Comment devenir une fournisseuse ou un fournisseur pour des projets de grande envergure

Lecture de 3 minutes

Intégrer de grandes chaînes d’approvisionnement est toujours une étape clé dans la vie d’une petite entreprise.

Les PME qui participent à des projets d’envergure – tels que la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale (SNACN) de la Nouvelle-Écosse et divers autres mégaprojets partout au pays – en retirent d’énormes avantages.

Mais comment s’y prennent-elles?

L’économiste en chef de BDC, Pierre Cléroux, propose neuf stratégies de gestion de la chaîne d’approvisionnement aux entreprises qui veulent participer à de grands projets comme sous-traitantes et sous-traitants ou fournisseuses et fournisseurs.

Ces conseils se fondent, entre autres, sur une étude des chaînes de valeur de la SNACN menée par le Centre de la mondialisation, de la gouvernance et de la concurrence de l’Université Duke.

1. Identifiez les principales entreprises

Déterminez quelles seront vraisemblablement les entreprises de premier plan pour chaque projet. Celles-ci sont les intégratrices et les entrepreneures générales qui relèveront directement de l’entreprise responsable de l’exécution et de la livraison du projet.

2. Documentez-vous

Examinez et consignez les besoins et les exigences des mégaprojets qui vous intéressent.

3. Inscrivez-vous sur les portails d’entrepreneures et entrepreneurs

C’est la base du développement des affaires, mais une étape essentielle du processus que beaucoup de PME négligent.

4. Standardisez

Déterminez les normes et certifications en matière de qualité qui sont requises pour intégrer les chaînes d’approvisionnement. Mentionnons notamment les certifications en vertu des normes ISO 9001 (management de la qualité) et ISO 14001 (management environnemental).

5. Planifiez vos besoins en matière de capacité

Vous devez comprendre les capacités additionnelles dont vous avez besoin pour intégrer la chaîne d’approvisionnement ou intensifier votre participation à celle-ci.

6. Identifiez vos alliées et alliées ainsi que partenaires susceptibles

Envisagez de former des coentreprises avec des firmes dont l’offre est complémentaire à la vôtre pour pouvoir soumissionner une part plus importante des projets.

7. Investissez dans votre présence en ligne

Faites en sorte que votre site Web soit à jour, qu’il décrive clairement ce que fait votre entreprise et qu’il donne vos coordonnées. Une recherche menée par BDC a révélé que beaucoup d’entreprises font comme les consommatrices et consommateurs: elles magasinent en ligne. Leur premier réflexe, lorsqu’elles cherchent des fournisseuses et fournisseurs, est d’aller sur Internet. Si votre entreprise n’y est pas présente, ou si votre site Web est démodé, elles vous ignoreront probablement.

8. Ne sous-estimez pas le pouvoir du réseautage

Les ateliers, conférences, forums et salons commerciaux offrent d’excellentes occasions de développement des affaires. Un tiers des grandes entreprises ont sélectionné leurs fournisseuses et fournisseurs ainsi que leurs partenaires en se fiant au réseautage informel, dont le bouche-à-oreille et les contacts noués lors d’événements professionnels, selon la recherche de l’Université Duke.

9. Communiquez clairement votre offre de produits ou services

Votre approche de communication doit être cohérente dans l’ensemble de vos canaux de marketing, y compris votre site Web, les médias sociaux et les documents imprimés. N’oubliez pas non plus de communiquer régulièrement avec les personnes de votre équipe. Elles sont vos meilleures ambassadrices.

Les PME qui planifient et font leurs devoirs ont plus de chances de profiter au maximum des occasions lorsqu’elles intègrent la chaîne d’approvisionnement de projets d’envergure.