnaires (en donnant trop de propriété). Par exemple, si une entreprise veut lever 1 million $ et que ses actions valent 20 $ aujourd’hui, elle devra en vendre 50 000 pour atteindre son objectif. Avec une dette convertible, elle peut attendre jusqu’à ce que ses actions valent 50 $ chacune et en émettre seulement 20 000.

En savoir plus sur la dette convertible

L’exemple suivant démontre comment on peut établir une dette convertible. La société ABC lève 1 000 000 $ en financement de dette avec 100 prêts individuels à 10 000 $ chacun, incluant les privilèges de conversion et l’option remboursable qui suivent:

  • Privilèges de conversion – Chaque prêt peut être converti en 200 actions ordinaires de la société ABC, à 50 $ par action, dans les 10 ans. Jusque là, les prêteurs seront payés 4 % d’intérêt.
  • Option remboursable – La société ABC peut forcer la conversion de ses dettes convertibles en tout temps après la fin de la 5e année et quand les actions ordinaires sont négociées à 120 % du prix de conversion, pendant 25 jours consécutifs ou plus.

Partager

v17.9.0.10395