Comment éviter les erreurs en créant votre plan d'affaires | BDC.ca
logo BDC

Comment éviter les erreurs courantes en créant votre plan d'affaires

Partager

Vous pensez peut être qu'un plan d'affaires est un document que vous préparez pour impressionner votre banquier et obtenir un prêt. Selon Daniel LaBossière, vice-président adjoint, Développement des affaires à BDC, il s'agit plutôt d'un outil de gestion précieux qui permet de fixer des objectifs clairs pour votre entreprise et de décrire avec précision la manière dont vous allez les atteindre.

«Il ne s'agit pas d'une démarche ponctuelle. Le plan d'affaires doit être consulté régulièrement et réévalué fréquemment. C'est la meilleure façon de décrire l'orientation de votre entreprise; il faut donc le faire évoluer au même rythme que cette dernière», dit-il.

Prenez le temps qu'il faut

D'après M. LaBossière, en prenant le temps de bien préparer leur document, les entrepreneurs pourront éviter les erreurs les plus fréquentes. «Donnez vous amplement de temps pour faire des recherches et redresser votre plan en conséquence. Somme toute, vous devez en venir à une certaine cohérence et vous assurer d'étayer votre exposé avec des faits bien établis», dit il.

Voici quelques points sur lesquels les entrepreneurs devraient surtout s'attarder croit M. LaBossière.

Formulez des hypothèses détaillées

Tout bon plan d'affaires est basé sur des hypothèses bien fondées qui vous permettent d'établir des prévisions précises. «Vous pouvez voir l'hypothèse comme la prémisse qui vous aide à prévoir les résultats de votre entreprise et à simuler son rendement. En préparant leur plan d'affaires, les entrepreneurs doivent généralement fonder leurs hypothèses sur trois facteurs principaux: le chiffre d'affaires, les coûts variables et les coûts fixes

«En termes simples, vous prévoyez le chiffre d'affaires à atteindre pour couvrir vos coûts fixes et vos coûts variables. Souvent, les entrepreneurs omettent de faire des hypothèses détaillées, clairement ventilées. Vous devez démontrer que votre plan est le fruit d'une réflexion sérieuse», indique M. LaBossière.

Grâce à des hypothèses et à des objectifs détaillés, vous pourrez également établir des stratégies de marketing précises et déterminer les ressources qui seront nécessaires pour atteindre vos objectifs. «L'ensemble de votre plan d'affaires doit être cohérent», dit il.

N'oubliez pas les besoins d'une entreprise en démarrage

Il est fréquent d'oublier de tenir compte des besoins de l'entreprise en démarrage dans le plan d'affaires. «Il ne suffit pas de préciser que vous avez besoin de 400 000 $. Il importe d'indiquer des chiffres précis pour que le lecteur sente que vous vous êtes bien préparé.»

Mes besoins en locaux évolueront ils? Quels sont mes besoins en effectifs? Quelles sont mes sources de financement possibles et à quoi serviront elles? Ces détails conféreront de la crédibilité à votre plan d'affaires et confirmeront que vous savez comment diriger votre entreprise.

Donnez des renseignements à l'appui

Pour rédiger un bon plan d'affaires, vous devez absolument étayer vos hypothèses. «Pour en établir le bien fondé, accompagnez votre plan de pièces justificatives», dit M. LaBossière.

Ces pièces justificatives peuvent inclure des études de faisabilité, des sondages, des analyses du marché, des renseignements sur les concurrents clés et des aperçus de l'industrie. Le lecteur doit pouvoir prendre connaissance de notes en bas de page claires qui renvoient aux renseignements donnés.

«Votre plan doit être précis et concis. Les banquiers veulent connaître les faits, mais il ne faut pas les inonder de données inutiles».

Insistez sur la gestion des ressources humaines

«Pour les entrepreneurs d'aujourd'hui, la gestion des ressources humaines s'accompagne de grandes difficultés, surtout s'il faut recruter dans un bassin de main d'œuvre réduit. Ils doivent démontrer qu'ils savent exactement comment procéder pour attirer des employés compétents dans leur entreprise», dit M. LaBossière.

Le plan d'affaires doit contenir votre structure organisationnelle et indiquer clairement vos besoins en ressources humaines, comme les stratégies de recrutement et d’externalisation utilisées.

Obtenez du soutien extérieur

«Il serait sage que vous fassiez la première ébauche de votre plan d'affaires vous même, puisque vous connaissez mieux que quiconque la réalité de votre entreprise.» M. LaBossière encourage les propriétaires d'entreprise à se servir de modèles de plan d’affaires pour commencer.

«La vérification du document par un consultant peut toutefois rendre votre dossier plus solide. Un regard objectif peut s'avérer un atout, puisqu'il est parfois difficile de voir les points faibles de son propre document et de savoir comment l'améliorer.»

Partager

v17.9.0.10395