Cinq avantages des pratiques durables pour les entreprises

Il existe des moyens simples de rendre votre entreprise plus durable et autant de bonnes raisons de commencer dès maintenant

Lecture de 9 minutes

Partager

De nos jours, les entreprises qui ont recours à des pratiques durables sont considérées comme des leaders dans leur domaine. De plus en plus, le développement durable n’est plus un choix, mais une obligation pour faire des affaires.

Nombre de consommateur.trices préfèrent déjà soutenir les entreprises socialement responsables, et les gouvernements ainsi que les gens qui investissent exigent davantage de progrès en matière de développement durable.

Autrement dit, c’est le moment ou jamais de commencer à l’intégrer dans vos pratiques commerciales.

La notion de durabilité débute dans votre énoncé de mission et façonne votre avenir. Certes, elle nécessite l’adhésion de votre personnel, de la rigueur de la part des leaders de votre entreprise et des efforts constants pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie, mais tout le monde y gagne.

Voici cinq avantages de la mise en œuvre de pratiques durables dans votre entreprise.

1. Elles permettent de réduire vos coûts

Que vous fabriquiez d’un produit, vendiez des marchandises ou fournissiez un service, vous avez certainement des factures de chauffage et d’électricité à payer. Comme ces dépenses sont récurrentes, elles constituent un bon point de départ pour intégrer des pratiques durables dans vos activités et en retirer rapidement les bénéfices.

«Ne pas penser au développement durable et à la réduction des coûts d’énergie équivaut à signer un chèque en blanc pour payer l’énergie plus cher plus tard», affirme Simon Hutton, conseiller principal, Développement durable et ESG à BDC. Les coûts de l’énergie peuvent être très imprévisibles, ce qui signifie aussi qu’en réduisant ces coûts, vous jouirez d’une plus grande certitude.

Il est par ailleurs beaucoup plus simple de calculer les avantages de la réduction de la consommation d’énergie que ceux d’autres aspects du développement durable: plus vous consommez d’énergie, plus la facture est élevée. En modernisant vos fenêtres, en optant pour des appareils écoénergétiques et en éteignant les lumières après les heures de travail, vous pourrez consacrer une plus grande partie de votre budget à vos principales activités commerciales.

2. Elles peuvent préparer votre entreprise pour l’avenir

Selon Stephan Vachon, professeur en gestion des opérations à HEC Montréal, les coûts de l’énergie et les changements climatiques sont des risques purs auxquels les chefs d’entreprises doivent accorder de plus en plus d’attention.

À l’échelle du pays, les facteurs environnementaux vont poser de plus en plus de nouveaux défis aux propriétaires d’entreprises.

Les entreprises situées dans des régions exposées aux tempêtes, par exemple, devront subir davantage de fermetures en raison de conditions météorologiques extrêmes. Les magasins situés dans des régions exposées aux feux de forêt et aux inondations devront protéger leurs biens contre les catastrophes naturelles, et les producteurs d’aliments situés dans des dômes de chaleur devront trouver des moyens de protéger leurs produits pendant les vagues de chaleur.

M. Vachon explique que des pratiques durables, telles que la consommation responsable d’énergie et la gestion mesurée des stocks, peuvent aider les entreprises à se prémunir contre l’augmentation future des coûts.

«En évaluant l’incidence qu’auront les coûts de l’énergie et les changements climatiques sur votre entreprise – et sur les choix de vos clients et clientes – dans les années à venir, vous pourrez choisir des stratégies de croissance plus susceptibles de réussir dans une économie à faibles émissions de carbone», explique Simon Hutton.

3. Elles peuvent maximiser votre production et réduire le gaspillage

Le gaspillage est inefficace et coûteux. La pollution, qu’elle provienne des gaz d’échappement de vos véhicules de livraison ou des rebuts de plastique de vos emballages, est engendrée par des matériaux que vous avez achetés et que vous n’utiliserez pas.

«Si vous voulez réduire la pollution, vous devez augmenter le rendement des intrants que vous achetez», observe M. Vachon.

Il encourage les entreprises à maximiser leur rendement en repensant leurs produits et leurs processus commerciaux, ce qui permettra également de réduire le gaspillage. En gérant plus efficacement vos ressources, vous bénéficierez de la production à valeur ajoutée et vous verrez moins d’argent s’échapper des tuyaux d’échappement ou des drains. En réduisant les déchets, vous serez ainsi en mesure de favoriser le développement durable.

Si vous voulez réduire la pollution, vous devez augmenter le rendement des intrants que vous achetez

4. Les clients sont plus susceptibles d’acheter votre produit

L’écoblanchiment ne dupe pas les consommateur.trices d’aujourd’hui, qui font largement part de leurs expériences aux autres. L’attention portée au développement durable n’est que le reflet d’un désir de le voir se concrétiser.

Un sondage réalisé en 2021 par BDC auprès de plus de 1 000 Canadien.nes a révélé que 34 % des consommateur.trices tiennent compte de l’incidence sur l’environnement de leurs décisions d’achat – un pourcentage qui passe à 45 % pour les personnes de 18 à 34 ans. Par ailleurs, le sondage a révélé que 80 % des consommateur.trices n’hésiteraient pas à payer plus pour réduire leur incidence sur l’environnement.

«En ce moment, il y a un certain avantage concurrentiel, souligne M. Hutton. Vous pouvez devenir le fournisseur de choix en adoptant une approche proactive en matière de climat.»

Il mentionne également que les entreprises peuvent nuire à leur image auprès des consommateur.trices si elles ne prennent pas le développement durable au sérieux. «Si les clients et clientes ont l’impression qu’une entreprise ne s’attaque pas à la crise climatique ou pire, qu’elle y contribue, ils et elles peuvent commencer à s’en éloigner», dit-il.

Votre énoncé de mission est essentiel à votre raison d’être et doit définir les effets que votre entreprise aura sur les consommateurs et consommatrices, et peut-être sur le monde.

Carla Heim, conseillère principale, Développement durable et ESG à BDC, affirme que bon nombre de consommateur.trices sont sceptiques quant aux mesures environnementales que les entreprises revendiquent. Elle encourage les entreprises à obtenir une certification externe pour leurs initiatives de développement durable afin de joindre la parole aux actes.

Obtenez une certification pour votre engagement et vos actions

La certification atteste que votre entreprise respecte des normes sociales et environnementales précises. C’est un excellent moyen de prouver que votre entreprise est résolue à réaliser certains objectifs qui ne sont pas financiers.

La certification B Corp est une certification bien connue en matière de développement durable. Pour obtenir la certification B Corp, votre entreprise doit inscrire ses engagements dans ses statuts constitutifs. «Ce changement dans la structure juridique signifie essentiellement que les décisions de votre entreprise doivent être prises dans l’intérêt de votre personnel et de l’environnement, explique Mme Heim. Vous communiquez ainsi vos intentions à tout le monde.»

D’autres certifications fondées sur les processus, comme ISO 14001, établissent des systèmes de gestion pour les entreprises qui cherchent à améliorer leur performance environnementale. Cette certification garantit que votre entreprise s’est dotée de processus pour repérer les inefficacités, corriger les défauts des produits ou des services et améliorer continuellement ses pratiques durables.

Selon Stephan Vachon, en mettant en place un tel mécanisme de vérification très tôt dans la vie de l’entreprise, on peut réduire les problèmes de croissance. «Ce mécanisme vous obligera à faire preuve de rigueur dans la gestion de vos coûts, explique-t-il. Il vous obligera à faire preuve de rigueur dans votre consommation d’énergie et à bien gérer vos stocks. Il comporte de nombreux aspects qui peuvent fonctionner en synergie avec le reste de vos activités.»

Toutefois, Carla Heim et Stephan Vachon précisent qu’il ne faut pas nécessairement chercher à obtenir des certifications (qui peuvent être coûteuses) avant de trouver ses marques. Ils vous suggèrent plutôt de bâtir votre entreprise en fonction des critères définis dans les certifications afin que, le moment venu, vous soyez prêt.e à recevoir l’attestation de conformité.

5. Elles inspirent votre personnel

Pour être productive, la main-d’œuvre doit être motivée. Les employé.es sont de plus en plus nombreux à attendre des employeurs qu’ils prennent position sur des enjeux tels que le développement durable.

«Ce constat est d’autant plus vrai pour les jeunes générations, qui considèrent qu’il est important de travailler pour une entreprise qui partage leurs valeurs», indique Simon Hutton.

Toutefois, pour atteindre vos objectifs en matière de développement durable, vous devez obtenir l’adhésion de votre personnel. Par exemple, si vous souhaitez utiliser moins d’électricité, vous devez encourager vos employé.es à éteindre les lumières dans les pièces vides et à éteindre leurs ordinateurs à la fin de la journée.

Comme il peut être difficile de faire adopter de nouvelles habitudes au personnel à l’échelle de l’entreprise, Carla Heim et Simon Hutton encouragent les nouvelles entreprises à les intégrer très tôt.

En inscrivant vos objectifs de développement durable dans votre énoncé de mission, vous pouvez donner à votre équipe un ensemble de principes directeurs à suivre. «Votre énoncé de mission est essentiel à votre raison d’être et doit définir les effets que votre entreprise aura sur les consommateurs et consommatrices, et peut-être sur le monde», souligne Mme Heim.

Les entreprises qui ont ce que M. Hutton appelle des «engagements convaincants en matière de développement durable» peuvent également recruter et conserver des employé.es énergiques et pleins d’ambition en les intégrant à la mission de l’entreprise.

À l’inverse, si les employé.es ont une faible motivation, le taux de roulement peut augmenter, ce qui peut nuire à la capacité d’une entreprise à se développer et à atteindre ses objectifs.

Obtenez plus de conseils et de données sur la transition environnementale en téléchargeant notre étude intitulée Une transformation en marche: Comment les entrepreneurs canadiens gèrent le défi environnemental.

Partager