Créer un plan de gestion des ressources humaines pour soutenir la croissance de votre entreprise

Lecture de 3 minutes

Une entreprise à forte croissance peut être un endroit stimulant où travailler. Les journées peuvent être longues, mais elles sont souvent remplies d’occasions et d’expériences nouvelles.

Or, dans le tourbillon des défis quotidiens, les entreprises en expansion sous-estiment souvent l’importance d’élaborer des plans et de prendre des décisions concernant le personnel. Cela peut mener à plusieurs problèmes: elles n’arrivent pas à attirer et retenir le meilleur personnel, négligent les besoins de formation et de soutien, font de la microgestion ou refusent de déléguer.

«Les capacités des ressources humaines doivent croître au même rythme que l’entreprise», affirme Mary Karamanos, première vice-présidente, Ressources humaines chez BDC. «Un plan d’expansion peut facilement dérailler si les postes ne sont pas occupés par des personnes compétentes, bien formées et prêtes à assumer leurs nouvelles responsabilités.»

Définir les rôles et responsabilités

«Souvent, les entreprises en croissance ne consacrent pas assez de temps à la planification de leurs besoins en ressources humaines», indique Mary Karamanos. Il est bon de commencer par définir les rôles et les responsabilités pour clarifier le travail à accomplir ainsi que les connaissances, l’expérience et les compétences requises.

«Les talents dont on dispose peuvent grandement influer sur la croissance», convient Vince Molinaro, consultant en leadership chez Lee Hecht Harrison Knightsbridge, une firme qui aide les entreprises à gérer leurs ressources humaines.

La bonne nouvelle, c’est que les petites entreprises peuvent attirer du personnel de haut calibre, car elles offrent souvent des responsabilités motivantes et de bonnes occasions d’apprentissage et de croissance personnelle, souligne Mary Karamanos.

Créer un plan de gestion des ressources humaines

Vince Molinaro conseille aux entreprises de créer un plan de gestion des RH décrivant les mesures qu’elles prendront pour recruter, perfectionner et fidéliser le personnel tout au long de la croissance.

  • RecrutementLes médias sociaux, particulièrement ceux axés sur les affaires, comme LinkedIn, ont révolutionné le recrutement. Il est important d’exploiter vos réseaux sociaux, notamment les groupes de discussion de LinkedIn, pour diffuser les occasions d’emploi, sans pour autant bouder les méthodes traditionnelles et éprouvées, telles que le bouche-à-oreille.
  • Évitez les erreurs coûteuses en matière d’embauche – Prenez le temps d’évaluer soigneusement les candidates et candidats. Faites-leur passer plusieurs entrevues et arrangez-vous pour les voir en action. Par exemple, demandez aux personnes de réaliser une tâche ou de donner une présentation semblable à ce qui les attendra si elles obtiennent le poste. Vérifiez les références. Et n’oubliez pas: être compatible avec votre culture d’entreprise est crucial.
  • Formation du personnel – Les besoins en formation sont peut-être minimaux dans une petite entreprise, mais un certain apprentissage peut être utile pour garder le personnel intéressé et le faire progresser. Prévoyez augmenter la formation structurée au fur et à mesure de votre croissance. Soutenez les nouvelles recrues au moyen d’un programme de jumelage et de rencontres individuelles régulières avec une ou un gestionnaire. Lorsqu’une personne occupe un nouveau poste, jumelez-la avec une personne qui a déjà assumé les mêmes fonctions.
  • Fidélisation – Un climat de travail positif et mobilisateur est vital. L’argent est important, certes, mais une reconnaissance sincère, des attentes claires et une vision d’entreprise inspirante le sont tout autant. «Les gens veulent vraiment faire partie d’une entreprise gagnante et vivre une expérience enrichissante», dit Vince Molinaro.

Précisez vos besoins en ressources humaines

Si vous prévoyez faire franchir un nouveau cap à votre entreprise, prenez le temps de cerner vos besoins à venir en matière de ressources humaines. Cela vous évitera de sérieux maux de tête pouvant entraver votre croissance, signale Mary Karamanos de BDC. Assurez-vous de couvrir les points suivants:

  • Descriptions de posteDécrivez le rôle et les responsabilités de chaque poste. Dans le cas des petites entreprises, les descriptions peuvent être larges, car les membres du personnel cumulent souvent plusieurs fonctions. Au fur et à mesure de votre croissance, elles doivent cependant devenir plus précises afin d’éviter le travail en double.
  • Organigramme – Fournissez une représentation graphique de votre structure organisationnelle montrant les liens hiérarchiques. Gardez-vous d’attribuer un trop grand nombre de subordonnées et subordonnés directs au cheffe ou chef de la direction.
  • Calendrier d’embauche – Établissez un calendrier pour les nouvelles embauches associées aux diverses étapes de croissance, et déterminez les compétences requises.