L’innovation appliquée pour des entreprises bien de leur temps

Lecture de 3 minutes

Partager

L’importance d’accroître la capacité d’innovation des entreprises canadiennes est un sujet à l’ordre du jour. En tant que propriétaire d’entreprise qui n'a pas de temps à perdre, vous vous demandez sûrement comment trouver les meilleurs idées.

Jeremy Gutsche a une solution. Son entreprise torontoise, trendhunter.com, est devenue le site de référence d’idées novatrices dans le domaine des affaires, de la technologie, de la culture populaire et de la mode.

L’entreprise crée aussi des rapports comprenant des données détaillées que de grandes entreprises telles que Pepsi, Microsoft et Google utilisent pour introduire des innovations sur le marché.

Trouver des solutions créatives

Jeremy Gutsche, qui a démarré son entreprise en 2008, avait alors beaucoup d’ambition, mais il n’avait pas les moyens de recruter des journalistes de haut niveau pour écrire des articles et gérer un réseau mondial de collaboratrices et collaborateurs.

Il a trouvé une solution au problème en fondant Trend Hunter Academy, où des étudiantes et étudiants accomplissent des stages qui leur procurent une expérience d’apprentissage en marketing, journalisme et médias sociaux, auprès du nouveau site de repérage de tendances numéro un au monde.

Au bout de quatre mois, les stagiaires reçoivent 1 500 $ ainsi qu’un certificat en journalisme numérique et médias sociaux, à ajouter à la liste de leurs compétences professionnelles. Quelques stagiaires feront même partie de l’équipe à temps plein.

«Voilà un exemple de solution créative, note Jeremy Gutsche, gourou de l’innovation. Nos stagiaires publient près de 1 000 articles, lus par des millions d’internautes, et acquièrent d’excellentes techniques en médias sociaux. Nous limitons ainsi nos frais de rédaction et aidons notre organisation à rester jeune, vivante et novatrice.»

L’innovation : un objet de réflexion constant

Quel que soit votre domaine ou la taille de votre entreprise, souligne Jeremy Gutsche, l’innovation doit faire partie intégrante de votre stratégie d’affaires et constituer un objet de réflexion constant.

Quelles sont les innovations en cours dans mon secteur? Existe-t-il un nouveau marché à explorer? Puis-je améliorer la qualité de mon information de gestion? En quoi ma concurrence agit-elle de façon novatrice et différente?

Innover ne veut pas forcément dire inventer de nouveaux produits à la fine pointe de la technologie. La plupart des innovations sont en effet progressives : améliorations de produits, rationalisation de processus d’affaires, acquisition d’équipements plus élaborés, adoption d’une nouvelle approche de marketing.

Par où commencer? L’approche 3D

Tous les propriétaires d’entreprise vous diront qu’il y a quelque chose à améliorer dans leur entreprise, mais la question est de savoir par où commencer. Une recommandation : l’approche « 3D ».

  • Décider de faire instaurer une innovation qui vous distinguera de la concurrence.
  • Découvrir ce dont votre clientèle a besoin.
  • Déployer le changement.

Et souvenez-vous que les innovations ne se font pas par accident. Il faut des ressources humaines et du capital, certes, mais ne rien faire présente un risque bien plus grand, étant donné que la concurrence ne reste pas les bras croisés.

L’innovation requiert une concentration sur la clientèle

Becky Reuber, experte en entrepreneuriat et en innovation à la Rotman School of Management, pense que l’innovation exige que chaque membre de l’organisation, quel que soit son poste, se concentre avant tout sur la clientèle.

«Pour découvrir les besoins de votre clientèle il vous faut des systèmes officiels et officieux, souligne Becky Reuber. Chaque jour, votre personnel est en contact avec votre clientèle. Il s’agit là d’une source d’information dont il faut faire profiter l’ensemble de l’entreprise.»

Créer une culture de l’innovation

«L’innovation exige en outre du leadership, affirme Becky Reuber. Les propriétaires d’entreprise doivent être les premières personnes à défendre une amélioration des méthodes de travail au sein de leur entreprise.»

Un comité consultatif peut les aider à fournir le leadership requis, en les mettant au défi de concevoir de nouvelles initiatives et méthodes d’exécution.

«Au final, avance Becky Gutsche, une culture d’innovation peut constituer l’avantage le plus solide et concurrentiel de votre entreprise.»

Partager