Gestion des stocks, comment définir la stratégie | BDC.ca
logo BDC

Comment économiser temps et argent avec une stratégie de gestion des stocks

Suivez ces trois étapes pour mettre au point votre stratégie de contrôle des stocks

Partager

La gestion des stocks est souvent laissée au hasard, sans réelle planification. Pourtant, le fait de commander, d’entreposer et d’utiliser vos stocks stratégiquement peut s’avérer très rentable.

«L’élaboration d’une stratégie de gestion des stocks peut réduire vos coûts et vos pertes tout en rehaussant votre productivité et la satisfaction de vos clients», affirme Lucie Le François, conseillère d’affaires à BDC, qui aide les entrepreneurs à mettre en œuvre un contrôle efficace des stocks.

Voici les trois étapes recommandées par Mme Le François pour mettre au point une stratégie de gestion des stocks pour votre entreprise.

1. Déterminez la quantité d’articles à garder en stock

La première étape consiste à établir le nombre de jours d’approvisionnement nécessaires pour chaque article. Il vous faut des quantités suffisantes pour répondre à la demande de vos clients ou, dans le cas des matières premières, à vos besoins de production. Le niveau de stock idéal dépend du type d’article et du secteur d’activités.

Plusieurs autres facteurs entrent également en ligne de compte: la variation de la demande, les coûts, les délais d’approvisionnement, la fiabilité des fournisseurs ainsi que la précision des prévisions des ventes et du suivi des stocks.

Enfin, il ne faut pas oublier de prendre en considération votre stratégie de production et de distribution et, plus généralement, votre stratégie d’affaires. Par exemple, est-ce vraiment utile de faire venir un chargement complet de produits pour bénéficier d’une ristourne? Que ferez-vous si vous vous retrouvez avec des stocks excédentaires?

«Vous pourriez décider de ne plus stocker certains produits dont le volume de vente est trop faible, suggère Mme Le François, et faire le choix de les commander uniquement sur demande.»

Une fois vos objectifs définis, assurez-vous de faire un suivi de l’utilisation réelle de vos stocks et du rendement de vos fournisseurs pour optimiser vos niveaux de stock.

2. Décidez où entreposer vos stocks

Quand vient le moment de déterminez où entreposer vos stocks, «il est important de réduire la manutention et le transport», explique Mme Le François. «On peut par exemple entreposer les matières premières ou les produits en cours près des machines qui les utiliseront.»

Vous préférerez peut-être conserver d’autres articles, comme les produits finis, dans une seule et même aire de stockage. Il est en effet plus facile d’évaluer la quantité de stock disponible lorsque tous les articles sont regroupés au même endroit.

Le choix de la bonne stratégie peut s’avérer plus difficile si votre entreprise est présente à plusieurs endroits. Vous devrez trouver le juste équilibre entre vos objectifs de niveaux de service (par exemple la nécessité d’avoir des stocks à proximité de vos clients) et les coûts engendrés par l’exploitation de plusieurs installations d’entreposage.

Vérifiez régulièrement que vos stocks sont correctement marqués, rigoureusement enregistrés dans votre système et entreposés au bon endroit.

3. Déterminez comment vous réapprovisionner

Le mode de réapprovisionnement de vos stocks est un autre aspect important de votre stratégie. Deux options s’offrent à vous: le réapprovisionnement automatique ou le réapprovisionnement sur demande.

La méthode dite «automatique», qui est aussi la plus traditionnelle, consiste à réapprovisionner les stocks en fonction des prévisions des ventes. «Il peut s’agir d’une bonne approche si votre demande est stable ou si vous réalisez d’importantes économies en commandant ou en produisant de grandes quantités de produits», explique Mme Le François.

Le principal risque auquel votre entreprise s’expose est de se retrouver avec des stocks excédentaires ou insuffisants en raison de l’inexactitude des prévisions.

La méthode dite «sur demande» consiste à réapprovisionner les stocks en fonction de la demande de produits. Autrement dit, vous réapprovisionnez vos stocks au rythme des commandes que vous recevez. Il s’agit d’une technique allégée, qui peut s’imposer comme la meilleure solution si vous faites face à d’importantes fluctuations de la demande. Une telle approche peut donner d’excellents résultats si vos fournisseurs sont en mesure de vous offrir des délais d’approvisionnement courts et un service de livraison efficace avec peu d’erreurs.

Vous pouvez également choisir d’adopter une approche automatique pour une partie de vos stocks et une approche sur demande pour d’autres.

Partager

v17.9.0.10395