Qu’est-ce qu’un bilan?

Partager

Définition de bilan

Le bilan résume les actifs, le passif et les capitaux propres d’une entreprise à une date donnée (indiquée en haut du document). C’est l’un des documents fondamentaux qui composent les états financiers d’une entreprise.

Le bilan est l’un des documents fondamentaux des états financiers d’une entreprise, qui comprennent aussi l’état des résultats, l’état du flux de trésorerie et l’état des bénéfices non répartis.

Le bilan est une synthèse de la situation financière de l’entreprise à un moment précis; il indique clairement ce que votre entreprise possède et ce qu’elle doit. L’examen d’une suite de bilans permet de suivre l’évolution de la liquidité d’une entreprise.

Les banques et les investisseurs et investisseuse consultrnt aussi le bilan pour se faire une meilleure idée de la santé financière de votre entreprise avant d’y investir ou de vous prêter de l’argent.

«Le bilan donne un aperçu de la situation de l’entreprise à un moment donné, mais c’est également un document important pour les institutions prêteuses lors de l’évaluation des demandes de prêt», explique Fanny Cao, conseillère principale, Développement de produits à BDC.

Elle ajoute que le bilan permet de voir comment l’entreprise se porte, sur le plan financier, et si elle dispose de fonds suffisants pour investir dans ses activités. «On y voit les actifs et le passif à court et à long terme, les obligations dont vous devez vous acquitter au cours des 12 prochains mois.»

Quelles sont les principales composantes d’un bilan?

1. Actifs à court terme

L’encaisse, ainsi que les autres actifs que vous comptez convertir en espèces au cours des 12 prochains mois. Les comptes débiteurs et les stocks en sont des exemples.

2. Actifs à long terme

Les biens et l’équipement que l’entreprise possède et utilise dans le cadre de ses activités d’exploitation pour générer des bénéfices. Les actifs à long terme (ou immobilisations) sont achetés en vue d’une utilisation à long terme (plus d’un an). Leur valeur diminue au fil du temps en raison de l’usure, ce qui est comptabilisé au poste de l’amortissement dans l’état des résultats.

3. Passif à court terme

Les dettes et autres montants à payer à des créanciers et créancières dans les 12 prochains mois. Le passif à court terme comprend les comptes fournisseurs, les soldes de cartes de crédit, les taxes de vente perçues, les charges salariales et le remboursement des prêts.

4. Passif à long terme

Les dettes et autres montants à payer aux créanciers et créancières dans plus de 12 mois. Les prêts à terme et les prêts hypothécaires en sont des exemples.

5. Capitaux propres

Les capitaux propres sont constitués des actions ordinaires et privilégiées, du capital d’apport et des bénéfices non répartis (que l’entreprise a accumulés, mais n’a pas distribués aux actionnaires).

La banque examine le bilan de votre entreprise pour déterminer dans quelle mesure elle pourrait lui prêter de l’argent.

À quoi sert le bilan?

Le bilan sert à mesurer certains ratios clés de l’entreprise, comme le ratio d’endettement, le ratio emprunts/capitaux propres et le ratio de liquidité générale à certaines dates fixes, comme dans les rapports annuels, trimestriels ou mensuels. D’autres ratios sont utilisés pour faire des calculs à partir de l’état des résultats et de l’état des flux de trésorerie qui renvoient au bilan.

Fanny Cao explique: «Cela permet de voir à quel point l’entreprise est efficace et liquide. La banque examine le bilan de votre entreprise pour déterminer dans quelle mesure elle pourrait lui prêter de l’argent.»

Le bilan révèle aussi la valeur comptable des actifs, du passif et des capitaux propres de l’entreprise.

Fanny précise que les chiffres du bilan présentent les actifs et le passif à court et à long terme. «Il faut s’assurer que les actifs à court terme excèdent les éléments du passif à court terme. Ainsi, si vous devez rembourser la totalité des éléments du passif à court terme demain, vous savez que l’encaisse provenant des actifs à court terme vous le permet.»

Structure du bilan

Dans le bilan, le total des actifs devrait toujours être égal à la somme du total du passif et des capitaux propres.

Cette formule simple confirme que tout ce que possède l’entreprise a été financé par emprunt (passif) ou par les investissements, par voie du capital d’apport ou du réinvestissement de bénéfices (bénéfices non répartis).

Le bilan est aussi étroitement lié aux autres états financiers. Il ne peut pas vraiment être analysé indépendamment de ces documents.

Supposons que vous décidiez d’acheter un nouveau camion. Le véhicule figurera parmi les actifs dans la partie supérieure de votre bilan, tandis que le prêt que vous avez obtenu pour l’acheter figurera au passif, dans la partie inférieure.

À la fin de l’exercice, votre comptable inscrira dans l’état des résultats une charge d’amortissement correspondant à la perte de valeur du camion découlant de son utilisation. (L’amortissement est calculé en fonction de la durée de vie utile de l’actif.)

Dans le tableau des flux de trésorerie, l’amortissement est réintégré à votre bénéfice net, car il ne s’agit pas d’une charge ayant une incidence sur la trésorerie. À leur tour, ces variations auront une incidence sur le solde de clôture de l’encaisse, inscrit au bilan. Le camion figurera à une valeur réduite en raison de l’amortissement.

Les notes afférentes aux états financiers expliquent les hypothèses utilisées pour établir le bilan. Les comptables indiqueront si le document a été préparé conformément aux normes internationales d’information financière.

Exemple de bilan

Comme vous pouvez le voir dans le bilan ci-dessous, les actifs sont indiqués en haut, en faisant la distinction entre les éléments à court terme et à long terme (pour ces derniers, on parle aussi d’immobilisations). Les deux types d’actifs sont présentés dans l’ordre, en commençant par ceux qui peuvent le plus facilement être convertis en espèces.

Le principe est le même pour le passif et les capitaux propres, les éléments les plus liquides apparaissant en premier. La présentation de deux années de bilan permet de suivre les variations d’une période à l’autre.

Téléchargez un modèle de bilan

Vous pouvez télécharger gratuitement notre modèle de bilan à remplir si vous devez en créer un manuellement. Sachez toutefois que nous conseillons généralement aux propriétaires d’entreprise de produire leurs états financiers au moyen d’un logiciel de comptabilité ou de confier la tâche à leur comptable.

Comment la banque examine-t-elle votre bilan?

Lorsqu’une banque analyse votre bilan, elle calcule certains ratios pour déterminer si l’entreprise sera en mesure de rembourser le prêt.

Ratio de liquidité générale

Le ratio de liquidité générale (ou ratio du fonds de roulement) fait partie des ratios calculés par la banque. Il mesure la capacité de votre entreprise à régler son passif à court terme à même ses actifs à court terme. Les investisseurs et investisseuses le calculeront aussi avant d’investir dans votre entreprise.

En voici la formule de calcul:

Ratio de liquidité générale = actifs à court terme/passif à court terme

Calculons le ratio de liquidité générale de la société ABC à partir du bilan donné en exemple plus haut. Il indique que, à la fin de l’année 1, l’entreprise a au total 120 000 $ d’actifs à court terme et 70 000 $ de passif à court terme. Le ratio de liquidité générale est donc de 1,71. Autrement dit, l’entreprise dispose de 1,71 $ pour rembourser chaque dollar de dette.

De façon générale, plus le ratio de liquidité générale est élevé, moins il y a de risque que l’entreprise manque de liquidité. Si votre ratio de liquidité générale est largement supérieur à 1, votre entreprise a plus de chances de pouvoir respecter ses obligations financières. S’il chute et s’approche de 1, il vous sera plus difficile de régler toutes vos factures à temps.

Ratio d’endettement

Les banques et les investisseurs et investisseuses utilisent aussi le ratio d’endettement pour évaluer la situation financière de votre entreprise. Aux fins du calcul de ce ratio, le pourcentage du financement qui provient de créanciers et créancières et d’investisseurs et investisseuses est comparé au montant des capitaux propres que détiennent les actionnaires.

En voici la formule de calcul:

Ratio d’endettement = capitaux d’emprunt ÷ capitaux propres

Calculons le ratio d’endettement de la société ABC à partir du bilan présenté plus haut. Il indique que, à la fin de l’année 1, la dette à long terme l’entreprise s’élève à 130 000 $, sa dette à court terme atteint 3 750 $ et les capitaux propres des investisseurs et investisseuses se chiffrent à 100 000 $. Le ratio d’endettement est donc de 1,34.

Bon nombre d’entreprises ont un ratio largement supérieur à 1, ce qui signifie que leur dette excède leurs capitaux propres. De façon générale, le ratio d’endettement est plus élevé dans les secteurs à forte intensité capitalistique, par exemple, pour les entreprises de transport routier.

Étape suivante

Téléchargez notre guide gratuit à l’intention des propriétaires d’entreprise, Comprendre vos états financiers, pour obtenir plus de conseils qui faciliteront votre gestion financière.

Partager