L’écomarketing, une bonne solution pour votre entreprise? | BDC.ca
logo BDC

L’écomarketing, une bonne solution pour votre entreprise?

5 conseils pour attirer des clients grâce à votre engagement vert

Partager

L’écomarketing consiste à faire la promotion de produits ou services écologiques et durables. C’est une bonne façon d'attirer des clients qui souhaitent réduire l’impact environnemental de leurs achats.

Cependant, avant d’adopter l’écomarketing, vous devez vous assurer que vos paroles s’accompagnent d’un engagement sincère envers l’environnement, dans vos offres comme dans vos activités.

«L’écomarketing touche l’ensemble de votre entreprise, précise Chris O’Shea, conseiller d’affaires à BDC. Vous devez être parfaitement authentique. Sinon, on vous accusera d’écoblanchiment et votre réputation en souffrira.»

M. O’Shea, qui conseille des entrepreneurs sur les défis liés au marketing, donne cinq conseils pour l’adoption d’une stratégie d’écomarketing efficace.

1. Commencez avec un bon produit

Selon M. O’Shea, avant de promouvoir le côté «vert» d’un produit, il faut d’abord être capable de montrer son côté «exceptionnel», au-delà des bienfaits environnementaux.

Il donne l’exemple de Kicking Horse Coffee. L’entreprise canadienne vend ses différents cafés en faisant valoir qu’ils sont biologiques, équitables et durables. Or, si elle réussit, c’est avant tout parce que «son café est vraiment bon», dit M. O’Shea.

2. Assurez-vous que l’écologie cadre bien avec votre image de marque

Qu’une entreprise comme la vôtre offre un produit vert doit être plausible.

«Si votre entreprise fonctionne selon des méthodes traditionnelles, explique M. O’Shea, et qu’elle offre toute une gamme de produits qui ne sont pas écologiques, le lancement d’un seul produit vert peut faire douter de votre sérieux. Ça ne cadrera peut-être pas avec le reste de votre marque.»

Plus l’écoresponsabilité est au cœur de vos produits ou de vos activités, plus on vous percevra comme étant authentique.

Dans un monde soumis aux commentaires sur les médias sociaux et aux recherches sur Google, les stratagèmes manipulateurs de marketing seront mis au jour, et l’écoblanchiment sera exposé pour ce qu’il est.

3. Faites le calcul

Un virage vert peut ajouter des coûts à vos produits. C’est pourquoi les produits biologiques et durables sont souvent plus chers que les produits classiques.

Avant de décider d’offrir un produit ou un service écologique, assurez-vous que les clients sont prêts à payer le prix que vous devrez facturer pour faire un profit raisonnable.

«En tant qu’entreprise, vous devez être en mesure de recouvrer vos frais, dit M. O’Shea. Si vous vendez un produit de nettoyage biologique, mais que les clients veulent un produit bon marché qui fait le travail, vous pourriez devoir trouver d’autres façons de faire de la planète un endroit où il fait mieux vivre.»

4. Utilisez votre valeur écologique pour vous différencier

Auparavant, le fait d’être axé sur la durabilité ou l’écologie permettait à un produit ou à une entreprise de se distinguer. De nos jours, c’est le cas de beaucoup d’entreprises.

«Pensez à des façons novatrices de vous différencier des autres spécialistes en écomarketing de votre secteur», conseille M. O’Shea.

Celui-ci souligne que l’entreprise canadienne de vêtements Tentree s’est taillé une place en s’engageant à planter 10 arbres pour chaque vente réalisée. Au cours des années qui ont suivi, le marché est devenu saturé d’entreprises qui «donnent lorsqu’elles reçoivent» en faisant un don environnemental en fonction de leurs ventes.

«Tentree connaît un énorme succès, indique M. O’Shea. Si elle démarrait aujourd’hui, elle devrait peut-être trouver autre chose que la plantation d’arbres pour sortir du lot.»

5. Soyez transparent

Surtout, vous devez être sincère et transparent pour réussir en tant qu’entreprise verte.

«La plupart des consommateurs soucieux de l’environnement font beaucoup de recherches avant d’acheter, explique M. O’Shea. Ils se documenteront sur vos produits et votre entreprise, et demanderont à leurs contacts sur les médias sociaux s’ils vous connaissent. S’ils trouvent que vos produits ou services ne sont pas à la hauteur de vos allégations, ils vous le reprocheront sur les médias sociaux.»

Selon M. O’Shea, les certifications de tiers réputés peuvent contribuer à rassurer les consommateurs et vous donner un avantage sur vos concurrents. Assurez-vous toutefois que la certification provient d’une organisation crédible et que vos produits sont conformes à vos affirmations.

«Et s’il y a un problème avec un produit, s’il n’est pas à la hauteur de vos déclarations, reconnaissez-le, voyez-y et passez à autre chose, conseille M. O’Shea. N’esquivez pas le problème. Faites preuve de transparence en expliquant les mesures d’amélioration que vous prenez. Les acheteurs soucieux de l’environnement l’apprécieront.»

Partager

v17.9.0.10395