Partis de rien, les propriétaires de Kin’s Farm Market créent une chaîne de 30 magasins de fruits et légumes frais

Lecture de 5 minutes

Partager
Kin’s Farm Market

Kin Wah Leung et sa famille avaient peu d’argent et ne possédaient aucune expérience en affaires lorsqu’elles et ils ont loué une table pliante pour vendre des fruits et légumes au marché public de Granville Island, au début des années 1980.

Après avoir quitté la Chine pour s’établir à Vancouver, les membres de la famille avaient occupé de petits emplois dans des restaurants et gardé des enfants pour gagner leur vie.

«Nous avons emprunté de l’argent à des proches et acheté des billets d’avion pour venir au Canada, dit Kin Wah Leung. Nous n’avions rien. Et rien qu’un diplôme d’études secondaires en poche. Nous n’avions jamais été en affaires.»

Un ami a emmené la famille au marché de Granville Island et l’a convaincue d’y ouvrir un stand de fruits et légumes. La famille a tenté sa chance et a commencé à vendre une petite variété de produits frais en 1983.

Quatre ans plus tard, la famille a remplacé son stand par un magasin au Blundell Centre de Richmond, en Colombie-Britannique. Avec le temps, elle a fait de Kin’s Farm Market une chaîne comptant 30 magasins spécialisés dans les fruits et légumes frais dans la région de Vancouver.

Un modèle pour les propriétaires d’entreprise qui immigrent

À mesure que la famille a bâti son entreprise au fil des années, elle a aidé d’autres nouveaux arrivants et arrivantes à se lancer en affaires.

«Nous avons vu beaucoup de nouveaux immigrants et immigrantes arriver au Canada sans savoir quoi faire», dit la femme de MKin Wah Leung, Queenie Chu, qui est directrice et vice-présidente des opérations.

«Certains ont de l’argent, d’autres n’en ont pas, poursuit Queenie Chu. Nous avons une plateforme qui aide les immigrantes et immigrants qui le souhaitent à bâtir leur entreprise, et nous avons aussi conseillé de nombreuses personnes.»

Kin’s aide également les membres de son personnel, des personnes immigrantes pour la plupart, en leur offrant des perspectives de carrière enrichissantes et à long terme comme gérantes et gérants de magasin. L’entreprise a également mis en place un programme de partenariat et un programme de franchise qui permet aux gérantes et gérants de magasin de devenir des partenaires d’affaires de Kin’s Farm Market.

Le couple est reconnaissant pour sa propre expérience en tant que propriétaires d’entreprise immigrants.

«Même si nous revenions 31 ans en arrière, nous ne ferions pas les choses autrement parce que nous aimons ce pays, dit Queenie Chu. Nous aimons le Canada.»

«Notre entreprise est reconnue par les canadiennes et canadiens de différentes origines ethniques comme un endroit où acheter des produits frais», ajoute Kin Wah Leung.

 

Un impact durable

Pour le moment, Kin Wah Leung et Queenie Chu ne songent pas à la retraite et veulent avoir un impact durable.

Kin Wah Leung dit que ses parents ont toujours enseigné à la famille qu’en travaillant fort, on peut réaliser ses rêves, même si on part de zéro. La famille veut maintenant perpétuer ces valeurs tout en continuant de faire croître l’entreprise.

Quand j’étais un nouvel immigrant, je suis parti de rien. Maintenant, je veux aider les autres nouveaux arrivants et arrivantes. Je crois que si j’ai pu me lancer sans argent ni expérience et réussir, tout le monde peut le faire.

Transmettre les valeurs familiales

La famille est également fière de redonner à la communauté pour donner l’exemple. Il y a dix ans, Kin’s a commencé à faire des dons à différents hôpitaux et organismes sans but lucratif, en plus d’organiser des activités de financement et des collectes de fonds.

«La transmission des valeurs est importante dans notre famille, ajoute Queenie Chu, et nous appliquons cette vision dans notre entreprise.»

Leur fils, Victor Lau, travaille dans l’entreprise familiale depuis 15 ans, et ses parents veulent qu’il étende davantage les activités de Kin’s Farm Market. L’entreprise s’est inscrite au Programme direction croissance de BDC, qui l’aidera à se préparer à sa prochaine phase de croissance et à renforcer son équipe de direction.

Les liens personnels demeurent essentiels

Avec de tels projets d’expansion, Kin Wah Leung craint de perdre le contact personnel avec la clientèle.

«Je me demande comment je peux appliquer ce que je fais dans un magasin à l’ensemble des 30 magasins, confie l’entrepreneur. Comment offrir le même service? Ce n’est pas facile.»

Dans cette optique, la famille envisage de créer pour son personnel une école de formation fondée sur sa philosophie: créer des liens avec la clientèle tout en offrant les meilleurs produits frais.

«Nous créons un lien et discutons avec les clientes et clients à chacune de leurs visites», dit Queenie Chu.

«Nous les traitons comme les membres de notre famille et leur parlons de nos meilleurs produits du jour, poursuit l’entrepreneure. Nous leur expliquons comment les apprêter. En très peu de temps, nous arrivons à gagner leur sympathie et leur confiance à l’égard de notre entreprise.»

Vendre des produits frais différemment

Lorsque Kin’s Farm Market a ouvert son premier magasin, Queenie Chu se souvient que les fermières et fermiers ainsi que leurs entreprises concurrentes ont fait preuve de curiosité n’ont pas manqué de leur rendre visite.

«Elles et ils se demandaient comment nous pouvions les rivaliser, explique Queenie Chu. Kin Wah se contentait de sourire en disant qu’il savait comment gagner le cœur de sa clientèle.»

«Au Canada, nous sommes la seule chaîne qui vend exclusivement des fruits et légumes frais. Je voulais faire les choses différemment en mettant l’accent sur les gens», ajoute Kin Wah Leung.

3 conseils pour vous aider à faire croître votre entreprise

1. Mettez l’accent sur votre clientèle

Répondre aux besoins de la clientèle est essentiel à votre succès. Elle réagira à ce qui fonctionne bien et à ce qui ne fonctionne pas.

«Nouer des liens avec la clientèle pour pouvoir optimiser son expérience et lui offrir les meilleurs produits frais constitue le cœur de nos activités», souligne Queenie Chu.

«Nous apprenons ainsi à connaître chaque cliente et client et ce qu’elle et il veut.»

2. Ne laissez pas les erreurs vous arrêter

Vous pouvez apprendre de vos erreurs. Ne les laissez pas vous abattre.

«Au fil des années, nous avons fait de nombreuses erreurs, mais elles ne me font pas peur, dit Kin Wah Leung. Bien entendu, je ne veux pas échouer, mais je suis prêt à prendre des risques. Lorsque je me pose des questions, j’envisage les deux côtés de la médaille. Là où les autres disent “non”, je dis “oui”.»

«J’essaierai toujours d’atteindre mes objectifs et de surmonter tous les obstacles, tout en faisant les choses le plus efficacement possible. Je me concentre sur les moyens de m’améliorer.»

3. Aidez votre personnel à s’épanouir

Les membres du personnel veulent avoir la possibilité de se dépasser. Elles et ils veulent progresser dans leur travail.

«Nous réfléchissons à différents programmes incitatifs pour que ces personnes se sentent responsabilisées et ne se considèrent pas seulement comme des membres du personnel, conclut Queenie Chu. Nous voulons qu’elles aient l’occasion de gérer le magasin plutôt que de se faire dire quoi faire.»

Partager