4 méthodes éprouvées pour une croissance réussie et une meilleure productivité

Une stratégie de croissance prudente a porté fruit pour cet entrepreneur

Lecture de 3 minutes

Rob Read avait de grands projets d’avenir lorsqu’il a fait l’acquisition, il y a dix ans, d’une petite entreprise spécialisée dans l’entretien des extincteurs.

Le président de Bison Fire Protection, établie à Winnipeg, n’avait toutefois pas saisi l’ampleur des défis qu’entraînerait la décision de diversifier les activités en se lançant notamment dans les alarmes, les gicleurs et les services de protection incendie.

«Croître, c’est plus compliqué qu’il n’y paraît», constate Rob Read, dont l’effectif de son entreprise est passée de 5 à 50 personnes depuis son achat.

«Notre succès a d’abord reposé sur la qualité de notre travail. Mais au fur et à mesure que nous avons augmenté notre effectif, la qualité de notre gestion est devenue tout aussi importante.»

Rob Read mentionne quatre mesures d’amélioration de la productivité que Bison Fire Protection a prises pour établir son positionnement concurrentiel et connaître une croissance fructueuse.

1. Embaucher des gestionnaires intermédiaires

Les propriétaires de petites entreprises ont généralement des relations directes avec la plupart, sinon l’ensemble, des membres de leur personnel. Or, à mesure que Bison Fire Protection prenait de l’expansion, il s’est révélé plus difficile pour Rob Read de gérer ces relations. Il a fini par comprendre que l’intégration d’une équipe de gestion constituait une étape importante.

Il a embauché un directeur de l’exploitation ainsi qu’un contrôleur pour mettre en œuvre et gérer des systèmes d’information financière efficaces. Il a en outre confié plus de responsabilités au personnel de première ligne.

2. Consulter des spécialistes

Rob Read estime important de faire appel à des consultantes et consultants de l’extérieur pour les domaines qu’il connait moins. Par exemple, Bison Fire Protection a récemment demandé à BDC Services-conseils de réaliser un diagnostic organisationnel, qui a conduit à des changements clés, notamment l’embauche de personnel.

3. Mettre en œuvre de nouvelles technologies et de nouveaux processus

Comme la majorité des entreprises, celles qui se spécialisent dans la protection incendie doivent adopter de nouvelles technologies pour devancer la concurrence. À Bison, on s’y prend de deux façons. Tout d’abord, l’entreprise s’efforce d’offrir à sa clientèle les dernières innovations en matière de prévention et d’extinction des incendies. Autre point important, elle utilise la technologie pour stimuler la productivité du personnel, notamment en leur fournissant des iPad pour améliorer les flux de travail et de documents.

4. Croître, mais prudemment

La perte de contrôle est l’une des plus graves menaces pour la santé d’une entreprise en plein essor. Rob Read a évité ce piège en faisant preuve de patience à l’égard des nouveaux projets. Avant de passer à une autre étape, il a pris le temps d’intégrer les gros changements, comme l’expansion en Saskatchewan et l’acquisition de Thompson Extinguisher Service, une entreprise qui lui a ouvert les portes du lucratif secteur minier.

Malgré son succès, Bison Fire Protection ne se repose pas sur ses lauriers. Toujours à la recherche de nouveaux secteurs d’activités, Rob Read prévoit se lancer dans la distribution et l’installation de systèmes d’accès par carte électronique.