Ce qu’il faut savoir lorsque vous achetez une entreprise | BDC.ca
logo BDC

Ce qu’il faut savoir lorsque vous achetez une entreprise

Temps de lecture: 2 minutes

Partager

Vous devez tenir compte de plusieurs choses lorsque vous achetez une entreprise ou que vous souhaitez vous associer au propriétaire actuel.

Le mieux est de commencer par un domaine dans lequel vous avez des compétences. Vous pouvez contacter les associations de gens d’affaires de votre domaine et vous renseigner sur les entreprises à vendre ou à la recherche d’un partenaire.

Après avoir ajouté vos critères géographiques, financiers et autres, vous devriez être capable de réduire ce vaste secteur à quelques entreprises cibles.

Comment aborder vos entreprises cibles

La tâche suivante consiste à aborder ces entreprises et à leur demander si elles songent à vendre ou à prendre un associé.

Soyez diplomate, mais honnête. Vous devez faire valoir que vous désirez exploiter une entreprise dans ce domaine et que vous êtes à la recherche d'une occasion susceptible de vous procurer des défis et de bons rendements et de vous convenir personnellement.

«Vendez votre salade» aux partenaires potentiels

Soyez clair quant à vos désirs et à vos objectifs. Votre approche franche en dira long sur votre style à vos partenaires éventuels. Essentiellement, vous devez vous vendre vous-même, et le secret de toute campagne de vente est de convaincre le client potentiel de faire affaire avec vous.

En général, les entrepreneurs optent pour des associés ou vendent leur entreprise parce qu'ils:

  • veulent prendre leur retraite ou ralentir
  • n’ont personne au sein de leur famille qui puisse reprendre le flambeau
  • ont besoin d'un gestionnaire intérimaire pendant que les successeurs de la famille se familiarisent avec l'entreprise

Petite mise en garde: Certains cherchent à vendre leur entreprise parce qu'elle est en difficulté et qu'ils n'ont aucune envie de régler les problèmes ou parce qu'ils ont un urgent besoin de liquidités, mais veulent conserver le contrôle absolu de l'entreprise. Évitez ce genre de situations.

Ce que vos banquiers voudront savoir

Après avoir conclu une entente pour acquérir une entreprise, vous aurez peut-être besoin d’un prêt commerciaux pour financer la transaction. Voici quelques-unes des questions que vous poseront les banquiers.

  • Pour quelles raisons le propriétaire vend-il l’entreprise?
  • Comment le prix de vente a-t-il été établi? Autrement dit, qu’est-ce qu’il comprend (équipement, fonds de roulement, stocks, fonds commercial, etc.)?
  • À combien s’élève votre investissement dans le projet? Toute institution financière exigera que vous participiez financièrement à votre propre projet pour démontrer votre engagement.
  • Avez-vous déjà travaillé pour l’entreprise acquise? Si oui, quel poste occupiez-vous?
  • Avez-vous accès aux états financiers de l’entreprise acquise? Dans quelle mesure celle-ci est-elle rentable?
  • Quelle expérience possédez-vous dans ce secteur d’activité?
  • Avez-vous un plan d’affaires?

Un plan d’affaires vous aidera

Si vous n’avez jamais travaillé pour l’entreprise acquise, vous devriez préparer un plan d’affaires qui expose en détail comment vous comptez l’exploiter.

Même si l’entreprise était extrêmement rentable avant que les anciens propriétaires ne la vendent, votre banquier voudra avoir l’assurance qu’elle le demeurera sous votre direction.

Partager

v17.9.0.10395