Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Quelles sont les étapes à suivre pour acheter une entreprise?

Voici le processus à suivre, de la préparation à l’intégration
Partager

L’achat d’une entreprise est une transaction importante et complexe. Si vous songez à l’ampleur de la tâche à accomplir, vous vous sentirez peut-être découragé. Pour vous aider à comprendre les nombreuses étapes à suivre pour réaliser une acquisition, nous avons décomposé le processus en quatre phases distinctes, et nous avons souligné certaines des choses essentielles à faire à chaque étape pour assurer le succès de votre acquisition.

Phase 1: Préparation

Faites vos devoirs avant de commencer à chercher une entreprise à acheter.

Constituer une équipe de conseillers

Quiconque achète une entreprise doit faire appel à des conseillers juridiques et financiers de confiance.

Vous pouvez également recourir à des experts en évaluation d’entreprise, en technologie de l’information, en ressources humaines et en marketing. Il peut s’agir de personnes qui travaillent déjà dans votre entreprise.

Si vous engagez des experts de l’extérieur, établissez des conditions claires concernant les honoraires et les frais, les conditions de réussite, la confidentialité et les conflits d’intérêts.

Fixer des objectifs clairs

Pourquoi souhaitez-vous acheter une entreprise? De quelle façon espérez-vous qu’elle vous aidera à atteindre vos objectifs stratégiques? Le fait de répondre honnêtement à ces questions vous aidera à définir un plan d’acquisition et à préciser les types d’entreprises que vous pourriez envisager d’acquérir.

Rédiger un plan d’acquisition

Un plan d’acquisition est une feuille de route pour vous, votre équipe d’acquisition et vos conseillers externes. Il doit préciser ce qui suit:

  • votre calendrier et votre budget cibles
  • les rôles et responsabilités des membres de l’équipe d’acquisition
  • les principales caractéristiques du type d’entreprise que vous souhaitez acheter
  • les types de risques que vous êtes prêt à courir

Un plan clair vous aidera à communiquer vos objectifs aux parties prenantes et vous évitera de consacrer du temps à des possibilités d’achat inappropriées

Trouver une entreprise à acheter

Commencez à rechercher des entreprises qui répondent aux critères définis dans votre plan d’acquisition, ce qui peut comprendre les caractéristiques suivantes:

  • un historique de succès avéré
  • un produit ou un service qui complétera vos propres offres
  • des possibilités de croissance dans le marché visé
  • un accès à certains fournisseurs

Communiquez avec votre réseau d’affaires ou d’autres contacts dans le secteur visé, ainsi qu’avec vos conseillers, afin de cerner des candidats potentiels. Vous pourriez également choisir de travailler avec une firme spécialisée dans les fusions et les acquisitions.

Phase 2: Négociations initiales et préalables à la vente

Faites les bonnes recherches pour tirer le meilleur parti de vos négociations.

Commencer à organiser le financement

Rencontrez les prêteurs et les investisseurs potentiels avant d’approcher une entreprise que vous songez à acheter.

Vous voudrez savoir précisément combien de capitaux permanents vous pouvez investir dans l’achat, combien de capitaux propres les autres partenaires d’investissement pourront apporter et quelles sont les modalités proposées par votre banque.

En impliquant vos partenaires financiers à un stade précoce, vous vous assurerez qu’ils sont d’accord avec votre plan et vous bénéficierez de leur expertise en matière d’acquisition d’entreprises.

Faire des recherches sur l’entreprise et rencontrer le vendeur

Prévoyez une série de rencontres avec le vendeur.

Découvrez pourquoi il veut vendre et faites des recherches préliminaires de haut niveau sur le rendement opérationnel et financier de l’entreprise. Ces rencontres visent à recueillir les renseignements dont vous avez besoin pour rédiger une lettre d’intention.

Rédiger et négocier une lettre d’intention

Une lettre d’intention ou un document similaire fournit un cadre permettant de mener les négociations et d’établir le contrat d’achat final.

La lettre d’intention devrait comprendre:

  • une fourchette de prix pour l’acquisition (le prix final ne sera déterminé qu’une fois le processus de diligence raisonnable terminé)
  • un engagement du vendeur à fournir tous les documents nécessaires
  • les modalités de confidentialité et de communication
  • la durée de l’exclusivité des négociations (c’est-à-dire la période pendant laquelle le vendeur s’engage à ne pas solliciter ou considérer d’autres offres d’achat sans en parler au préalable à l’acquéreur)

Phase 3: Négociations finales

Assurez-vous que tout est en ordre avant de signer quoi que ce soit.

Mener un processus de diligence raisonnable approfondie

Il s’agira principalement d’un examen juridique et financier, mais vous pourriez souhaiter étudier également d’autres questions, telles que le positionnement commercial ou l’infrastructure informatique. Veillez à engager des professionnels qualifiés pour mener à bien cet exercice, qui prendra probablement quelques mois.

Négocier le prix d’achat

Le prix d’achat final sera basé sur divers facteurs, notamment le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) de l’entreprise, l’évaluation, les résultats de votre processus de diligence raisonnable, etc.

Vos négociations avec le vendeur devraient aboutir à un prix mutuellement acceptable.

Trouver le financement

Comme vous avez commencé à travailler sur vos options de financement pendant la phase 2, il devrait s’agir essentiellement, à ce stade, de finaliser les détails en fonction du prix d’achat convenu et de la possibilité d’obtenir du financement du vendeur.

Mettre la touche finale au contrat d’achat

Le contrat d’achat comprendra des détails sur la portée de la transaction, les modalités de paiement et les indemnités et garanties. Si le vendeur entend continuer de travailler au sein de l’entreprise pendant une période de transition, le contrat d’achat pourrait contenir un contrat de travail.

Phase 4: Intégration post-fusion

Prévoyez la suite.

Intégrer vos entreprises

Les premiers mois qui suivent l’acquisition d’une entreprise sont cruciaux pour la réussite de son intégration. Vous aurez besoin d’un plan d’action pour éviter de manquer des étapes essentielles. Votre plan vous aidera à nouer un dialogue avec les employés à tous les échelons, à vous assurer que votre vision de l’avenir de l’entreprise est bien comprise, et à maintenir des communications ouvertes avec les employés. Consultez notre liste de vérification pour plus de renseignements sur la manière de réussir l’intégration de votre nouvelle entreprise.

Partager