Logo - Banque de développement du Canada - BDC

Le succulent succès commercial des jujubes

Aisha Yang et Musharaf Syed attribuent la croissance phénoménale de Herbaland à leur engagement indéfectible envers la qualité (et la famille).

Lecture de 8 minutes

asian women looking away with scarf

Aisha Yang, copropriétaire, Herbaland 

Aisha Yang et Musharaf Syed, qui sont partenaires en affaires et forment un couple dans la vie, sont fiers de vivre leur vie et de faire des affaires à leur façon.

En 2009, ce couple de Richmond, en Colombie-Britannique, a lancé Herbaland, le plus important fabricant de jujubes nutritifs du Canada, lorsque le troisième enfant de la famille avait un mois. Épuisés par rythme effréné de leur carrière, Aisha et Musharaf voulaient plus de souplesse. L'entrepreneuriat et la création d'une entreprise qu’ils pourraient développer ensemble sont alors devenus attrayants.

Nous voulions passer plus de temps en famille et offrir un meilleur mode de vie à nos enfants.

La première étape consistait à choisir un type d’entreprise auquel Aisha et Musharaf pourraient consacrer leur passion commune. Forts de la formation de Musharaf en ingénierie dans le secteur des nutraceutiques et de l’expertise d'Aisha en vente et en marketing, ils ont décidé d’étudier les possibilités offertes par le domaine de la santé et du mieux-être. Aisha s’est rapidement mise à faire des recherches sur différents produits.

«J’ai eu 11 mois pour décider si j’allais faire les choses en grand ou renoncer. J’ai examiné toutes sortes de produits, soit les soins pour la peau, les capsules, les comprimés, puis j'ai constaté que les jujubes nutraceutiques constituaient le meilleur choix, surtout s’ils étaient fabriqués au Canada.»

Globe-trotters et immigrants, Aisha et Musharaf connaissaient depuis longtemps la bonne réputation des produits canadiens dans le monde entier. Ils ont remarqué que les seuls produits sous forme de jujubes offerts à l’époque étaient à base de gélatine et contenaient beaucoup de sucre et de colorants, ce qui fait qu’ils étaient soumis à des restrictions dans bien des pays.

«Le marché des jujubes sucrés et peu coûteux à base de sucre et de gélatine offrait beaucoup d’occasions d’affaires, mais nous avons décidé de nous concentrer sur un produit plus haut de gamme et de développer notre entreprise à l’échelle mondiale. Nous cherchions à mettre au point un produit sous forme de jujube respectant les normes les plus élevées en matière de santé naturelle dont tout le monde pourrait profiter, dans le monde entier. Nos produits végétaliens sans sucre sont devenus les plus vendus», raconte Musharaf.

Le plus important fabricant de jujubes nutritifs du Canada

Les produits de Herbaland sont faits d’ingrédients naturels et sans gluten qui ne sont pas modifiés génétiquement. L’entreprise utilise des produits hauts de gamme et a établi des partenariats pour se procurer des ingrédients canadiens, comme des bleuets de Colombie-Britannique et des protéines provenant de pois de la Saskatchewan.

L'entreprise fabrique également, pour des marques privées, des jujubes vitaminés qui sont ensuite vendus à des détaillants comme Walgreens, CVS et Whole Foods aux États-Unis. Le marché américain compte pour 60 à 70 % des ventes totales de Herbaland, et les jujubes vendus sous la marque de Herbaland au Canada représentent 30 % des ventes. Le reste du volume d’affaires provient d’Europe, du Moyen-Orient et d’Asie.

«Ces proportions demeureront identiques à mesure que l’entreprise prendra de l’expansion, mais nous prévoyons une croissance accrue de notre propre marque. Nous envisageons une expansion dans dix autres pays l’année prochaine», explique Aisha.

Prendre le contrôle de la chaîne d’approvisionnement

Au départ, Herbaland achetait ses produits à un fabricant canadien. Lorsque des intérêts américains ont acquis l’entreprise en 2013, la chaîne d’approvisionnement a été rompue d’un seul coup et l’entreprise a manqué de stocks pour répondre à la demande.

C’est à ce moment que nous avons décidé de prendre un autre risque dans notre carrière de gens d’affaires et de fabriquer nos produits nous-mêmes afin de nous approvisionner en quantité suffisante.

Musharaf a participé à la conception d’un appareil pour élaborer des jujubes écologiques haut de gamme que l’on n’avait jamais encore vus sur le marché.

Il explique: «Les premiers jujubes étaient produits de façon très désuète par des entreprises de fabrication de bonbons. Celles-ci réutilisaient sans cesse les mêmes moules faits d’amidon. Il était donc impossible de fabriquer des produits sans gluten ou d’affirmer qu’ils ne contenaient pas d’OGM. Nous avons décidé d’utiliser un moule en acier inoxydable permettant de produire plus proprement des jujubes nutritifs. Cela consomme également moins d’énergie, ce qui cadre avec notre engagement en matière de développement durable.»

En 2014, «Herbaland a été le premier producteur du marché à fabriquer proprement des jujubes vitaminés».

Agrandir les installations pour répondre à la demande

En 2017, Herbaland a agrandi ses installations de fabrication, passant de deux à cinq lignes de production pour offrir un service plus rapide à sa clientèle internationale. Cette expansion a été facilitée par un partenariat de financement avec BDC.

«Deux ans plus tard, nous avons réalisé que l’offre et la demande n’étaient pas équilibrées et nous avions la possibilité de construire rapidement un nouveau bâtiment pour ajouter deux autres chaînes de production», explique Musharaf.

Aisha et Musharaf se sont de nouveau tournés vers BDC, qui les a aidés à faire cette acquisition. «Notre partenariat avec BDC a été extraordinaire. Nous sommes reconnaissants d’avoir été soutenus par un partenaire bancaire de confiance. L’équipe de BDC a pris le temps de comprendre ce dont nous avions besoin et s’est efforcée d’approfondir sa connaissance de notre marché. BDC va vraiment au-delà des normes du marché bancaire commercial», affirme Aisha.

En 2021, Herbaland était passée à sept lignes de production, ce qui lui permettait de produire 70 millions de bouteilles et de sachets de jujubes par année. Aujourd’hui, l’entreprise compte quatre bâtiments d’une superficie totale de 14 000 m2 (150 000 pieds carrés), notamment un entrepôt où elle stocke des matériaux et trois usines de production, dont l’une fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

En 2022, le couple a lancé avec BDC un troisième projet baptisé «Mission 500».

Au cours des trois prochaines années, nous visons à ajouter une aire de production et un centre d’innovation d’une superficie totale de 150 000 pieds carrés. Cela nous permettra de doubler notre capacité actuelle, voire de la tripler. 

«À l'heure actuelle, une entreprise occupe des installations qui se trouvent à côté de l’un de nos établissements. Lorsqu’elle déménagera, nous les adapterons à nos besoins. Cela nous permettra de devenir le principal fabricant de jujubes nutritifs d’Amérique du Nord.

C’est un pas de plus vers notre objectif de devenir le principal fabricant du monde», souligne Aisha.

men working in a candy factory

Une culture fondée sur l’inclusion et le développement durable

Plus de 250 employées et employés, dont 80 % proviennent de groupes minoritaires ou ont immigré, travaillent dans les quatre établissements de Herbaland. Il y a de nombreux couples, comme Aisha et Musharaf.

«Nous augmentons notre effectif d’environ 30 % par année, explique Aisha. Notre culture d’entreprise est manifestement fondée sur l’inclusion. Le fait d’employer deux ou trois générations de membres des mêmes familles nous apporte une grande fierté, et nous mettons cette ambiance familiale à l’honneur. Nous voulons que les gens puissent s’épanouir et sachent que nous prenons entièrement soin de leur famille.»

Même si l’entreprise suscite l’intérêt de nombreux investisseurs et investisseuses, Aisha affirme que son conjoint et elle sont fermement déterminés à ce qu’elle demeure familiale.

«Nous sommes autofinancés et indépendants. L’avantage d’être une entreprise familiale, c’est que la structure de notre organisation demeure horizontale et que nous sommes très autonomes sur le plan de la communication et de la prise de décisions. À l'heure actuelle, nous bénéficions de l’autonomie et nous avons une équipe de confiance, dont les membres savent que leur avenir est prometteur», ajoute-t-elle.

La certification B Corp de l’entreprise témoigne de son engagement à l’égard de la collectivité et de l’environnement. En 2022, Herbaland a été la première de son secteur à passer des bouteilles de plastique à des emballages 100 % compostables.

«Nous absorbons ces coûts supplémentaires, mais nous constatons que notre processus de fabrication est plus efficace sur le plan énergétique. Nous souhaitons éduquer les gens et les encourager à adopter des habitudes de vie écologiques, explique Aisha.

Il n’a pas été facile de bâtir une entreprise à partir de rien, mais cela a été gratifiant. Aisha a des conseils suivants pour les entrepreneures et entrepreneurs qui viennent de se lancer.

«Croyez en votre objectif, maintenez le cap et cultivez la patience. Comprenez votre clientèle, établissez vos objectifs en fonction de celle-ci et n’ayez pas peur d’échouer au début. Cela vous orientera dans la bonne direction. Nous avons encore des emballages destinés à des savons qui n’ont pas connu le succès. Cela nous rappelle de prendre des risques et d’apprendre de nos échecs.

Si votre entreprise est petite, n’ayez pas peur. Concentrez-vous sur votre objectif et les occasions se présenteront. Un jour, elle prendra de l’expansion.»

Votre vie privée

BDC utilise des témoins de navigation (cookies) pour améliorer votre expérience sur son site et à des fins publicitaires, pour vous offrir des produits ou des services qui sont pertinents pour vous. En cliquant sur «J’ai compris» ou en poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à leur utilisation.

Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.