Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Comment gérer le stress pendant la crise de la COVID-19

4 façons de prendre soin de votre santé mentale durant une période difficile
Partager

Une crise peut exacerber le stress quotidien lié à la gestion d’une entreprise et créer d’autres sources de tension. Heureusement, il existe des mesures concrètes qui vous aideront à gérer le stress et à éviter ses effets à long terme sur votre santé mentale.

Rumeet Billan, Ph. D., présidente-directrice générale de Viewpoint Leadership, s’emploie à aider les dirigeants à développer leur résilience afin qu’ils puissent réussir dans des situations très stressantes, telles que la pandémie de COVID-19.

«Les entrepreneurs sont habitués à faire face aux imprévus mais, avec la COVID-19, cela a atteint un tout autre niveau, dit-elle. Bien des gens doivent faire le deuil de leurs certitudes et lutter contre le sentiment d’avoir perdu le contrôle.»

Le stress peut être productif – ou nuisible

Selon Mme Billan, le stress n’est pas toujours mauvais; il peut inciter les gens à réaliser des choses ou les inspirer à résoudre des problèmes de manière innovante. Il devient toutefois une source de préoccupation lorsqu’il commence à nuire à la santé physique, mentale ou émotionnelle d’une personne. Mme Billan indique que les troubles du sommeil, les mauvais choix alimentaires et l’irritabilité peuvent tous être des signes de stress malsain.

«Nous observons beaucoup ce stress malsain en ce moment. Les gens sont isolés. Ils vivent une plus grande anxiété et n’ont pas accès à leurs soupapes habituelles.»

Un stress élevé et persistant peut conduire à un trouble de stress aigu, qui peut inclure des symptômes d’évitement, de dissociation, de détresse et d’anxiété continue, ainsi que l’incapacité à oublier des événements traumatisants, affirme Mme Billan. Dans certains cas, le trouble de stress aigu peut conduire à un véritable trouble de stress post-traumatique, lequel a de graves répercussions à long terme.

Prendre soin de soi-même – et de son équipe

Mme Billan propose quatre moyens concrets qui vous aideront à maîtriser le stress:

1. Agissez là où vous le pouvez

En période de stress intense, il est naturel de s’inquiéter de choses qui échappent à votre contrôle; par exemple, le fait de savoir que vous ne pouvez pas aider des personnes qui souffrent, ou que les entreprises de certains de vos amis ne survivront pas à la crise.

Bien qu’il soit raisonnable de ressentir de la compassion lorsque vous songez à ces choses, Mme Billan recommande de ne pas vous y attarder et de vous concentrer plutôt sur ce que vous pouvez influencer, y compris vos propres comportements, actions et paroles.

«Il est particulièrement important de ne pas vous blâmer pour des choses qui échappent à votre contrôle, dit-elle. Si vous vous sentez responsable d’une chose sur laquelle vous n’avez aucune influence, remettez en question ce sentiment et lâchez prise.»

2. Établissez vos limites

Bien des gens tiennent à s’informer des événements entourant une crise pour avoir le sentiment d’être au courant, mais une surcharge d’information peut être nuisible, explique Mme Billan. Le fait de se tenir constamment informé d’une situation à laquelle vous ne pouvez rien peut, en fait, vous donner un sentiment de perte de contrôle. Mme Billan recommande de fixer une limite à la quantité de nouvelles ou d’autres facteurs stressants avec lesquels vous êtes en contact – et de vous y tenir.

3. Pratiquez l’empathie pratique

Selon Mme Billan, la famille, la santé, les finances et d’autres éléments ont un impact important sur la façon dont une personne vit une crise. Or, la situation personnelle de chacun est différente et elle n’est pas toujours visible de l’extérieur. Mme Billan note que même les bons conseils classiques, tels que dormir suffisamment, bien manger et rester physiquement actif, ne sont pas applicables à tous de la même manière, car certaines personnes ne sont pas en mesure de faire ces choix.

«Nous sommes peut-être tous dans le même bateau, souligne-t-elle. Mais cela ne veut pas dire que nous vivons tous la situation de la même façon.»

Il est important, croit Mme Billan, de montrer son empathie de manière pratique et concrète, par exemple en ajustant ses attentes en matière de productivité et en faisant preuve de souplesse face aux besoins de son équipe.

«J’aime l’idée de combiner le fait d’être attentif et intentionnellement gentil», dit-elle.

Mme Billan rappelle aux entrepreneurs d’appliquer à eux-mêmes cette empathie pratique et cette gentillesse intentionnelle, en se montrant indulgents envers eux-mêmes lorsqu’ils n’atteignent pas leurs objectifs ou ne parviennent pas à faire les choses qu’ils sont «censés faire».

Nous sommes peut-être tous dans le même bateau, mais cela ne veut pas dire que nous vivons tous la situation de la même façon.

4. Demandez de l’aide au besoin

S’il est important pour les entrepreneurs d’être parfois moins exigeants envers eux-mêmes, Mme Billan affirme que si vous avez constamment du mal à vous motiver et à vous engager, vous êtes peut-être confronté à un problème plus sérieux et pourriez avoir besoin d’un certain soutien.

«Les entrepreneurs sont connus pour ne pas vouloir montrer leurs faiblesses et pour foncer en dépit du stress, dit-elle. Cependant, lorsque vous commencez à présenter des signes de stress malsain et maladif, il est temps de chercher de l’aide.»

Elle ajoute que les entrepreneurs doivent également veiller à ne pas assumer exagérément le stress de leurs employés en plus du leur. Elle recommande d’orienter ces derniers vers des ressources utiles plutôt que d’essayer de résoudre leurs problèmes à leur place.

Partager