Ratio d'endettement

Le ratio d’endettement indique le pourcentage de l’actif d’une entreprise qui a été financé par des créancières et créanciers

Est-il risqué pour une banque de prêter une somme à votre entreprise? Pour le savoir, la banque regardera notamment votre ratio d’endettement.

Ce ratio détermine le niveau d’endettement d’une entreprise, donc la proportion de ses actifs qui appartiennent à ses créancières et créanciers. C’est l’un des trois ratios qui mesurent la capacité d’endettement d’une entreprise, les deux autres étant le ratio du service de la dette et le ratio emprunts/capitaux propres.

De façon générale, une banque interprétera un faible ratio comme un bon indicateur de votre capacité à rembourser vos dettes ou à contracter d'autres emprunts pour saisir les nouvelles occasions qui se présentent. Un ratio élevé, quant à lui, indique une dépendance importante aux capitaux d’emprunt et pourrait constituer un signe de faiblesse financière.

Comment calculer le ratio d’endettement:

Formule

PASSIF

ACTIF

Remplissez les champs ci-dessous:

Comment calculer le ratio d’endettement?

Pour calculer le ratio d’endettement, il faut tenir compte du passif total. «Il inclut le passif à court terme, qui est remboursable dans les 12 mois suivants la fin de l’année financière, comme les comptes fournisseurs et autres créditeurs, la portion court terme de la dette et le passif à long terme remboursable sur plus de 12 mois, comme le prêt hypothécaire diminué de la tranche court terme,» indique Florence Bessette, CPA auditrice, conseillère d’affaires, BDC Services-conseils.

«Donc, le passif total comprend vraiment tout ce que l’entreprise aura à rembourser», ajoute Florence Bessette.

Le passif total devra être divisé par l’actif total de l’entreprise afin d’obtenir le ratio d’endettement. «On inclut l’actif à court terme, donc ce que l’entreprise détient en ce moment, comme l’encaisse, et ce qu’elle aura en liquidité dans les 12 mois qui suivent la fin de l’année financière, comme les comptes débiteurs, mentionne Florence Bessette. Puis, on inclut l’actif à long terme, comme les placements à long terme, et les immobilisations corporelles. L’actif total comprend toutes les ressources de l’entreprise.»

Le levier financier peut être intéressant pour une entreprise et peut lui permettre de croître, mais il doit tout de même être utilisé à bon escient.

Exemple d’un calcul de ratio d’endettement

Dans l’exemple ci-dessous, le ratio dette/actif total est de 61 % pour l’année 1 et de 54 % pour l’année 2. C’est donc dire que 61 % des actifs appartenaient à des créancières et créanciers la première année, alors que ce pourcentage s’élevait à 54 % pour la deuxième année.

Le calcul est le suivant:

Passif total de l'entreprise (passif à court terme + passif à long terme)


Actif total de l'entreprise (actif à court terme + actif à long terme)

Année 1

4 508 224


8 362 083

= 0,61

Année 2

4 825 604


7 921 194

= 0,54

Bilan Agrandir l'image

Comment analyser le ratio d’endettement?

Le ratio d’endettement est surtout utilisé par les institutions financières pour évaluer la capacité d’une entreprise à effectuer les paiements de sa dette actuelle et sa capacité à générer des fonds en contractant une nouvelle dette. Ce ratio est aussi très semblable au ratio emprunts/capitaux propres, qui indique que la majeure partie des actifs est financée par la dette lorsque le ratio est supérieur à 1.

Nous dirons d’une entreprise ayant un ratio d’endettement élevé qu’elle bénéficie d’un levier financier élevé. Les entreprises à fort levier financier sont souvent en bonne condition lorsque les marchés sont en croissance, mais elles sont susceptibles d’avoir des problèmes à repayer leurs dettes lors d’un ralentissement des marchés. Elles sont également moins aptes à contracter une nouvelle dette pour assurer leur survie ou pour tirer avantage des occasions du marché.

Il est tout de même normal pour une entreprise d’être endettée, et cela peut même avoir des côtés positifs.

«Il peut être intéressant pour une entreprise d’utiliser l’effet de levier, donc la dette, pour générer des ressources supplémentaires, explique Florence Bessette. Par exemple, elle peut acheter un immeuble commercial qui lui permettra d’avoir un espace plus grand et plus adapté à ses besoins, de façon à gagner en productivité. Puis, elle peut acheter de l’équipement à la fine pointe de la technologie qui lui permettra de réaliser davantage de contrats et plus rapidement pour sa clientèle. L’utilisation de la dette lui permet ainsi de conserver ses liquidités pour son fonds de roulement.»

Toutefois, vous devriez prendre en considération que pour les banques, il y a un risque financier à prêter davantage à une entreprise qui a déjà un ratio d’endettement élevé. «D’abord, parce qu’elle pourra moins offrir de garanties à ses créancières et créanciers, et parce qu’elle aura une charge financière plus importante à assumer», explique l’auditrice et conseillère d’affaires.

«Il faut aussi savoir qu’une entreprise très endettée obtiendra un taux d’intérêt plus élevé pour ses prochains emprunts, car le risque pour les institutions prêteuses est plus élevé», précise Florence Bessette.

Ainsi, les intérêts à payer viendront diminuer la rentabilité de l’entreprise. De plus, les paiements sur la dette viendront réduire ses liquidités.

«L’effet de levier peut être intéressant pour une entreprise, affirme Florence Bessette, mais il doit tout de même être utilisé à bon escient.»

Qu’est-ce qu’un bon et un mauvais ratio d’endettement?

Pour savoir si un ratio d’endettement est bon ou mauvais, il faut le comparer à celui d’autres entreprises du même secteur.

«Certaines entreprises ont besoin de beaucoup d’équipements pour fonctionner, par exemple dans le secteur manufacturier, ce qui exige plus de financement», explique Florence Bessette.

Pour déterminer si le ratio d’endettement est bon ou mauvais, il faut aussi regarder le niveau de croissance de l’entreprise. «Si une entreprise est très endettée, mais qu’elle génère beaucoup de liquidités de ses opérations, ce sera moins risqué pour la banque de lui prêter davantage parce que l’entreprise aurait la capacité de rembourser», précise Florence Bessette.

En général, on s’entend pour dire qu’un ratio d’endettement de 30 % est bas.

Il est possible d’aller chercher le ratio d’endettement moyen par industrie sur le site de Statistique Canada. Plusieurs entreprises vendent aussi ces données.

«En général, on s’entend pour dire qu’un ratio d’endettement de 30 % est bas», précise Florence Bessette.

Comment améliorer son ratio d’endettement?

À moins de soudainement faire un coup d’argent qui fait rapidement augmenter l’actif, il faut rembourser ses dettes pour améliorer son ratio d’endettement. «L’idéal est de commencer par rembourser celles qui ont les taux d’intérêt les plus élevés», indique Florence Bessette.

Mais, il faut y aller stratégiquement. «Il faut réduire ses dettes dans la mesure du possible, affirme Florence Bessette. Pour faire les choses correctement, il faut réaliser des prévisions financières pour inclure le remboursement de dettes afin de s’assurer d’avoir un assez grand flux de trésorerie pour pouvoir faire ces paiements sans venir nuire aux activités de l’entreprise.»

Prochaine étape

Téléchargez notre guide numérique gratuit, Faire le suivi de la performance de votre entreprise, afin de mieux comprendre comment mesurer votre liquidité, le rendement de vos opérations, votre rentabilité et votre capacité de financement.

Nos autres calculateurs de ratios

Partager