Comment choisir entre un prêt personnel et un prêt commercial | BDC.ca
logo BDC

Prêt personnel ou commercial: lequel est le mieux adapté à vos besoins?

Les avantages et inconvénients vous aideront à choisir le type de prêt qui vous convient le mieux

Partager

Votre entreprise est en plein essor. Vous venez de recevoir une importante commande et devez acheter des stocks supplémentaires. Ou peut-être souhaitez-vous embaucher un nouvel employé ou investir davantage dans le marketing numérique.

«Si vous n’investissez pas dans l’entreprise, vous allez rater l’occasion de faire croître les affaires à un moment critique», affirme Jasmin Ganie-Hobbs, directrice, Comptes majeurs à BDC. «Un prêt vous permettra de profiter des occasions tout en protégeant vos liquidités

Mais comment choisir entre un prêt personnel et un prêt commercial? Mme Ganie-Hobbs, qui compte près de 15 ans d’expérience dans l’attribution de prêts à des propriétaires d’entreprises, souligne pour vous les avantages et les inconvénients de chacun afin de faciliter votre choix.

Trois avantages des prêts personnels

Coût moindre

L’un des principaux avantages du prêt personnel est qu’il peut être moins coûteux qu’un prêt commercial. «Si vous avez déjà une marge de crédit hypothécaire, cela peut constituer une façon d’emprunter à moindre coût», souligne Mme Ganie-Hobbs.

Rapidité

Bien qu’il faille désormais beaucoup moins de temps pour obtenir un prêt commercial, si vous avez déjà une relation bancaire ou une marge de crédit personnelle, l’obtention d’un prêt personnel peut être plus rapide. «Lorsque vous avez besoin de fonds très rapidement – par exemple, si vous devez payer votre personnel le lendemain –, il est logique d’utiliser votre marge de crédit personnelle», indique Mme Ganie-Hobbs.

Facilité d’accès

Si votre entreprise n’a pas encore généré beaucoup de revenus, mais que vous avez une bonne cote de solvabilité personnelle, il peut être plus facile pour vous d’obtenir un prêt personnel qu’un prêt commercial.

Trois inconvénients des prêts personnels

Aucune occasion de bâtir votre cote de crédit commerciale

La cote de crédit de votre entreprise est différente de votre cote de crédit personnelle; elle est basée entre autres sur des rapports d’entreprises qui font affaire avec la vôtre, notamment vos fournisseurs et institutions financières.

«Si vous utilisez régulièrement des prêts personnels et des marges de crédit personnelles plutôt que du financement aux entreprises, vous allez ultimement limiter vos options», dit Mme Ganie-Hobbs.

Limites de financement inférieures

La limite d’emprunt pour les prêts personnels est parfois inférieure à celle des prêts commerciaux. Les taux d’intérêt peuvent également être élevés si vous avez une mauvaise cote de crédit.

Responsabilité personnelle

«Le plus grand désavantage du prêt personnel est qu’il n’y a pas de distinction entre vos finances personnelles et celles de votre entreprise, explique Mme Ganie-Hobbs. Si votre entreprise est en défaut de paiement, votre cote de crédit personnelle sera entachée et vous serez tenu personnellement responsable de l’emprunt.»

Soulignons que vous devrez peut-être aussi fournir des garanties personnelles pour obtenir un prêt commercial.

Trois avantages des prêts commerciaux

Occasion de bâtir votre cote de crédit commerciale

Contracter un prêt commercial ou une marge de crédit commerciale, ou encore utiliser des cartes de crédit d’entreprise, vous aidera à bâtir la crédibilité financière de votre entreprise.

Une cote de crédit commercial plus favorable peut se traduire par de meilleures conditions, des limites de financement plus élevées et des crédits supplémentaires de la part de fournisseurs. «Il sera éventuellement beaucoup plus facile pour votre banque de vous consentir des prêts si votre entreprise a de bons antécédents de remboursement», dit Mme Ganie-Hobbs.

Déclaration de revenus simplifiée

Les frais, pénalités et intérêts que vous payez sur les fonds que vous avez empruntés pour les activités de l’entreprise ou pour acquérir un immeuble à des fins commerciales sont des dépenses déductibles d’impôt. Il sera plus simple pour vous d’effectuer le suivi de l’argent et de remplir votre déclaration d’impôt si vous séparez vos finances personnelles et commerciales.

Limites de financement plus élevées

Il arrive souvent que les limites de financement des prêts commerciaux soient beaucoup plus élevées que celles des prêts personnels. Le montant sera déterminé en fonction de votre revenu et des garanties que vous offrez.

Trois inconvénients des prêts commerciaux

Constitution en société souvent nécessaire

Dans la plupart des cas, votre entreprise doit être constituée en société pour être admissible à un prêt commercial. Certains prêteurs, dont BDC, peuvent consentir des prêts à des entreprises individuelles.

Période d’attente plus longue

Obtenir une approbation pour un gros prêt commercial peut nécessiter beaucoup de temps. «Les petits prêts entreprises peuvent être accordés en seulement quelques jours, mentionne Ganie-Hobbs, mais les prêts plus importants peuvent prendre quelques semaines.»

Difficulté pour les entreprises en démarrage de répondre aux critères d’admissibilité

Les nouvelles entreprises peuvent avoir du mal à obtenir un prêt si elles n’ont pas encore généré de revenus importants. Les entrepreneurs qui ont un plan d’affaires solide peuvent faire une demande de prêt de démarrage. Parmi les autres options qui s’offrent aux entreprises en démarrage, on trouve notamment des organisations telles que Futurpreneur, le financement par capital de risque et la carte de crédit d’entreprise.

Lequel convient le mieux à votre entreprise?

Selon Mme Ganie-Hobbs, un prêt commercial est généralement la meilleure option, dans la mesure où vous êtes admissible et que vous n’avez pas besoin de fonds à très brève échéance.

«Lorsque vous êtes résolu à faire croître votre entreprise et à bâtir votre réputation auprès des prêteurs, dit-elle, vous devez démontrer que vous avez de bons antécédents de crédit et la capacité de bien gérer des prêts commerciaux.»

Les propriétaires d’entreprises doivent se préparer avant de faire une demande de prêt commercial. «Vous devriez avoir des états financiers et des prévisions financières facilement disponibles ainsi qu’un plan d’affaires, ajoute Mme Ganie-Hobbs, une présentation sommaire de votre équipe de direction, une présentation générale de l’entreprise et des précisions quant à la raison pour laquelle vous avez besoin de fonds.»

Les propriétaires d’entreprises devraient aussi parler de crédit avec leur prêteur le plus tôt possible.

«Ne tardez pas à bâtir vos relations de crédit commercial. Suivez vos prévisions de trésorerie et assurez-vous que vous aurez accès à du crédit quand vous en aurez besoin», conseille Mme Ganie-Hobbs.

«Il vaut mieux discuter dès que possible de vos besoins en matière de crédit; n’attendez pas d’être à court d’argent.»

Partager

v17.9.0.10395