Comment réduire le roulement de personnel? | BDC.ca
logo BDC

5 secrets pour réduire le roulement de personnel

Partager

Renouveler les effectifs peut coûter très cher à votre entreprise. Les estimations varient beaucoup, mais vont jusqu’à 200 % du salaire annuel de l’employé qui quitte son poste.

«Un roulement de personnel élevé peut être très perturbateur», note Irene Lis, une consultante à BDC sur les questions de ressources humaines. «Il est important de comprendre pourquoi vous avez ce problème et ce que vous pouvez faire pour le résoudre.»

Réduire les mouvements d’effectifs est d’autant plus important aujourd’hui : le Canada fait face à une pénurie croissante de main-d’œuvre qualifiée et les jeunes travailleurs deviennent plus exigeants.

Voici quelques conseils pour réduire le roulement de la main-d’œuvre au sein de votre entreprise.

1. Examinez les raisons du roulement

Analysez pourquoi vos employés ont démissionné au cours des dernières années. Accordez une attention particulière aux employés les plus performants dont les départs vous coûtent le plus cher.

Réfléchissez à ce que vous auriez pu faire pour les encourager à rester. Vous pourriez mener des entretiens de départ avec les employés qui quittent l’entreprise pour cibler les points à améliorer. De simples changements peuvent parfois faire une énorme différence, par exemple, des horaires de travail plus flexibles ou une meilleure formation.

«Gardez à l’esprit que les employés qui vous quittent ne vous dévoileront pas nécessairement les vraies raisons pour lesquelles ils quittent votre entreprise, car ils ne veulent pas couper de ponts», note Mme Lis. C’est pourquoi il est important d’observer de près les circonstances qui ont mené à leur départ, dit-elle.

Mesurez votre taux de roulement pour suivre vos progrès en maintien du personnel. Pour le connaître, calculez le nombre d’employés ayant quitté votre entreprise au cours de la dernière année par rapport à votre effectif total. Vous pouvez également calculer le taux par départements.

2. Devenez un milieu de travail remarquable

Disposer d’une culture positive et d’une main-d’œuvre engagée est la clé pour conserver le personnel. «Si vos employés sont motivés, ils sont plus susceptibles de rester», affirme Mme Lis. «Demandez à vos employés ce qu’ils aiment à propos de votre entreprise et ce qui pourrait être amélioré.»

Une bonne façon d’obtenir des commentaires honnêtes est de mener des sondages anonymes dont la confidentialité est garantie.

3. Améliorez le processus d’embauche

Embaucher les mauvaises personnes est l’une des principales causes d’un taux de roulement de personnel élevé. «Le recrutement est la première étape de la relation avec l’employé», indique Mme Lis. «L’embauche ne doit pas seulement prendre compte des compétences des candidats, mais aussi de si ils s’accorderont bien avec votre équipe ainsi que de leur désir de faire partie de votre entreprise.»

Il est également important de bien intégrer les nouveaux employés. Vous pouvez le faire en les jumelant avec un mentor ou un partenaire, en leur fournissant un espace de travail adéquat et en leur offrant une formation appropriée.

4. Révisez les salaires et les avantages sociaux

Comparez vos taux de rémunération avec ceux de la concurrence et analysez si des changements s’imposent. En général, les personnes ne commencent pas à chercher un nouvel emploi en raison du salaire et des avantages sociaux, mais cela peut jouer un rôle dans leur décision de partir.

Faites preuve de créativité en offrant des avantages à faible coût, comme un horaire de travail flexible, des rabais pour les employés ou un panier de fruits chaque semaine. « Votre système de rémunération doit être clair pour les employés afin que le salaire et les avantages sociaux ne semblent pas subjectifs ou mystérieux », mentionne Mme Lis.

5. Offrez de la formation et des promotions

Si vous investissez dans le perfectionnement de vos employés, ils se sentiront appréciés et plus engagés envers l’avenir de votre entreprise. Recherchez également des occasions de leur faire vivre de nouvelles expériences et de leur confier de plus grandes responsabilités. Une des principales raisons de démission demeure le manque de possibilités d’avancement.

Partager

v17.9.0.10395