Comment offrir une expérience employé.e exceptionnelle grâce à votre stratégie numérique

Une bonne stratégie numérique peut fournir un avantage décisif aux entreprises qui rivalisent pour attirer et garder le personnel

Lecture de 4 minutes

Les entreprises canadiennes font face à d’énormes difficultés pour ce qui est de l’embauche et de la fidélisation du personnel. Un rapport de BDC sur la pénurie de main-d’œuvre montre que 55 % des entreprises ont de la difficulté à embaucher et 26 % ont de la difficulté à retenir les employé.es. De plus, 64 % déclarent que la pénurie de main-d’œuvre est un frein à leur croissance.

Un milieu de travail attrayant joue un rôle important pour rivaliser avec la concurrence dans l’acquisition de talents, et les technologies numériques sont de plus en plus importantes.

«On dit de plus en plus que la technologie est essentielle, explique Tyler Lockyer, conseiller d’affaires à BDC. Après la pandémie, on s’attend à un environnement de travail hybride où les personnes peuvent travailler à distance et apporter leur propre appareil. En entrevue, on vous demandera souvent quels systèmes vous utilisez, car cela a une incidence directe sur l’expérience de travail.»

Plutôt que d’adopter une approche ponctuelle pour répondre aux attentes technologiques du personnel, Tyler Lockyer et son collègue, Philippe Desjardins, conseiller d’affaires principal, recommandent d’intégrer l’expérience employé.e à la stratégie numérique de votre entreprise.

«Faire le travail» par opposition à «l’expérience employé.e»

Tyler Locker explique que dans la plupart des entreprises, il y a des technologies pour faire le travail et d’autres qui contribuent à l’expérience employé.e «Vous devriez penser aux deux dans votre stratégie numérique.»

Pour faire le travail, on utilise des technologies qui vont des ordinateurs et des applications infonuagiques aux appareils mobiles, en passant par les systèmes de capteurs de l’Internet des objets (IdO). C’est ce que Philippe Desjardins appelle les outils classiques de productivité et de collaboration. Ils permettent de travailler plus rapidement, facilement ou efficacement.

L’expérience employé.e fait référence aux technologies qui sont directement liées au recrutement, à l’embauche, à l’intégration, à la fidélisation, à la formation, à la gestion et même à la cessation d’emploi du personnel. Du tout premier au tout dernier contact, les technologies que vous choisissez envoient un message au sujet de votre environnement et de vos valeurs.

«Pour connaître l’expérience employé.e, on commence toujours par demander à l’entreprise ce que cela signifie de travailler pour elle. Quelles valeurs elle veut projeter et quelles sont celles qu’elle souhaite que son personnel projette.»

Pour connaître l’expérience employé.e, on commence toujours par demander à l’entreprise ce que cela signifie de travailler pour elle.

Les 3 étapes d’une stratégie numérique axée sur le personnel

Pour commencer à élaborer une stratégie numérique qui tient compte de l’expérience employé.e dès le départ, Philippe Desjardins et Tyler Lockyer offrent les trois conseils suivants aux propriétaires d’entreprise:

1. Schématisez votre parcours employé.e

Divisez-le en étapes du point de vue de l’employé.e, notamment la recherche d’emploi, la demande d’emploi, l’embauche, l’administration continue (paie, avantages sociaux, vacances), jusqu’à la retraite.

«Le fait de définir le parcours révèle des occasions pour informatiser les processus administratifs, indique Tyler Lockyer. Nous recommandons de créer un persona ou un profil type pour un emploi donné et de réfléchir à ces caractéristiques au fur et à mesure de la progression dans le parcours, ce qui vous aidera à préciser davantage ce que le personnel pourrait vouloir ou ce dont il pourrait avoir besoin à un moment donné.»

Par exemple, un.e représentant.e profitera d’une solution de gestion de la relation client (CRM) adaptée au déroulement des activités, alors qu’une personne qui fait des livraisons aura besoin de différents outils, comme un appareil mobile avec des cartes GPS avec localisation.

2. Déterminez quels avantages mutuels peut procurer la technologie

Une fois le parcours établi, déterminez les améliorations possibles par la technologie.

«Comment les personnes réussiront-elles et seront-elles heureuses, et qu’est-ce qui serait bénéfique en même temps pour l’entreprise? La réponse est liée aux outils que vous donnez à chaque étape du processus, explique Philippe Desjardins.

L’aspect mutuel est important. Selon Philippe Desjardins et Tyler Lockyer, une bonne expérience employé.e est liée à l’efficacité et à la rentabilité. Les recherches de BDC ont révélé, par exemple, qu’investir dans l’automatisation rend les entreprises plus productives et plus attrayantes pour les nouveaux et nouvelles employé.es. Parmi les entreprises ayant investi dans l’automatisation, 61 % ont indiqué qu’il était facile ou très facile de trouver des personnes à embaucher.

Cette même recherche mentionne que «… l’amélioration de la productivité grâce aux nouvelles technologies et à l’automatisation profite aux employés en les libérant pour leur permettre d’accomplir des tâches plus intéressantes. À mesure que la production par heure travaillée augmente, la marge bénéficiaire de l’entreprise et sa capacité d’augmenter les salaires augmentent également.»

3. Simplifiez, intégrez et éliminez les silos

Dans de nombreux milieux de travail, les personnes doivent composer avec des interfaces incompatibles, des systèmes non reliés avec plusieurs connexions et mots de passe, et des silos de données. Dans l’ensemble, ces inefficacités font en sorte qu’il est difficile pour elles d’accéder à l’information dont elles ont besoin pour accomplir leurs tâches ou s’acquitter de leurs responsabilités.

Ignorer leur frustration face à la technologie peut être source d’erreurs, nuire à la productivité et causer du stress et de l’insatisfaction, exactement le contraire d’une expérience employé.e exceptionnelle.

Selon Philippe Desjardins et Tyler Lockyer, les entreprises devraient s’assurer que leurs technologies numériques s’intègrent bien, simplifier les systèmes dans la mesure du possible et éliminer les silos de données afin que l’information soit facilement accessible à un seul endroit.

«Il faut aider les gens non pas à travailler plus, mais mieux», indique Tyler Lockyer.

Aidez les gens non pas à travailler plus, mais mieux.

Miser sur la simplicité

Lorsqu’on intègre l’expérience employé.e dans une stratégie numérique, Philippe Desjardins affirme que le plus important est de faire tout ce qui est en son pouvoir pour simplifier le milieu de travail: ce que c’est que de travailler pour votre entreprise et dans votre entreprise.

«On ne le dira jamais assez, mais assurez-vous que vos systèmes sont bien intégrés et éliminez les silos de données, souligne Tyler Lockyer. Il faut que les personnes aient rapidement accès à des renseignements pertinents en temps réel afin de pouvoir prendre des décisions éclairées. C’est bon pour votre entreprise et pour votre personnel.»

Comme il est fort probable qu’investir dans la technologie soit l’un des meilleurs moyens pour les entreprises de traverser la crise de pénurie de main-d’œuvre, le moment est peut-être venu de placer l’expérience employé.e au cœur de votre stratégie numérique.

Vous souhaitez en apprendre plus? Lisez nos dernières recherches sur la pénurie de main-d’œuvre, au Canada pour obtenir de plus amples conseils sur l’embauche et la fidélisation du personnel.