Ratio du service de la dette

Partager

Le ratio du service de la dette est une mesure clé de la capacité d’une entreprise à rembourser ses prêts, à obtenir du nouveau financement et à effectuer des paiements de dividendes.

Il s’agit de l’une des trois mesures utilisées pour mesurer la capacité d’endettement, avec le ratio emprunts/capitaux propres et le ratio d'endettement.

«Le ratio du service de la dette est un indicateur de base de la santé financière de votre entreprise. Tous les propriétaires d’entreprise devraient le connaître», explique Alka Sood, conseillère d’affaires principale à BDC Services-conseils, qui conseille les entreprises en matière de gestion financière et de planification stratégique.

«Il est utile pour évaluer votre capacité à financer la croissance future de votre entreprise. De plus, les banques ainsi que les investisseurs et les investisseuses l’utilisent largement pour comprendre la solvabilité et les perspectives d’une entreprise.»

Le ratio du service de la dette est un indicateur de base de la santé financière d’une entreprise. Tous les propriétaires d’entreprise devraient le connaître. 

Comment calculer le ratio du service de la dette?

Le ratio du service de la dette indique le BAIIA (bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement)) qu’une entreprise génère pour chaque dollar d’intérêts et de capital payé.

Ce ratio (aussi appelé ratio de couverture du service de la dette) est généralement calculé comme suit:

BAIIA

(intérêts + capital**)

Malgré sa formule simple, le ratio du service de la dette est souvent mal calculé. «Pour que cet indicateur soit utile, vous devez vous assurer de le calculer à l’aide des bons intrants», souligne Alka Sood.

Trois erreurs courantes commises dans le calcul du ratio du service de la dette

1. Montant du remboursement du capital

Le calcul du montant du capital constitue une des sources d’erreur les plus fréquentes. Les remboursements du capital ne sont pas inscrits dans l’état des résultats et seuls les soldes impayés des prêts sont inscrits dans le bilan. «Le calcul des remboursements du capital qui sont effectués au cours d’une période comptable exige une tenue des livres interne supplémentaire», explique Alka Sood.

De plus, si une entreprise a obtenu du nouveau financement au cours de l’exercice, il peut être particulièrement facile de confondre des montants. Dans ce cas, les remboursements de divers prêts peuvent être regroupés. Il peut alors devenir difficile de déterminer le montant des remboursements du capital.

Pour effectuer le bon calcul, Alka Sood recommande de demander à votre institution financière de vous fournir un calendrier de remboursement distinct pour chacun des prêts de votre entreprise et d’utiliser ces relevés pour estimer les montants.

Elle suggère également de demander à votre commis comptable ou à votre comptable de vérifier ces données. «Comme de nombreuses entreprises calculent mal le montant, les commis comptables ou les comptables doivent souvent effectuer des modifications ultérieurement.»

2. Dépenses de location-acquisition

L’inclusion ou non des dépenses de location-acquisition dans le calcul constitue une autre source de confusion. La location-acquisition est la location à long terme d’un actif. Aux fins de la comptabilité, elle est considérée comme l’achat d’un actif. Par exemple, une entreprise peut signer un bail pour louer pendant trois ans un lève-palette dont la durée de vie utile est de cinq ans. L’entreprise peut ensuite l’acheter

à la juste valeur à la fin du bail. Il existe des règles comptables particulières pour enregistrer ces types de baux, car l’entreprise locatrice a essentiellement dérivé la valeur économique de l’actif comme si l’actif avait été acheté.

Certaines institutions prêteuses excluent les dépenses de location-acquisition du ratio du service de la dette, tandis que d’autres analystes les incluent. Si les dépenses de location-acquisition sont incluses, la mesure obtenue est le ratio de couverture des charges fixes.

3. Distinction entre BAIIA et BAII

Il peut aussi y avoir confusion quant à savoir s’il faut utiliser le BAIIA ou le BAII (bénéfice avant intérêts et impôts) pour calculer le ratio du service de la dette. En réalité, il est possible d’utiliser l’un ou l’autre, mais Alka Sood préfère le BAIIA parce qu’il s’agit d’une approximation rapide des flux de trésorerie.

Le fait que le BAIIA n’apparaît généralement pas dans l’état des résultats d’une entreprise constitue une autre source potentielle de confusion. (Cela s’explique par le fait que le BAIIA n’est pas un indicateur reconnu dans les Principes comptables généralement reconnus, ou PCGR.) Vous devez calculer le BAIIA à l’aide des données figurant dans l’état des résultats. Voici la formule:

BAIIA = bénéfice net + intérêts + impôts + amortissements

Vérification avec votre comptable

Pour vous assurer que vous utilisez les bons éléments pour calculer votre ratio du service de la dette, consultez vos partenaires du secteur bancaire ou de l’investissement pour leur demander quelle formule ils et elles ont besoin d’examiner.

Vous pouvez également calculer le ratio du service de la dette dans vos projections financières à l’aide des chiffres prévisionnels.

Nombre de propriétaires d’entreprise pensent qu’il ne s’agit que de tenue de livres. Or, ce n’est pas le cas. Il s’agit d’assurer la santé financière future de votre entreprise.

À quoi sert le ratio du service de la dette?

Le ratio du service de la dette est généralement utilisé à trois fins principales:

1. Prêts

Les institutions prêteuses utilisent le ratio comme une mesure clé de la capacité d’une entreprise à respecter ses obligations en matière de remboursements d’intérêts et de capital.

2. Investissement

Les actionnaires, les investisseurs potentiels et investisseuses potentielles ainsi que les personnes qui achètent une entreprise utilisent le ratio comme un indicateur de la santé financière et du potentiel de dividendes de l’entreprise. «Il montre combien d’argent il reste pour les actionnaires ou les investisseurs et investisseuses», explique Alka Sood.

3. Planification stratégique

Les propriétaires d’entreprise peuvent utiliser ce ratio pour évaluer la capacité de croissance de leur entreprise et obtenir du financement supplémentaire. «Si tout mon argent sert à rembourser mes dettes, il ne me restera rien à réinvestir dans l’entreprise, souligne Alka Sood. Je vais devoir trouver une autre façon de financer mes projets de croissance.»

C’est une bonne idée de calculer le ratio lorsque vous faites des prévisions financières pour un investissement important ou dans le cadre de votre planification stratégique. «C’est l’une des principales valeurs de cet indicateur, souligne Alka Sood. Il vous aide à voir si votre entreprise est toujours en bon état de santé. Si ce n’est pas le cas, il vaut mieux déterminer comment vous allez vous y prendre pour ne pas violer ces ratios de risque.»

«Nombre de propriétaires d’entreprise pensent qu’il ne s’agit que de tenue de livres. Or, ce n’est pas le cas. Il s’agit d’assurer la santé financière future de votre entreprise.»

Exemple de ratio du service de la dette

En utilisant l’état des résultats ci-dessous de la Société ABC, nous pouvons constater que l’entreprise a enregistré un BAIIA de 282 800 $ et a effectué des paiements d’intérêts de 21 000 $ au cours de l’exercice. Si les remboursements de capital (qui n’apparaissent habituellement pas dans l’état des résultats) étaient de 49 700 $, le service de la dette total serait de 70 700 $ et le ratio du service de la dette serait de 4.

BAIIA

(intérêts + capital**)
282 800 $

(21 000 $ + 49 700 $) = 70 700 $
= 4

Qu’est-ce qu’un bon ou un mauvais ratio du service de la dette?

Un ratio de 2 ou plus est généralement considéré comme sain. «Si vous avez un ratio de 1, la totalité du BAIIA généré sert directement à la dette, explique Alka Sood. Il ne reste rien pour payer les impôts, encore moins pour réinvestir dans votre entreprise ou verser des dividendes.»

Cela dit, la conseillère prévient que selon les institutions prêteuses et les autres partenaires, les niveaux jugés sains ou risqués peuvent varier. «Il n’existe pas une donnée définitive», dit-elle.

Ces parties prenantes savent également que des conditions particulières peuvent avoir un effet temporaire sur le ratio d’une entreprise. Par exemple, elle peut avoir fait un investissement important à un moment où la croissance prévue des ventes ne s’était pas encore pleinement traduite par une hausse des bénéfices.

«Il s’agit d’une mesure informative, précise Alka Sood, qui incite à approfondir la discussion.»

Comment les banques utilisent-elles le ratio du service de la dette?

Au moment d’évaluer une demande de prêt, le représentant ou la représentante d’une banque examine généralement le ratio du service de la dette d’une entreprise, ainsi que plusieurs autres mesures de sa santé financière et de sa capacité d’endettement.

«Nous examinons la situation en fonction d’un certain nombre d’indicateurs, puis nous effectuons notre évaluation, explique Alka Sood. Ce ratio peut être complètement faussé, mais l’entreprise cliente peut se porter exceptionnellement bien dans un autre secteur. Cela fait partie de la compréhension du contexte global de l’entreprise.»

Une banque peut également exiger des ratios préparés à différentes périodes de la durée du prêt pour évaluer si l’entreprise se maintient en bonne santé financière.

Le ratio du service de la dette est souvent évalué en parallèle avec ces autres mesures:

Emprunt

Capitaux propres
Emprunt

Total des actifs

Quel est le lien entre le ratio du service de la dette et l’immobilier?

1. Achats immobiliers

L’achat de biens immobiliers pourrait avoir une incidence le votre ratio du service de la dette de votre entreprise, soit en ayant un effet sur les remboursements des dettes de votre entreprise, soit parce que le bien immobilier générera des revenus supplémentaires pour votre entreprise.

2. Financement

Si le ratio du service de la dette de votre entreprise est mauvais, cela pourrait nuire à sa capacité d’obtenir du financement immobilier.

Distinction entre le ratio de couverture des charges fixes et le ratio du service de la dette

Le ratio de couverture des charges fixes est une variante du ratio du service de la dette dans lequel les dépenses de location-acquisition sont incluses dans les remboursements de dettes.

Comment analysez-vous le ratio du service de la dette de votre entreprise?

Alka Sood conseille aux propriétaires de revoir annuellement le ratio du service de la dette de leur entreprise afin de vérifier sa santé financière et de le comparer à celui des

années précédentes. Comme il est mentionné ci-dessus, si le ratio est inférieur à 2, il pourrait être bon de l’examiner de plus près.

«Si vous constatez qu’il est en hausse, cela vous rassurera, dit-elle. Si vous voyez que la situation s’est détériorée, c’est l’occasion de chercher ce qui s’est passé et de planifier un redressement de ce ratio.»

Distinction entre le ratio de couverture des intérêts et le ratio du service de la dette

Le ratio de couverture des intérêts (parfois appelé couverture des intérêts) est un autre indicateur fréquemment utilisé de la santé financière d’une entreprise. Il ressemble beaucoup au ratio du service de la dette, la seule différence étant que le ratio de couverture des intérêts ne tient compte que des intérêts dans le calcul de la dette. Le capital est exclu.

Le ratio de couverture des intérêts est calculé selon la formule suivante:

BAIIA

Intérêts

Téléchargez votre livre électronique gratuit

Découvrez comment utiliser les ratios financiers et établir des indicateurs de rendement clés pour votre entreprise en téléchargeant le livre électronique Faire le suivi de la performance de votre entreprise.

**Il s’agit des remboursements des intérêts et du capital sur la dette à court et à long terme exigibles au cours de la période (habituellement d’un an).

Partager