logo BDC

Le ministre Bains et la ministre Chagger annoncent les premiers investissements faits au titre de l’Initiative de catalyse du capital de risque

Ce financement stimulera les investissements de capital de risque dans les petites et moyennes entreprises canadiennes qui ont beaucoup de potentiel
2018-06-21

Le 21 juin 2018 — Ottawa (Ontario) — Innovation, Sciences et Développement économique Canada

Les investissements alimentent les entreprises de toutes les tailles, mais ils sont surtout importants pour les petites et moyennes entreprises qui veulent prendre de l’expansion. Le capital de risque peut aider les entreprises — et surtout celles qui prennent de l’expansion — à transformer leurs idées géniales en innovations révolutionnaires.

Aujourd’hui, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains, et la leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, l’honorable Bardish Chagger, ont annoncé la première vague d’investissements faits au titre de l’Initiative de catalyse du capital de risque (ICCR).

Tel qu’il l’a annoncé dans le budget de 2017, le gouvernement du Canada, par l’intermédiaire la Banque de développement du Canada (BDC), consacre jusqu’à 400 millions de dollars pour la nouvelle Initiative de catalyse du capital de risque (ICCR) afin d’accroître l’accessibilité du capital de risque au Canada aux stades avancés. Avec les fonds obtenus du secteur privé, cet investissement pourrait permettre d’injecter environ 1,5 milliard de dollars dans le marché canadien des capitaux d’innovation. Ce financement complète l’appui apporté par d’autres programmes dans le cadre du Plan pour l’innovation et les compétences, afin d’aider les entreprises canadiennes démarrage à fort potentiel à prendre de l’expansion.

Dans le cadre du premier volet de l’ICCR, le gouvernement du Canada investit dans cinq nouveaux fonds de fonds à grande envergure destinés aux investissements dans le capital de risque à l’échelle nationale. Ces fonds visent les entreprises canadiennes en démarrage et les jeunes entreprises qui évoluent dans un contexte d’expansion et de croissance rapide.

Les cinq entreprises gestionnaires de fonds qui reçoivent des fonds au titre de l’ICCR sont les suivantes:

  • Hamilton Lane
  • HarbourVest Partners
  • Kensington Capital Partners
  • Northleaf Capital Partners
  • Teralys Capital

Ces gestionnaires commenceront maintenant à mobiliser des capitaux supplémentaires dans le secteur privé d’une valeur d’au moins 2,5 fois le montant du capital mis à leur disposition par le gouvernement du Canada et les gouvernements provinciaux.

Chaque bénéficiaire a montré comment il compte mettre l’accent sur la diversité et augmenter la participation des femmes au sein de l’écosystème du capital de risque. Les bénéficiaires devront d’ailleurs rendre des comptes sur les résultats de leurs stratégies.

Cette initiative stimulera les investissements commerciaux au Canada, améliorera l’écosystème du capital de risque dans l’ensemble du pays et favorisera la compétitivité économique.

Citations

«Partout au Canada, on trouve des petites et moyennes entreprises qui offrent de nouveaux produits et services novateurs. Ces entreprises ont souvent besoin d’un apport de capitaux pour prendre de l’expansion et faire leur marque sur le marché mondial. L’annonce au titre de l’Initiative de catalyse du capital de risque, un élément du Plan pour l’innovation et les compétences, cadre avec l’objectif du gouvernement du Canada qui vise à créer un milieu d’investissement dans lequel les percées canadiennes peuvent remettre en question le statu quo et changer les choses. J’ai hâte de voir les avantages et les emplois qui découleront de cet investissement.»

— Le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, l’honorable Navdeep Bains

«À titre de ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, j’ai écouté les entrepreneurs de partout au Canada m’expliquer l’importance des investissements pour alimenter la croissance et profiter des nouvelles possibilités. L’annonce des bénéficiaires du premier volet d’investissement au titre de l’Initiative de catalyse du capital de risque fera en sorte que les nouvelles entreprises qui ont des idées géniales auront davantage de chances de trouver les capitaux et les partenaires investisseurs dont elles ont besoin pour prendre de l’expansion et créer de bons emplois pour la classe moyenne. Cette importante initiative permettra d’assurer l’égalité des sexes dans l’industrie du capital de risque et d’appuyer les fonds de placement administrés par des femmes. L’initiative permettra également de soutenir les entreprises dirigées par des femmes à mesure qu’elles prennent de l’expansion et deviennent plus concurrentielles.»

— La leader du gouvernement à la Chambre des communes et ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, l’honorable Bardish Chagger

«L’industrie du capital de risque joue un rôle primordial dans le soutien aux entrepreneurs les plus novateurs qui peuvent ainsi démarrer leur entreprise et la faire croître afin qu’elle puisse être concurrentielle à l’échelle mondiale. BDC est très bien placée pour soutenir cette initiative. En tant qu’investisseur en capital de risque le plus actif au pays, BDC Capital, notre division d’investissement, peut rassembler les meilleurs acteurs de l’écosystème et créer une nouvelle génération de champions de la prospérité canadienne sur le plan international.»

— Le président et chef de la direction de la Banque de développement du Canada, Michael Denham

Les faits en bref

  • Les bénéficiaires annoncés aujourd’hui ont été choisis à la suite d’un processus de sélection rigoureux et jugé par un comité de sélection composé d’experts hautement qualifiés, ainsi que par des spécialistes de la Banque de développement du Canada et d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada.
  • En 2017, l’industrie canadienne du capital de risque a investi 3,5 milliards de dollars dans des ententes, soulignant ainsi la huitième année de croissance consécutive et le plus important investissement annuel en capital depuis 2001.
  • Le premier volet de l’ICCR augmentera l’offre de capital de risque de stade avancé au Canada pour les nouvelles entreprises qui ont beaucoup de potentiel, ce qui leur permettra de prendre de l’expansion et de transformer leurs idées en produits commercialisables.
  • L’ICCR permet de soutenir le travail de BDC, qui est le plus important investisseur de capital de risque au pays. BDC possède un portefeuille d’environ 1 milliard de dollars en engagements et appuie près de 700 entreprises du secteur des technologies de pointe.
  • Selon l’Association canadienne du capital de risque et d’investissement, la croissance du capital de risque est principalement attribuable au soutien du gouvernement du Canada. L’ICCR permet d’en maintenir l’élan.
  • Les petites et moyennes entreprises représentent environ 99,7 % de l’ensemble des entreprises au Canada.

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter: @ISED_CA

Suivez la ministre Chagger sur les médias sociaux.
Twitter: @MinofSBT
Instagram: minofsbt

- 30 -

Partager

v17.9.0.10395