7 conseils en gestion de chaîne d’approvisionnement

Lecture de 3 minutes

Franco Aquila, chef de la direction d’Iplayco

Franco Aquila, chef de la direction d’Iplayco, à Langley, en Colombie-Britannique, ne fait jamais de promesses à une cliente ou un client avant d’avoir consulté ses fournisseuses et fournisseurs.

Cette stratégie a été gagnante pour Iplayco, qui conçoit, fabrique et installe des structures de jeux sur mesure pour des centres de divertissement familial, des parcs thématiques, des centres commerciaux et des garderies.

L’entreprise, fondée en 1999, est une cliente de BDC Capital. Elle exploite aussi son propre centre de divertissement à Langley. Elle emploie aujourd’hui au-delà de 100 personnes et a de la clientèle dans plus de 55 pays.

Plus de la moitié des contrats d’Iplayco proviennent d’une clientèle fidélisée et Franco Aquila attribue ses relations solides avec au-delà de 200 fournisseuses et fournisseurs, dont 19 d’envergure, à ses techniques de gestion de la chaîne d’approvisionnement.

«Nous fonctionnons à l’inverse de la plupart des entreprises de fabrication qui s’engagent auprès de la clientèle avant d’avoir confirmé la faisabilité avec leurs fournisseuses et fournisseurs», dit-il.

Voici les stratégies de gestion de la chaîne d’approvisionnement de Franco Aquila.

1. Bien choisir les fournisseuses et fournisseurs

Expliquez clairement vos exigences aux fournisseuses et fournisseurs dès le départ. Iplayco choisit des fournisseuses et fournisseurs qui observent les normes établies en matière de sécurité du matériel de terrains de jeux, sont de taille à répondre à ses besoins et fournissent une qualité constante.

2. Avoir plusieurs fournisseuses et fournisseurs pour chaque produit

«Ne vous appuyez jamais sur une seule entreprise fournisseuse», conseille Franco Aquila, dont l’entreprise achète une grande variété d’articles – rembourrage, plastiques, fibre de verre, tubes, fixations et autres. «Des catastrophes, telles qu’un incendie ou une inondation, peuvent paralyser les activités d’une fournisseuse ou un fournisseur.» En en ayant plus plusieurs pour chaque produit, vous pouvez faire face au pire.

3. Communiquer régulièrement

«Ne prenez jamais vos fournisseuses et fournisseurs au dépourvu, dit Franco Aquila. Nous restons en contact constant avec les nôtres. Nous les rencontrons pour leur faire part des commandes à venir et de nos projets à long terme.» Ce dialogue continu favorise la fidélisation. «Elles et ils l’apprécient grandement, car ça leur permet de se préparer en conséquence et de savoir exactement à quoi s’attendre de notre part.»

4. Bâtir la confiance mutuelle

En tenant ses fournisseuses et fournisseurs au courant des projets futurs, Franco Aquila peut compter sur elles et eux quand des besoins urgents surviennent. «Nous essayons de faire en sorte que cela n’arrive pas trop souvent.» Mais, le cas échéant, Iplayco peut leur faire confiance pour livrer la marchandise.

5. Pardonner les erreurs involontaires

Après avoir réalisé que le diamètre des glissades en fibre de verre qu’il avait fabriquées pour Iplayco était erroné, un fournisseur a travaillé nuit et jour pour les refaire et les a expédiées par avion en Suède, à temps pour l’inauguration d’un terrain de jeux.

Franco Aquila a assumé une partie des frais d’expédition et continué de travailler avec le fournisseur. «Nous ne voulons pas occasionner des difficultés à nos fournisseuses et fournisseurs. L’erreur est humaine, dit-il, et je peux vous garantir que le fournisseur s’est assuré que cela ne se reproduira plus.»

6. Négocier les prix

Les fournisseuses et fournisseurs qui savent à quoi s’attendre en termes de commandes n’ont pas à chercher constamment de nouveaux contrats. «Nous nous attendons à un retour d’ascenseur», indique Franco Aquila. Celui-ci prend la forme de prix préférentiels.

7. Envisager de passer des commandes continues

Franco Aquila passe de grosses commandes auprès de fournisseuses et fournisseurs d’importance, notamment pour les tubes en plastique géants utilisés dans les centres de jeu. «Nous nous en tenons à une quantité minimale et puisons ce dont nous avons besoin», dit-il. Les commandes continues aident à maintenir les flux de fabrication.

Dans l’ensemble, Franco Aquila compare son entreprise à un restaurant ou à une épicerie que les gens fréquentent assidûment parce qu’elles et ils savent qu’elles et ils y trouveront satisfaction. «Quand nous disons à une cliente ou un client que nous livrerons à telle date, nous voulons avoir la certitude de respecter notre engagement.»

Apprenez-en davantage sur Iplayco en visionnant notre vidéo.