Comment bâtir une chaîne d’approvisionnement résiliente en passant au numérique

Augmentez la visibilité sur votre chaîne d’approvisionnement et devenez plus agile pour répondre aux besoins de la clientèle.

Lecture de 7 minutes

Partager

Les technologies numériques peuvent vous donner plus de visibilité sur votre chaîne d’approvisionnement et vous permettre de faire face aux conditions changeantes avec plus d’agilité. Mais surtout, une chaîne d’approvisionnement numérique augmente votre capacité à répondre aux besoins de la clientèle.

Les chaînes d’approvisionnement traditionnelles ont tendance à être cloisonnées et rigides, permettant une communication minimale entre les participants et participantes et très peu d’optimisation juste-à-temps pour la productivité et l’efficacité. Lorsque les pénuries et les arrêts de travail perturbent la circulation des marchandises, cela révèle à quel point cette façon de travailler peut être fragile et vulnérable.

Par ailleurs, les préoccupations concernant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) amènent de nombreuses entreprises à repenser leurs modèles de chaîne d’approvisionnement. Comment pouvez-vous vous assurer que l’ensemble des acteurs au sein d’une chaîne d’approvisionnement particulière respectent les mêmes normes de responsabilité d’entreprise?

Pour trouver des réponses, les entreprises se tournent vers les solutions numériques. Selon René Vargas, conseiller d’affaires principal à BDC, les propriétaires d’entreprise s’intéressent à la façon dont les technologies numériques peuvent aider à éliminer les obstacles, à accroître la transparence et à produire des écosystèmes véritablement intégrés.

«Une chaîne d’approvisionnement numérique comporte de nombreux aspects, explique René Vargas. L’automatisation, l’analyse de données, les plateformes logistiques, l’Internet des objets (IoT) et les technologies infonuagiques peuvent tous et toutes aider à rendre une chaîne d’approvisionnement traditionnelle plus intelligente, plus connectée et plus efficiente. Vous n’avez pas besoin de tout faire, ou tout à la fois. L’important, c’est de commencer.»

Vous n’avez pas besoin de tout faire, ou tout à la fois. L’important, c’est de commencer.

Transformez votre réseau

Pour commencer, René Vargas recommande trois étapes:

Étape 1: Mettez de l’ordre dans votre «maison numérique»

Commencez par élaborer une stratégie numérique qui soutient directement vos objectifs d’affaires et qui est axée sur la satisfaction des besoins de votre clientèle et de vos fournisseurs et fournisseuses. Déterminez, au sein de l’entreprise, les secteurs où la technologie améliorera les choses (p. ex., plus grande efficience, plus de productivité, meilleure communication ou expérience client plus fluide).

Téléchargez notre guide étape par étape afin que la technologie aide votre entreprise à démarrer.

Étape 2: Éliminez les cloisonnements («silos»)

Peu de petites et moyennes entreprises «possèdent» leur chaîne d’approvisionnement. Dans la plupart des cas, elles font partie d’une structure plus large construite autour de grandes entreprises.

Ce n’est pas une raison pour ignorer la chaîne d’approvisionnement, estime René Vargas: l’effort de numérisation n’a pas besoin d’être de haut en bas ou de bout en bout immédiatement. Même ceux et celles qui participent moins à la chaîne peuvent ajouter de la valeur en numérisant leurs affaires et en communiquant des données utiles aux autres membres de la chaîne d’approvisionnement.

Pour illustrer comment les données peuvent être utiles aux autres membres d’une chaîne d’approvisionnement, René Vargas donne l’exemple d’une entreprise de transporteurs à courroie dont les machines possèdent divers types de capteurs intégrés.

«Disons que votre équipement peut enregistrer les heures de fonctionnement, les niveaux de vibration, la température, ce genre de chose, dit-il. Vous pourriez rendre ces renseignements accessibles à votre fournisseur ou fournisseuse de pièces et ajouter des analyses pour prédire le moment où des pièces de remplacement seront nécessaires. Votre fournisseur ou fournisseuse peut ajuster la production en conséquence et vous pouvez garder vos stocks à jour. Faire partie d’une chaîne d’approvisionnement numérique transparente vous permet d’anticiper les besoins et de vous y préparer.»

Faire partie d’une chaîne d’approvisionnement numérique transparente vous permet d’anticiper les besoins et de vous y préparer.

Étape 3: Intégrez le client ou la cliente dans la chaîne logistique

Traditionnellement, les chaînes d’approvisionnement s’arrêtent à la clientèle, mais René Vargas dit qu’il est temps d’intégrer les clients et clientes pour vous assurer que ce que vous faites répond vraiment à leurs besoins.

«La clientèle est la clé, dit-il. Les solutions comme la planification des ressources de l'entreprise (ERP), la planification des ressources matérielles et la gestion des relations avec la clientèle peuvent toutes aider, mais ne pensez pas seulement aux processus ou aux éléments en arrière-plan. Réfléchissez à des moyens de réellement faire participer la clientèle dans la chaîne d’approvisionnement afin que vous puissiez mieux répondre aux demandes en temps réel.»

Outre l’entreprise de transporteurs à courroie fournissant des données aux partenaires de la chaîne d’approvisionnement, René Vargas donne l’exemple d’une entreprise qui utilise la technologie numérique pour transmettre de précieux renseignements à la clientèle: The "connected cow" (en anglais seulement).

«Une entreprise fabrique un collier et d’autres capteurs portables qui se fixent à une vache laitière pour surveiller ce qu’elle mange et boit, le nombre de pas qu’elle fait par jour et toute une gamme de données biométriques, explique-t-il. Comment cette entreprise pourrait-elle utiliser ces données?»

En plus de vendre les données obtenues aux agriculteurs et agricultrices sous forme d’abonnement, René Vargas dit que l’entreprise ayant fabriqué l’équipement pourrait les recueillir et les regrouper avec des données d’autres fermes et animaux d’élevage pour créer des analyses de données volumineuses qui pourraient stimuler de futures innovations de produits.

«Les données retournent dans la chaîne d’approvisionnement et créent de nouvelles possibilités qui profitent à l’entreprise de fabrication et aux autres membres de la chaîne d’approvisionnement et se traduisent par des améliorations qui servent mieux la clientèle au fil du temps», de dire René Vargas.

Ce n’est plus une ligne droite, et les tendances indiquent que nous nous dirigeons vers une économie circulaire. La numérisation est la clé de la transformation des modèles d’affaires.

Saisissez les possibilités

Selon René Vargas, de nombreuses petites et moyennes entreprises considèrent la technologie numérique comme une dépense plutôt que comme une source de valeur.

Il doit souvent encourager sa clientèle à faire le saut et à investir dans la technologie.

«Il est vraiment important de considérer la technologie numérique comme un catalyseur du changement et de l’innovation, dit-il. La numérisation est un moyen clé d’optimiser les processus, de prévenir les pertes et de générer des profits. Ces éléments comptent tous comme des formes de rendement du capital investi (RCI). Il faudra peut-être un petit changement de culture pour voir les choses de cette façon, mais ça en vaut la peine.»

Alors que le terme même de «chaîne d’approvisionnement» suggère une série de liens linéaires, René Vargas affirme que les chaînes d’approvisionnement ressemblent de plus en plus à des regroupements d’entités qui se croisent souvent avec d’autres regroupements.

«Ce n’est plus une ligne droite, et les tendances indiquent que nous nous dirigeons vers une économie circulaire. La numérisation est la clé de la transformation des modèles d’affaires.

Les entreprises qui numérisent leurs chaînes d’approvisionnement seront bien placées pour participer à l’économie circulaire. Grâce à une visibilité accrue, elles peuvent s’assurer que les ressources sont conservées et récupérées autant que possible afin de limiter le gaspillage.

«L’avenir réside dans des économies régénératrices, durables et circulaires, déclare René Vargas. Numérisez aujourd’hui et vous pourrez y prendre part. Vous ne voulez pas être à la traîne.»

Pour obtenir de l’aide afin de bâtir une chaîne d’approvisionnement numérique, communiquez avec BDC Services-conseils et voyez comment des spécialistes comme René Vargas peuvent optimiser votre entreprise.

Partager