Une croissance à moteur numérique

Cette entreprise mise sur le commerce en ligne pour poursuivre sa croissance rapide

Temps de lecture: 4 minutes

Partager
Walter Moncade

AS Systèmes d’accrochage s’est doté d’un nouveau site transactionnel qui facilite encore plus le processus d’achat de ses clients. C’était l’objectif de la refonte qu’elle a complétée en 2018, de loin la plus imposante qu’elle ait menée.

Le processus a pris environ neuf mois et a nécessité un investissement important. Mais cette poussée numérique était nécessaire pour continuer de croître, affirme Walter Moncade, président de l’entreprise spécialisée dans la vente de solutions d’accrochage et d’affichage pour œuvres d’art et objets en tout genre.

«Nous avons maintenant une plateforme 100 % intégrée qui nous a, entre autres, permis d’automatiser le traitement des commandes, explique Walter Moncade. Nous avons aussi repensé l’architecture du site pour offrir une meilleure expérience utilisateur. Nous avons ajouté un onglet Inspirations qui montre des installations chez des clients. L’acheteur n’a plus qu’à cliquer sur les différents produits qui l’intéressent pour procéder à l’achat.»

L’entreprise réalise presque l’entièreté de ses ventes en ligne. Cette forte présence sur le Web lui permet d’augmenter chaque année ses parts de marché et de se positionner favorablement face à la concurrence à l’échelle mondiale.

Avec une stratégie numérique encore plus forte, elle vise à les faire croître de 5 à 10 % sur une base annuelle. Environ 70 % des ventes sont en provenance des États-Unis, le reste du Canada.

L’expérience de M. Moncade en matière d’exportation en ligne se compare aux résultats d’un sondage mené en 2019 par BDC auprès de 600 exportateurs.

Cette étude, À la conquête du Web, a révélé que les entreprises qui exportent en ligne enregistrent généralement une croissance supérieure aux autres de leurs ventes et de leurs bénéfices.

Un virage numérique qui porte ses fruits

Depuis sa fondation en 1985, AS Systèmes d’accrochage a réalisé plus de 40 000 installations résidentielles, commerciales et institutionnelles. Dès le début des années 2000, l’entreprise voit les tendances changeantes du marché et entreprend un virage numérique vers la vente en ligne.

Cette transformation vient à point et lui permet de répondre aux nouvelles habitudes d’achat de ses clients. «Nous avons encore quelques clients qui font leurs commandes par téléphone, tout le reste se fait de façon électronique», précise M. Moncade.

Sa clientèle est diversifiée: en plus des musées et des galeries d’art, la PME dessert les secteurs institutionnel et commercial et une part de plus en plus importante de particuliers.

Avec la refonte de son site, l’entreprise cherchait à valoriser sa marque afin d’attirer de nouveaux clients et pénétrer de nouveaux marchés.

Ils se tournent donc vers BDC Services-conseils qui les aide à cerner leurs besoins, créer l’architecture du site et bâtissent un appel d’offre pour une firme de développement de site Web. «Les plateformes de commerce en ligne sont de plus en plus sophistiquées, cela devenait une mission impossible de le faire à l’interne», soutient M. Moncade.

AS Systèmes d’accrochage

Stratégies d’attraction de clients

Dans le commerce en ligne, le marketing est le nerf de la guerre.

Pour attirer du trafic sur son site web, la PME multiplie les stratégies pour optimiser son référencement. Publicités organiques et payantes, présence en continue sur les réseaux sociaux, blogue font notamment partie des actions déployées pour générer un flux constant de ventes.

Elle a aussi lancé une nouvelle infolettre qui est envoyée sur une base mensuelle. «C’était selon nous la fréquence idéale pour soutenir l’intérêt des lecteurs. À ce jour, nous avons plus de 4 000 abonnés», précise M. Moncade.

Il y a quelques années, elle a créé une chaîne YouTube où elle présente des vidéos qui démontrent les fonctionnalités de ses différents produits. De nouveaux contenus s’ajouteront bientôt.

Avec la refonte du site, l’entreprise a revu son approche des réseaux sociaux. «Plutôt que d’être axés sur les produits, nos contenus sont désormais plus inspirants», explique M. Moncade. L’impact se fait déjà sentir auprès des abonnés. La page Facebook est suivie par plus de 12 000 personnes alors que celle sur Pinterest génère plus de 100 000 visites par mois. La PME sera aussi bientôt sur Instagram.

Cap sur le Sud

«Nos stratégies sont porteuses. Nos ventes sont en croissance à chaque année», explique M. Moncade.

AS Systèmes d’accrochage veut maintenant étendre son marché en visant principalement le Mexique et les pays d’Amérique du Sud.

L’Europe n’est pas dans les plans pour le moment. «Le marché est très concurrentiel. De plus, les coûts de transport sont exorbitants, il faudrait avoir une présence sur place, ce qui n’est pas prévu pour le moment. Nous avons déjà un centre de distribution aux États-Unis, ce qui facilitera notre développement sur le reste du continent américain.»

Pour bien desservir ces nouveaux marchés, M. Moncade prévoit embaucher des employés qui parlent espagnol. D’ici la fin de l’année, le site, qui est déjà bilingue français et anglais, sera aussi traduit dans cette troisième langue.

Partager