Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Une entreprise de réparation de vélos connaît une croissance accélérée grâce au franchisage

Temps de lecture: 4 minutes

Partager
Une entreprise de réparation de vélos connaît une croissance accélérée grâce au franchisage

Après avoir acquis de l’expérience dans un atelier de réparation de vélos, M. Xausa a créé avec deux associés une entreprise maintenant en plein essor.

Fervent cycliste menant une vie occupée à Vancouver, M. Xausa en a eu assez de devoir attendre une semaine ou plus pour récupérer son vélo de l’atelier de réparation où il l’apportait.

«Je me suis dit, raconte celui qui est devenu le président de Velofix, entreprise mobile de réparation de vélos, que ce serait vraiment bien si quelqu’un pouvait se rendre à votre domicile ou votre bureau pour effectuer les réparations et l’entretien sur place.»

Avec Chris Guillemet et Boris Martin, il a fondé Velofix en 2012. Au départ, l’entreprise comptait une fourgonnette de réparation. Les revenus ont dépassé les attentes de 120 % la première année et, depuis, l’entreprise connaît une croissance rapide grâce au franchisage.

Une image haute technologie qui attire les clients

Les trois associés renouvellent l’image des ateliers de réparation de vélos en utilisant des fourgonnettes Mercedes‑Benz qui servent de tableaux d’affichage mobiles géants. Les véhicules haute technologie sont équipés de puits de lumière et renferment un atelier de pointe, une machine à café expresso et une télévision à écran plat en plus de disposer d’une connexion Internet sans fil.

«Nos frais se comparent à ceux des concurrents traditionnels, sans le temps d’attente et les déplacements, explique M. Xausa. Selon nos calculs, 80 % de nos clients restent avec le mécanicien pour obtenir des conseils, prendre un café ou simplement regarder des vidéos sur le cyclisme.»

«Nous pensions au départ utiliser une fourgonnette plus économique, mais nous avons jugé bon d’offrir un service de guide‑expert dans un environnement moderne et accueillant.»

Velofix, un client de BDC, se sert de son logiciel exclusif pour gérer les réservations en ligne, la facturation sans papier, les dossiers des clients et le système d’inventaire juste‑à‑temps.

Franchises disponibles pour jeunes entrepreneurs

Pour répondre à la demande et accélérer sa croissance, Velofix a commencé à vendre des franchises en 2014, avec l’aide d’un investissement de 300 000 $ obtenu à «Dragons’ Den». L’entreprise a vendu 14 franchises la première année et prévoit en vendre beaucoup d’autres. Les redevances sont établies à 8 % des ventes.

«Moyennant un investissement initial de 35 000 $ à 45 000 $ environ, précise M. Xausa, il est possible d’avoir sa propre fourgonnette Velofix sur la route. L’occasion est donc très abordable et permet à de jeunes mécaniciens enthousiastes ayant des moyens financiers limités de lancer leur propre entreprise ou à des investisseurs ayant plusieurs établissements de prendre de l’expansion dans un territoire plus vaste.»

Les franchisés sont choisis avec soin et formés pour assurer le respect de normes élevées de service à la clientèle. Tous les mécaniciens en chef doivent avoir une certification professionnelle et maintenir un niveau d’attestation minimum.

Conscients qu’une croissance rapide doit s’accompagner d’une gestion prudente, les propriétaires de Velofix souhaitent d’abord s’établir dans tout le pays. Parallèlement, ils explorent des possibilités d’expansion aux États‑Unis et en Grande‑Bretagne et visent un objectif de 500 à 700 franchises.

Au bon endroit au bon moment

Davide Xausa est d’avis que le choix du moment a été un important facteur dans la réussite de l’entreprise. «Le vélo est le nouveau sport à la mode, indique‑t‑il. Nous avons la chance de pouvoir profiter de la vague.»

Le fait que les associés soient des athlètes ayant des antécédents complémentaires en affaires, en marketing et en connaissances techniques est également un atout. Ils estiment que leur passion partagée pour le vélo est également indispensable à la croissance de l’entreprise.

En plus de servir à la promotion des services de l’entreprise et aux réservations, le site Web et les forums de médias sociaux de Velofix rassemblent une communauté de passionnés qui veulent tout savoir sur le vélo et les événements dans le domaine, et qui désirent obtenir des conseils pour s’entraîner.

«Notre slogan Save time, Ride More (Gagnez du temps, roulez plus longtemps) ne signifie pas seulement que nous réparons votre vélo chez vous, conclut M. Xausa. Nous voulons aussi contribuer à un mode de vie plus sain, plus agréable et plus écologique.»

Les cinq conseils de Davide Xausa aux entrepreneurs

  • Faites quelque chose que vous aimez et qui ne vous semble pas un travail.
  • Le monde change. N’ayez pas peur de rompre avec la façon traditionnelle de faire les choses.
  • Pensez en fonction du long terme et non du court terme.
  • Choisissez des partenaires qui sont des leaders dans leur domaine, en qui vous pouvez avoir confiance et avec qui il est agréable de travailler.
  • Voyez grand, mais ne brûlez pas les étapes – il faut s’entraîner avant une longue sortie.
Partager