Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Conseils pour trouver une entreprise à vendre

Temps de lecture: 3 minutes

Partager

Même si on parle beaucoup des entrepreneurs baby-boomers qui mettent leur entreprise en vente, il peut demeurer difficile de trouver une entreprise rentable à acheter dans plusieurs régions du Canada.

Il est donc important d’être patient et de faire preuve de prudence. Une fois que vous avez ciblé une entreprise, vous devez faire des recherches approfondies pour mieux comprendre ce que vous comptez acheter et vous assurer de ne pas payer trop cher. Il est souvent avantageux d’obtenir l’avis d’un expert.

Voici une liste de personnes-ressources qui peuvent vous aider à trouver une entreprise à vendre.

  • Courtiers en financement – Ces courtiers agissent à titre d’intermédiaires entre les vendeurs et les acheteurs d’entreprises privées et facilitent les transactions. On en trouve généralement plusieurs dans les plus grandes communautés.
  • Avocats et comptables – Ces professionnels font affaire avec les propriétaires d’entreprise et sont de bonnes ressources pour en apprendre plus sur les entreprises qui sont sur le marché ou qui envisagent de vendre.
  • Banquiers – Les directeurs de comptes font également affaire avec les entrepreneurs et sont une bonne source de recommandation. Ils peuvent aussi avoir un intérêt à faciliter la vente d’entreprises, car ils pourront ainsi financer la transaction et garder les entrepreneurs comme clients.
  • Sites Web – Il existe un grand nombre de sites Web destinés à faciliter l’achat et la vente d’entreprises. Vous devez cependant être extrêmement prudent lorsque vous les utilisez.
  • Agents immobiliers commerciaux – Ces agents connaissent parfois les propriétaires qui vendent leur entreprise. Certains d’entre eux vendent aussi bien des entreprises que des biens immobiliers.
  • Syndics de faillite – Les syndics de faillite peuvent connaître des entreprises viables qui sont devenues insolvables pour différentes raisons, dont une mauvaise gestion.

Financez votre achat

Une fois que vous avez trouvé une entreprise à acheter, vous devrez probablement obtenir du financement. Vous avez intérêt à financer votre acquisition d'une manière qui maximise la souplesse de remboursement.

En plus de votre propre investissement, vous devez généralement essayer d'obtenir un prêt à terme – qui est garanti par des actifs de l'entreprise – auprès d’une institution financière. De plus, les acheteurs demandent souvent du financement au propriétaire actuel. Le vendeur reçoit alors un billet plutôt que de l’argent comptant pour une portion du prix d’achat, qui fera l'objet d'un remboursement échelonné.

Pour compléter le financement, vous devriez songer à du capital de croissance et transfert d'entreprise parce qu'il offre aussi des conditions souples et requiert normalement des garanties personnelles limitées, sinon aucune.

Planifiez votre achat pour éviter de manquer de fonds

Lorsque vous achetez une entreprise, il est très important de bien planifier votre achat de manière à ne pas être surpris par un besoin soudain de financement supplémentaire parce que vous avez négligé ou oublié de tenir compte de certains aspects.

Votre préparation devrait comporter un plan d’affaires que vous pouvez montrer à des banquiers et à des investisseurs. Même si l’entreprise était extrêmement rentable avant que les anciens propriétaires ne la vendent, les financiers voudront savoir comment vous avez l’intention de la diriger.

Ce que votre banquier veut savoir

Voici une liste de questions que vous posera votre institution financière.

  • Comment se porte votre entreprise? Dans quelle mesure est-elle rentable?
  • Pouvez-vous fournir les états financiers de l’entreprise acquise?
  • Pour quelles raisons le propriétaire vend-il l’entreprise?
  • Comment le prix proposé a-t-il été déterminé? Par exemple, s’il est de 100 000 $, ce montant inclut-il l’équipement, le fonds de roulement, les stocks, etc.?
  • Quels sont vos projets pour l’entreprise? Avez-vous besoin de financement additionnel pour prendre de l’expansion ou pour faire des changements?
  • Avez-vous déjà travaillé pour l’entreprise acquise? Si oui, quel poste occupiez-vous? Si non, avez-vous de l’expérience dans le même secteur?
Partager