Comment vendre votre entreprise

Lecture de 2 minutes

Que vous souhaitiez prendre votre retraite ou relever d’autres défis, choisir de vendre votre entreprise est l’une des décisions les plus importantes que vous puissiez prendre en tant que propriétaire d’entreprise.

La première étape pour vendre votre entreprise est sans doute de consulter une ou un comptable et une avocate ou un avocat pour savoir les incidences de cette vente sur les plans fiscal et successoral.

Vous devrez ensuite prendre les mesures appropriées afin de hausser la valeur de votre entreprise et de maximiser son prix de vente.

Finalement, vous voudrez demander à une avocate ou un avocat ou à une consultante ou un consultant qui se spécialise dans les fusions et acquisitions de vous conseiller sur la marche à suivre tout au cours du processus de vente.

La bonne façon de vendre votre entreprise

Il existe plusieurs façons de vendre une entreprise. Vous pouvez:

  • Recourir aux services d’une courtière ou un courtier en entreprises;
  • Tâter le pouls de vos entreprises concurrentes;
  • Contacter des personnes responsables de fusions d’entreprises dans votre secteur d’activité;
  • Annoncer vos intentions à votre entourage.

Chacune de ces méthodes est différente et requiert un engagement variable de la part de la ou du propriétaire de l'entreprise.

Lorsqu'on songe à vendre son entreprise, le choix du moment opportun est crucial. Dans la majorité des cas, brûler les étapes risque de vous priver du rendement espéré.

Tout comme lorsque vous vendez une maison, le temps consacré à améliorer la propriété permettra d'en tirer un meilleur prix.

Adopter la mentalité d’une acheteuse ou un acheteur

Un bon moyen d'améliorer la «propriété» consiste à se mettre à la place de l'acheteuse ou acheteur. Cernez ce qu’elle ou il recherche et modelez l'entreprise en fonction de ses désirs. Habituellement, les acheteuses et acheteurs d'entreprise s'intéressent aux aspects suivants:

  • Une juste évaluation de l'entreprise, pouvant être menée au moyen de différentes méthodes comptables, par exemple les transactions comparables ou l'actualisation des flux de trésorerie.
  • Les mécanismes de financement qui leur permettent d'acheter l'entreprise, par exemple des swaps d'actions ou le financement du vendeur.
  • Les facteurs de risque, c'est-à-dire les éléments d'enquête dont il faut tenir compte dans le cas de n'importe quel investissement. Rappelez-vous que les acheteuses et acheteurs sont en réalité des investisseuses et investisseurs. Ces facteurs peuvent comprendre le potentiel de croissance, la conjoncture de l'industrie, votre passif, les problèmes d'exploitation, etc.
  • L'intégration des nouveaux propriétaires au sein de l'entreprise existante.

Trouver une acheteuse ou un acheteur

Pour trouver une acheteuse ou un acheteur, la plupart des vendeuses et vendeurs commencent par faire part de leurs intentions à leur cercle de connaissances de l'industrie. Elles et ils le mentionnent aussi à des conseillères et conseillers – notamment des comptables et des avocates et avocats – qui sont souvent à l'affût d'entreprises à vendre. Elles et ils peuvent aussi informer les associations de leur secteur d'activité et les courtières et courtiers d’entreprises qu’elles et ils cherchent à vendre leur entreprise.