Calculateur de prêt commercial

Utilisez cet outil pour calculer les coûts d’un prêt commercial et établir un calendrier d’amortissement mensuel

Les propriétaires d’entreprise font souvent l’erreur d’utiliser les fonds à leur disposition pour financer tous leurs projets, ce qui peut exercer beaucoup de pression sur leurs flux de trésorerie, surtout si leur entreprise rencontre une difficulté imprévue. Il est plus avantageux d’avoir recours à un prêt commercial pour financer vos projets de croissance.

Notre calculateur de prêt commercial vous permet de calculer les versements mensuels et les intérêts associés au financement de votre projet, ainsi que de visualiser et d’imprimer un calendrier d’amortissement complet.

Calculez le coût d’un prêt commercial

Entrez vos informations de prêt

Calculer

Tous les renseignements sont fournis aux fins d'illustration seulement et sont assujettis aux critères de votre institution financière. Veuillez nous contacter pour en savoir plus sur nos produits et services. Pour plus d'information, consultez les conditions d'utilisation du calculateur de prêt commercial.

Votre prêt vous coûtera...

Total des paiements:
...
Total des paiements:
...
Total des intérêts:
...
Voir le calendrier d'amortissement complet

Conditions d’utilisation du calculateur de prêt commercial de BDC

Le calculateur de prêt commercial est offert gratuitement et sans garantie. Aucune assistance technique n’est fournie.

BDC met ce calculateur à la disposition des visiteurs de son site Web à titre d’outil d’aide à la planification financière et à la gestion des flux de trésorerie. BDC n’est pas l’auteur de cet outil, et le fait d’utiliser le calculateur ne signifie pas que BDC approuve les résultats des calculs ni qu’elle les ait vérifiés de même que votre information financière et votre admissibilité à un prêt. BDC n’assume aucune responsabilité à l’égard d’éventuels dommages-intérêts directs, indirects, consécutifs ou spéciaux, quels qu’ils soient, ayant pour source l’utilisation du calculateur.

BDC considère que toute personne qui décide de se servir du calculateur a lu et compris les dispositions ci-dessus et en a convenu.

Admissibilité aux prêts pour entreprises: ce dont vous aurez besoin

Voici les éléments fondamentaux exigés par la plupart des banques lorsqu’elles évaluent une demande de prêt commercial:

Une entreprise inscrite

Avant de vous accorder un prêt commercial, les banques voudront s’assurer que vous avez inscrit votre entreprise ou l’avez constituée en société. Il n’est pas nécessaire de constituer votre entreprise en société pour l’inscrire auprès du gouvernement; les entreprises individuelles et les sociétés de personnes peuvent également être inscrites.

Les prêts commerciaux ne seront pas accordés à des pigistes ou à des travailleuses et travailleurs autonomes qui n’ont pas d’entreprise inscrite.

Cliquez ici pour inscrire votre entreprise auprès du gouvernement du Canada.

Les entreprises québécoises doivent également s’inscrire auprès de Revenu Québec.

BDC n’offre des prêts qu’aux entreprises établies au Canada. Les propriétaires doivent avoir atteint l’âge de la majorité dans la province ou le territoire où ils ou elles habitent. Par ailleurs, l’entreprise doit avoir une vocation commerciale et être conçue pour générer des revenus, ce qui signifie que les organismes à but non lucratif ne sont pas admissibles à un prêt.

Un compte bancaire qui correspond au nom de votre entreprise

Qu’il s’agisse d’un compte bancaire d’entreprise ou d’un compte personnel, le compte doit correspondre au nom de votre entreprise.

Une entreprise en activité depuis au moins 24 mois et générant des revenus

Pour la plupart des types de prêts, votre entreprise doit être en activité depuis 24 mois ou plus. Pour avoir droit à une aide financière de BDC lorsque votre entreprise est en démarrage, vous devez démontrer un potentiel de marché et de vente réaliste, posséder de l’expérience ou une expertise dans votre domaine, fournir des références personnelles ou de crédit, démontrer un investissement raisonnable en ressources financières et fournir un plan d’affaires solide.

Une bonne cote de crédit

Une banque examinera deux choses avant de vous accorder un prêt commercial:

  • votre cote de crédit personnelle
  • le rapport du bureau de crédit sur votre entreprise

Assurez-vous d’avoir ces renseignements avant de rencontrer votre banque et de les avoir examinés afin de pouvoir répondre à ses questions.

Des décisions financières judicieuses dans votre vie personnelle peuvent contribuer à l’obtention d’un prêt, mais l’inverse est tout aussi vrai: «Si vous achetez un bateau et des voitures, et que vous vous endettez beaucoup chaque année, c’est un signal d’alarme», explique Wesly Joseph, de BDC, qui a passé plusieurs années à évaluer les emprunteuses et emprunteurs à BDC et ailleurs. «Quelles que soient les tendances personnelles que l’on a, on les transpose généralement dans le monde des affaires.»

Pour les prêts de moins de 350 000 $, avoir une bonne cote de crédit personnelle est l’exigence la plus importante lors d’une demande. En fait, pour les prêts de moins de 100 000 $ à BDC, votre cote de crédit est la seule exigence que nous examinons.

Pour les entreprises en activité depuis au moins 24 mois, tout le processus pour obtenir un prêt de moins de 100 000 $ se déroule en ligne. Cela signifie que le processus de demande est très rapide et facile, mais aussi qu’il est extrêmement important que vous ayez une bonne cote de crédit pour obtenir un prêt.

Données financières de l’entreprise

Dans le cas de prêts plus importants, les banques examineront généralement vos états financiers pour évaluer votre capacité à rembourser vos dettes. Faute d’états financiers, vous devrez au moins présenter vos déclarations de revenus.

On vous demandera également des projections financières indiquant les prévisions mensuelles de vos flux de trésorerie pour les 12 prochains mois.

Documents à l’appui

Les demandes de prêts commerciaux plus importantes nécessitent plusieurs documents à l’appui, comme des états financiers, des projections financières et des plans de marketing et de production, qui contribuent tous à assurer la viabilité de votre entreprise aux yeux de la banque. Pour en savoir plus, consultez cet article qui explique comment obtenir un prêt commercial au Canada ou communiquez avec nous.

Vous pouvez aussi consulter notre liste des questions que nous recevons le plus fréquemment au sujet des prêts pour petites entreprises.

La meilleure façon d’obtenir un prêt est de présenter vos antécédents en matière de crédit.

Quel est le montant maximal de prêt que je peux contracter?

Lorsque vous réfléchissez à l’ampleur d’un prêt que vous voulez demander, pensez à ce que vous pouvez vous permettre de payer.

En règle générale, il est facile de penser à votre bénéfice net (qui équivaut à vos bénéfices ou votre résultat net) par rapport à la dépréciation de votre projet (qui correspond à la diminution de la valeur de l’actif ou du projet au fil du temps).

Capacité d’emprunt = bénéfice net + dépréciation de votre projet

Les institutions prêteuses tiendront également compte de vos ventes pour évaluer votre admissibilité à un prêt.

Selon Wesly Joseph, le montant de votre prêt dépendra du montant de vos ventes enregistrées. «Disons que vous réalisez des ventes annuelles de 100 000 $, que vous n’avez pas de dettes et que vous voulez contracter votre premier prêt, ce dernier ne peut dépasser 100 000 $.» C’est une formule qui, d’après lui, est couramment utilisée par les banques pour mesurer leur risque.

Quel est le taux d’intérêt d’un Prêt petites entreprises?

Le taux d’intérêt sur notre Prêt petites entreprises est calculé de la façon suivante:

Taux de base variable courant + écart fondé sur vos renseignements personnels et commerciaux = taux d’intérêt

Par conséquent, le taux d’intérêt varie selon la cliente ou le client.

Les prêts peuvent être structurés de plusieurs façons. Les calculs varient d’une banque à l’autre.

Quelle banque choisir pour un prêt commercial?

Il est important d’examiner ce que différentes banques sont disposées à vous offrir, parce que les produits de prêt varient de l’une à l’autre.

Effectuez vos recherches pour trouver la banque et le prêt qui vous conviennent le mieux.

Sondez d’abord votre réseau de contacts professionnels en leur demandant quelles sont leurs expériences avec une banque donnée, sur:

  • la qualité du service offert;
  • les problèmes qu’ils et elles ont rencontrés;
  • ce que la banque recherchait dans une proposition de prêt;
  • et à quel point la banque était prête à négocier.

Outre les aspects relationnels, quels facteurs devriez-vous prendre en considération lorsque vous comparez les prêts commerciaux entre les banques?

1. La durée de votre prêt

Les modalités des prêts sont très importantes. Des modalités de remboursement plus longues entraînent des coûts d’emprunt supérieurs à long terme, mais aussi des remboursements mensuels moins élevés afin que vous puissiez éviter les problèmes de trésorerie.

2. Quel pourcentage du coût de votre projet votre institution prêteuse est-elle disposée à financer?

Cela déterminera l’importance de l’investissement personnel que vous devez faire et s’il est judicieux de travailler avec une deuxième banque.

3. L’institution prêteuse offre‑t‑elle des options de remboursement flexibles?

En ce qui concerne les finances de votre entreprise, rappelez-vous que même les plans les mieux conçus peuvent dérailler en raison de changements imprévus.

Demandez donc à votre banque ce qui se passerait si vous n’étiez pas en mesure d’effectuer les remboursements prévus de votre prêt. Quelles sont les options qui s’offrent à vous? Par exemple, est-ce que votre banque vous laisserait suspendre temporairement vos remboursements de capital?

Il est également important que vous compreniez la différence entre un prêt à terme et un prêt à demande. Un prêt à terme est un capital engagé. Cela signifie que votre banque ne peut pas décider de se retirer de votre entreprise ou de votre secteur en raison d’un changement stratégique à la banque. Un prêt à demande est un prêt dont l’institution prêteuse peut exiger le remboursement complet à tout moment. À BDC, aucun prêt n’est remboursable sur demande à moins d’arrérages. Nous ne pouvons pas décider soudainement de nous retirer.

4. Quelles garanties devez-vous fournir?

La plupart des institutions prêteuses sur le marché prêtent en fonction d’un actif. Par exemple, elles évalueront la valeur d’un immeuble et vous prêteront de l’argent selon un pourcentage de cette évaluation. D’autres, comme BDC, vous prêteront de l’argent en fonction de votre flux de trésorerie. Elles examineront vos revenus et vos dépenses puis, en fonction de vos profits, elles vous accorderont un prêt sans avoir à prendre des actifs en garantie. Vous pourrez ainsi emprunter de l’argent supplémentaire pour faire croître votre entreprise.

5. Quel est le taux d’intérêt qui vous est offert?

Celui-ci détermine le montant à rembourser chaque mois.

Même si votre taux d’intérêt est évidemment très important, les autres facteurs dont nous avons discuté précédemment doivent être dûment pris en considération, car ils pourraient sauver votre entreprise si vous éprouvez des difficultés.

Facteurs à prendre en compte lorsqu'on cherche un prêt

  • Durée du prêt

  • Pourcentage du projet que l'institution prêteuse acceptera de financer

  • Souplesse de l’institution prêteuse

  • Garanties

  • Taux d’intérêt

Une personne salariée peut-elle faire une demande de prêt commercial?

Elle ne peut faire une demande de prêt commercial que si elle a une entreprise inscrite. De nombreuses personnes conservent leur emploi tout en dirigeant une jeune entreprise. Selon Wesly Joseph, que ce soit une personne salariée ou non qui dirige l’entreprise, une institution prêteuse veut généralement savoir si le temps consacré à l’entreprise est suffisant et si les revenus générés permettront d’atténuer les risques. «Elle veut savoir que l’entreprise n’aura pas besoin d’aide extérieure pour subvenir à ses besoins.»

À combien s’élève un prêt commercial ordinaire?

Le montant minimal d’un prêt à BDC est de 10 000 $. Le montant maximal correspond à la capacité de l’emprunteuse ou l’emprunteur à rembourser le prêt. «Tout dépend de la somme dont vous avez besoin pour faire progresser votre entreprise et de l’endettement qu’elle peut assumer», conclut Wesly Joseph.

Nos autres calculateurs de ratios

Comment obtenir un prêt commercial

Découvrez ce que les banques recherchent lors d’une demande de prêt.

Obtenir du financement

Achat d’entreprise

Achetez une entreprise existante et profitez de notre vaste expérience dans le financement d’acquisition d’entreprise.

En savoir plus

Prêt petites entreprises

Au lieu d’utiliser les fonds destinés à vos activités courantes, demandez du financement additionnel en ligne. Vous pourriez obtenir jusqu’à 100 000 $.*

*Certaines conditions s’appliquent

En savoir plus

Partager