Vous venez d’acquérir une entreprise. Quelle est la prochaine étape?

Communiquez rapidement votre vision à votre nouveau personnel

Lecture de 4 minutes

L’acquisition d’une entreprise est un événement marquant pour chaque propriétaire d’entreprise. En plus d’avoir à gérer son entreprise existante, il ou elle doit en intégrer une nouvelle dans ses activités et s’assurer que les deux fonctionnent rondement.

Les premiers mois suivant l’acquisition sont cruciaux pour l’intégration réussie de la nouvelle entreprise. Il faut un plan d’action pour éviter de brûler des étapes essentielles.

Voici une liste d’étapes incontournables à suivre dans les premiers mois suivant l’acquisition.

1. Mettez sur pied une équipe d’intégration post-fusion

Une des premières choses que vous voudrez faire – avant même peut-être de conclure la transaction – est de former une équipe regroupant des leaders des deux entreprises pour diriger le processus d’intégration.

«Essayez de déterminer très rapidement quelles sont les personnes que vous voulez garder et qui sont celles qui excellent, et rassurez-les afin qu’elles puissent faire partie du processus», explique Patrick Hagarty, chef d’équipe, Développement de solutions – Entreprises à impact élevé de BDC.

L’équipe aura la tâche d’établir et d’exécuter un plan d’intégration pour atteindre les objectifs opérationnels.

2. Définissez un modèle d’exploitation cible

Une autre étape importante consiste à évaluer les éléments à intégrer et la façon de le faire, fonction par fonction. Selon Patrick Hagarty, cela vous aidera à vous concentrer sur les éléments les plus importants du processus pendant les 100 premiers jours.

Par exemple, dans un cas où deux entreprises cherchent à intégrer leurs systèmes de comptabilité, il se peut qu’une d’entre elles se serve d’un module comptable de base, alors que l’autre utilise un système élaboré de planification des ressources de l’entreprise (ERP). La direction doit décider quel système utiliser et qui pilotera l’intégration. L’équipe doit également comprendre les répercussions que ces décisions auront sur les autres services de l’entreprise.

«Tout cela se fait en gardant clairement en tête le modèle d’exploitation que vous voulez créer, indique Patrick Hagarty. Quel est le résultat final recherché? À quoi cela ressemblera-t-il?»

3. Communiquez le plan aux principales parties prenantes

Un changement de propriétaire peut créer des tensions chez le personnel. Pour faciliter la transition et diminuer l’incertitude, établissez rapidement votre nouvelle structure organisationnelle et communiquez votre vision de l’entreprise lors d’une réunion de tout le personnel.

«Concevoir la structure organisationnelle et communiquer ce plan rapidement à vos champions et championnes vous aidera à retenir les membres clés des équipes, précise le chef d’équipe, Développement de solutions – Entreprises à impact élevé de BDC. Pour une intégration d’entreprise réussie, il est essentiel de bien gérer le changement et de tenir le personnel au courant de ce qui se passe.»

L’objectif de vos communications doit être de réduire le stress engendré par l’inconnu pour le personnel. Pour éviter que le message soit mal interprété, il faut que tout le personnel, nouveau et actuel, reçoit le même message. Si votre entreprise est présente à plusieurs endroits, optez pour une réunion virtuelle, en effectuant un appel vidéo ou une conférence Web.

Pour une intégration d’entreprise réussie, il est essentiel de bien gérer le changement et de tenir le personnel au courant de ce qui se passe.

Dans l’esprit de plusieurs membres du personnel, les fusions et les acquisitions entraînent des mises à pied. Profitez de cette première réunion pour rassurer tout le monde et apaiser les craintes. Parlez-leur de vous et expliquez-leur votre vision pour l’entreprise. Évitez surtout de faire des promesses irréalisables.

4. Présentez-vous à la clientèle et aux fournisseurs et fournisseuses

Le changement de propriétaire peut être perçu par la concurrence comme un signe de faiblesse. Voilà pourquoi vous devez bien vous préparer avant de vous présenter à la clientèle ainsi qu'aux fournisseurs et fournisseuses.

Faites un effort particulier pour protéger votre relation avec vos clients et clientes clés afin de les fidéliser. Si vous prévoyez apporter des changements, assurez-vous de leur téléphoner et de les rencontrer le plus tôt possible.

Dans l’idéal, le ou la propriétaire avant vous aura facilité les choses pendant la période de transition, notamment en vous présentant aux partenaires externes.

5. Concentrez-vous sur votre stratégie pour l’entreprise

Lorsque vous achetez une entreprise établie, vous achetez également la façon de procéder du ou de la propriétaire avant vous. Or, ce n’est pas parce que les mêmes méthodes ont été utilisées pendant 50 ans par l’autre propriétaire que ce sont forcément les meilleures.

Songez à la façon dont vous voulez diriger votre nouvelle entreprise lorsque vous établissez un plan d’action. Quelle sera l’incidence des changements que vous voulez faire sur la structure organisationnelle? Les divisions de l’entreprise resteront-elles les mêmes? Allez-vous simplifier la structure hiérarchique? Assurez-vous de communiquer ces changements et de préciser le type de culture d’entreprise que vous cherchez à mettre en place.

6. Laissez votre porte ouverte

L’acquisition d’une nouvelle entreprise et son intégration dans votre exploitation existante sont des exercices complexes sur le plan de la gestion du changement. Ne vous étonnez pas si certaines personnes vous posent encore des questions après quelques mois ou résistent au changement. La meilleure façon de dissiper les incertitudes et de gagner la confiance du personnel, c’est d’assurer une communication régulière et d’être transparent, ouvert et accessible en tout temps.