Comment faire profiter votre entreprise des chaînes d’approvisionnement mondiales

Lecture de 4 minutes

Vous croyez que votre entreprise est trop petite pour intégrer les chaînes d’approvisionnement de multinationales? Détrompez-vous: en fait, celles-ci ont autant besoin de vous que vous d’elles!

«La réalité est que les grandes sociétés cherchent des petites entreprises spécialisées auxquelles s’associer», indique Andrew Richardson, président de Targray Technology International.

Des niches commerciales et des relations proches

«Les petites entreprises offrent les produits-créneaux, la rapidité d’exécution et les relations clients étroites dont les multinationales ont besoin pour demeurer innovatrices et concurrentielles», avance Andrew Richardson.

Sa société, Targray, dont le siège est à Montréal, constitue un bon exemple. Certaines des plus importantes entreprises de fabrication mondiales de piles solaires comptent sur elle pour leur fournir les produits de pointe qui leur permettent de fabriquer des cellules de panneaux solaires au plus bas coût par watt possible.

Même chose pour de grands noms de l’électronique comme Sony et JVC, dont les CD, DVD et disques Blu-ray sont fabriqués à partir de matériaux fournis par Targray. Il y a fort à parier qu’au moins la moitié des CD et vidéos qui se trouvent chez vous contiennent des matériaux provenant de Targray.

Pensez fiabilité

Les multinationales veulent des fournisseuses et fournisseurs fiables, qui respecteront scrupuleusement leurs critères de qualité, de prix et de livraison. Le moindre manquement d’une fournisseuse ou un fournisseur peut avoir un effet domino dévastateur sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement.

De nombreuses multinationales délaissent pour cette raison les relations transactionnelles à court terme au profit de partenariats de collaboration de longue durée avec de petites entreprises fournisseuses.

Les grandes entreprises, dit Jérôme Nycz, vice-président exécutif, BDC Capital, veulent avoir la certitude que leurs fournisseuses et fournisseurs sont stables sur le plan financier. Elles recherchent aussi des entreprises possédant des certifications de qualité, des entreprises qui peuvent augmenter la production pour répondre à la demande.

«Ce processus de sélection rigoureux a, entre autres, l’avantage de faire en sorte que l’ensemble des partenaires qui participent à la chaîne d’approvisionnement maintiennent de plus en plus une position concurrentielle», fait-il observer.

La planification est impérative

Vous avez besoin d’un plan mûrement réfléchi qui évalue les capacités de votre entreprise et la façon dont elles pourraient contribuer au renforcement d’une chaîne d’approvisionnement résiliente et souple. Traitez la gestion de la chaîne d’approvisionnement comme un élément essentiel de votre stratégie d’affaires, en adoptant des pratiques exemplaires et en développant les compétences requises au sein de votre organisation.

Dans le cadre de votre planification, prenez l’habitude de partager davantage de risques et de responsabilités avec vos partenaires de la chaîne d’approvisionnement, notamment en acceptant des délais de paiement plus longs ou en partageant les coûts de recherche et développement.

«Les grandes entreprises disent: “ Nous avons un problème et il faut le régler”, explique Jayson Myers, président des Manufacturiers et Exportateurs du Canada. Ne disposant pas de toutes les ressources de R-D, de toute la propriété intellectuelle ou même des idées, elles comptent sur les petites entreprises fournisseuses pour trouver les solutions.»

Mettez vos technologies à jour

Selon Jayson Myers, fournir ces solutions nécessite également des technologies à jour pour aider les entreprises à réagir rapidement lorsque des modifications de conception, de livraison ou de prix surviennent.

En outre, les acheteuses et acheteurs de l’international requièrent des systèmes et des processus automatisés intégrés qui permettent à l’ensemble des participantes et participants à la chaîne d’approvisionnement de faire un suivi en ligne.

«Les acheteuses et acheteurs de l’international veulent être capables de surveiller ce qui se passe en amont et en aval de la chaîne d’approvisionnement pour s’assurer que les stocks sont disponibles et que le projet respecte l’échéancier», ajoute Jayson Nycz.

Établissez un partenariat avec une exportatrice ou un exportateur

Trop souvent, les petites entreprises n’ont pas les ressources ni le savoir-faire requis pour faire affaire à l’étranger. Jayson Myers recommande de s’associer à une entreprise canadienne qui est déjà intégrée à une chaîne d’approvisionnement mondiale.

«Cela vaut aussi pour les multinationales, qui ne souhaitent pas trier une à une les solutions parmi des centaines de fournisseuses et fournisseurs. Elles préfèrent plutôt traiter avec un petit nombre de fournisseuses et fournisseurs offrant des solutions clé en main.»

Leçons apprises

Voici quelques astuces pour préparer votre entreprise à se joindre à une chaîne d’approvisionnement internationale.

Faites preuve de transparence

Une nouvelle norme s’impose de plus en plus dans les chaînes d’approvisionnement mondiales: la transparence. Fournissez vos états financiers, une ventilation de vos coûts et des détails sur vos propres fournisseuses et fournisseurs.

Protégez vos intérêts

Toutes les entreprises sont vulnérables quand des clientes et clients ne paient pas leurs comptes. «Pour se protéger, dit Andrew Richardson, les entreprises devraient assurer leurs comptes clients.» L’assurance crédit d’EDC protège les entreprises contre les pertes éventuelles si une cliente ou un client ne peut pas payer ses factures.

Andrew Richardson recommande également d’utiliser des lettres de crédit, un instrument standard employé dans le cadre des transactions commerciales internationales pour s'assurer que les exportatrices et exportateurs reçoivent bien leurs paiements.

Demandez conseil

Avant d’internationaliser votre entreprise, prenez le temps de vous préparer en demandant conseil à des sources canadiennes expérimentées et informées. Cela peut simplifier les tâches souvent ardues que sont le démarrage, l’établissement de contacts et la compréhension des lois et règlements d’autres pays.