Comment créer une croissance durable pour votre entreprise

Lecture de 4 minutes

Partager
Maxime Dubois et Alexandre Guimond

Lorsque Maxime Dubois et Alexandre Guimond ont fait l’acquisition d’Altitude Sports en 2011, les ventes en ligne de l’entreprise dépassaient déjà celles de ses deux magasins.

Ces deux amis du secondaire avaient travaillé pendant plusieurs années chez ce détaillant de vêtements d’extérieur haut de gamme, et ce sont eux qui y ont implanté le commerce électronique. Quand le propriétaire a décidé de se concentrer sur d’autres projets, Maxime Dubois et Alexandre Guimond ont fait le saut et racheté l’entreprise.

Ils ont vu qu’ils pouvaient placer Altitude Sports sur une trajectoire de croissance beaucoup plus ambitieuse. Or, pour concrétiser leurs ambitions, il leur fallait non seulement tirer profit du commerce électronique, mais également gérer la croissance de l’entreprise selon une approche claire et réfléchie.

Les systèmes d’affaires dont l’entreprise disposait pour ses deux magasins de détail ne suffisaient plus à la tâche devant l’afflux de commandes de partout au Canada, et les ventes doublaient année après année.

Tenir leurs promesses

Pour tenir leurs promesses à leur clientèle et suivre le rythme de la croissance de leur entreprise – renommée Altitude-sports.com – , ils ont dû recourir à de nouveaux systèmes et processus.

«Ce n’est pas parce qu’on fait du commerce électronique qu’il faut réinventer la roue, explique Maxime Dubois. Il faut au contraire s’en tenir le plus possible aux principes fondamentaux de la gestion.»

Les jeunes entrepreneurs se sont dotés d’un nouveau système de gestion des stocks, car pour assurer le suivi de plus de 30 000 articles et atteindre l’excellence, la précision est importante.

Adopter de nouveaux outils

Les associés ont mis en place des contrôles de gestion financière, dont des projections de flux de trésorerie détaillées, pour s’assurer de disposer de liquidités durant les périodes creuses, leurs activités étant hautement saisonnières.

Ils ont aussi créé des tableaux de bord afin de surveiller les indicateurs de rendement clés dans chacun des secteurs de leur entreprise, depuis le rendement financier jusqu’aux technologies de l’information, en passant par les stocks et le marketing.

Selon Maxime Dubois, une autre initiative importante a consisté à rapatrier à l’interne les fonctions de développement Web et de marketing et de cesser de recourir à des agences pour ces tâches.

Obtenir d’excellents conseils

Pour orienter leurs efforts, Maxime Dubois et Alexandre Guimond ont mis sur pied un comité consultative composé de trois spécialistes du monde des affaires, qui ont été en mesure de leur fournir des conseils et un mentorat inestimables.

«Nous pouvons compter sur trois hommes de différentes générations et provenant de divers horizons – marketing, finance, technologie – , qui sont prêts à nous guider et à nous faire profiter de leur réseau.»

Et tout ce travail porte ses fruits. L’entreprise qu’ils ont achetée en 2011 embauchait 15 personnes, principalement aux magasins à Montréal et à la station de ski Mont‑Tremblant. Aujourd’hui, Altitude-sports.com emploie plus de 100 personnes et le commerce électronique représente plus de 90 % de ses ventes. L’entreprise a livré 90 000 colis l’an dernier, contre 45 000 en 2013.

Établir les bases

Jean‑Philippe Salvas, directeur de comptes principal à BDC, affirme que Maxime Dubois et Alexandre Guimond ont jeté les bases d’une croissance durable pour leur entreprise.

De nombreuses entreprises connaissent des problèmes du fait que leurs pratiques et leurs systèmes de gestion ne suivent pas le rythme de la croissance et l’évolution du marché, dit Jean-Philippe Salvas, membre de l’équipe de financement des technologies de BDC à Montréal, qui a consenti des prêts à Altitude-sports.com.

Mettre l’accent sur l’expérience client

Une gestion rigoureuse est particulièrement importante en commerce électronique, où la concurrence n’est qu’à un clic. Voilà pourquoi il est primordial d’offrir une excellente expérience client, tant sur le Web qu’après la vente, soutient Maxime Dubois.

«Nous avons mis beaucoup d’efforts pour roder la machine, qui repose sur un système de livraisons rapides et de retours faciles et gratuits», explique Maxime Dubois.

Pour ce faire, des représentantes et représentants sont disponibles toute la semaine de 9 h à 21 h pour répondre aux questions et aux commentaires de la clientèle de partout au Canada, par téléphone et en ligne. L’entreprise offre également une politique de retour flexible de 60 jours, et la plupart des retours sont gratuits. Toutes les commandes quittent l’entrepôt dans les 24 heures suivant leur réception et sont livrées rapidement.

Restructurer en fonction du commerce électronique

Les deux entrepreneurs ont commencé à implanter le commerce électronique en 2008, quand Maxime Dubois s’est joint à l’entreprise en tant que directeur du marketing. «Alexandre était déjà au service de l’entreprise depuis des années et avait amorcé l’élaboration d’une stratégie en ligne», explique Maxime Dubois.

En 2009, ils ont lancé une nouvelle version du site Web d’Altitude-sports.com, comprenant une boutique en ligne sécurisée et facile à utiliser. Puis, le duo a créé Altitude-blog.com, où membres du personnel et «ambassadrices et ambassadeurs» publient des avis sur les produits, des récits de voyage et des conseils de cuisine en plein air.

En 2010, Maxime Dubois et Alexandre Guimond ont créé le site Web de ventes à rabais LaDerniereChasse.com qui écoule les marchandises de saisons passées d’Altitude-sports.com.

Faire un effort continu

Selon Maxime Dubois, l’introduction de systèmes et de processus visant à appuyer la croissance de l’entreprise a été «une tâche colossale». Et ça continue.

«Tout n’est pas parfait, Maxime Dubois. Nous tâchons de nous améliorer chaque année. Mais nous sentons que nous sommes en bonne voie de réaliser notre vision: devenir le plus important détaillant en ligne de vêtements d’extérieur haut de gamme au Canada d’ici la fin de 2016.»

Partager