Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

4 conseils pour se lancer dans le commerce électronique

Offrez davantage de commodité et de valeur à vos clients

Temps de lecture: 3 minutes

Partager

Dans notre monde de plus en plus connecté et au rythme de plus en plus rapide, l’adoption accélérée de l’Internet et des appareils mobiles au Canada et ailleurs dans le monde est en train de transformer complètement la façon dont les consommateurs cherchent des produits, obtiennent des recommandations, interagissent avec les entreprises et effectuent des paiements.

Par exemple, une étude de BDC réalisée en 2016 a révélé que 90 % des consommateurs à la recherche d’informations visitent systématiquement le site Web d’une entreprise avant de communiquer avec elle. La même situation s’observe chez les clients commerciaux. Plus de la moitié (57 %) du processus d’achat des entreprises participant au commerce interentreprises (B2B) se déroule en ligne avant que le service des ventes soit contacté.

Les entreprises de détail et celles qui participent au commerce interentreprises rateront d’énormes occasions si elles ne tiennent pas compte de la révolution du commerce électronique, estime Ravi Dindayal, directeur, Marketing – BDC Services-conseils.

Offrir aux clients une option de commerce électronique peut accroître les ventes, procurer un avantage concurrentiel et améliorer la productivité, explique M. Dindayal.

M. Dindayal offre quatre conseils aux propriétaires d’entreprises qui veulent tirer pleinement parti du commerce électronique.

1. Resserrez les liens avec vos clients

Utilisez le commerce électronique comme une occasion d’approfondir les relations avec vos clients.

Par exemple, offrez des promotions aux acheteurs en ligne, renseignez-les sur vos nouveaux produits et invitez-les à divers événements.

Pensez également à leur offrir du contenu de haute qualité, comme des blogues, des didacticiels et des vidéos de démonstration, pour augmenter la crédibilité de votre entreprise en tant qu’experte dans son domaine. Vous pourriez aussi envisager d’offrir du soutien par clavardage en direct afin de rassurer vos clients et de répondre à leurs questions.

Ce sont là des façons économiques de promouvoir votre marque et de constituer une communauté de clients fidèles qui pourraient devenir des ambassadeurs de votre entreprise.

2. Mettez l’accent sur le marketing multicanal

Si vous offrez un rabais sur votre site Web ou votre page Facebook, veillez à ce que les employés de vos magasins en soient informés.

Ils doivent être prêts à en faire la promotion, à accepter les coupons et à mettre à jour les cartes de fidélité.

On appelle «marketing multicanal» (ou «marketing omnicanal») cette coordination des efforts en ligne et en magasin pour assurer une expérience client agréable.

«Vos initiatives en ligne doivent être reflétées en magasin», dit M. Dindayal.

Cela vaut aussi pour les entreprises qui participent au commerce interentreprises (B2B). Les représentants commerciaux doivent être au courant de vos campagnes en ligne et autres initiatives Web.

3. Familiarisez-vous davantage avec vos clients

Un magasin en ligne facilite la collecte de données sur le comportement du consommateur afin d’améliorer l’exploitation et le marketing.

Grâce aux outils de collecte de données, vous pouvez recueillir automatiquement des informations sur votre site Web et les analyser rapidement pour mieux connaître vos visiteurs. L’analytique Web, par exemple, peut vous aider à:

  • comprendre l’expérience des visiteurs sur votre site Web;
  • savoir quels mots-clés attirent les clients éventuels les plus prometteurs;
  • améliorer votre taux de conversion;
  • dégager les tendances et améliorer la convivialité de votre site afin de rentabiliser au maximum votre investissement.

Vous pouvez aussi utiliser un système de gestion de la relation client (CRM) pour centraliser tous les renseignements sur vos clients. En combinant les données de ce système à celles recueillies sur votre site Web, vous pouvez offrir à vos clients des produits et services sur mesure qui répondent tant à leurs besoins qu’à leurs goûts. Qui plus est, vos clients seront généralement disposés à payer plus pour un produit personnalisé.

4. Pensez «mobile»

Les clients s’attendent à ce que les sites Web soient compatibles avec les appareils mobiles. En fait, selon un sondage de BDC, plus d’un quart des consommateurs affirment qu’ils quittent tout simplement un site Web si celui-ci n’est pas compatible avec ces appareils. De plus, Google et les autres moteurs de recherche privilégient les sites Web compatibles avec les appareils mobiles.

«Plus vous offrirez de commodité et de valeur à vos clients, plus ils seront fidèles à votre marque, dit M. Dindayal. C’est la voie de l’avenir, alors ne laissez pas passer l’occasion.»

Partager