Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Concilier travail et vie personnelle en période de crise

Comment les entrepreneurs peuvent-ils gérer les conflits entre leur vie personnelle et professionnelle?
Partager

Pour les entrepreneurs dont la vie personnelle et le travail ont tendance à s’entremêler, il pourrait être bénéfique de rechercher l’harmonie, plutôt que l’équilibre, entre ces deux sphères – en particulier pendant une période de crise comme celle de la COVID-19 où le travail à domicile est la norme.

La psychologue clinicienne agréée et PDG fondatrice de MyWorkplaceHealth, Joti Samra, Ph. D., déclare que les concepts traditionnels sur l’équilibre entre la vie personnelle et la vie professionnelle sont souvent trop restrictifs pour les entrepreneurs et ajoutent en fait du stress dans leur vie.

«Bien des gens pensent que l’équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle signifie ne travailler qu’un nombre fixe d’heures par semaine, ou arrêter à un certain moment de la journée et laisser le travail derrière soi, explique Mme Samra. Mais cela n’est pas réaliste pour la plupart des entrepreneurs, car les frontières entre les deux sphères de la vie sont naturellement floues.»

Mme Samra préconise plutôt une «harmonie» entre la vie personnelle et le travail, pour faire en sorte que toutes les pièces du puzzle s’assemblent bien. Cette harmonie sera différente pour chaque personne et évoluera au fil du temps, à mesure que les circonstances personnelles et professionnelles changeront, comme cela a été le cas pendant la pandémie de coronavirus.

«Comme beaucoup de gens ont commencé à travailler exclusivement à domicile, leurs mondes se sont complètement heurtés, ce qui signifie qu’ils n’ont de répit sur aucun des deux fronts», explique Mme Samra.

Pourquoi l’harmonie est-elle importante?

Selon Mme Samra, sans harmonie entre leur vie personnelle et leur travail, les entrepreneurs risquent de s’épuiser.

L’épuisement professionnel est un phénomène reconnu par l’Organisation mondiale de la Santé, qui résulte de facteurs de stress chroniques non maîtrisés liés à l’activité professionnelle.

«La plupart des entrepreneurs sont très performants et ont beaucoup d’idées et de projets, dit Mme Samra. En général, cela fonctionne bien pour eux, mais il y a un risque que cela les conduise à l’épuisement s’ils n’ont pas la possibilité de “refaire le plein d’énergie”.»

Selon elle, les signes d’épuisement professionnel comprennent la fatigue physique, mentale et émotionnelle, des difficultés de concentration, un sentiment de distance émotionnelle par rapport aux choses habituellement appréciées, l’irritabilité et la distraction. Tous ces éléments peuvent avoir un impact sur la productivité et la qualité du travail.

On parle souvent de la manière de rebondir après une crise, mais je pense que ces défis constituent plutôt une occasion d’apporter des changements afin de pouvoir faire un bond en avant.

Conseils pour parvenir à l’harmonie entre vie personnelle et vie professionnelle

Mme Samra propose trois choses que les entrepreneurs peuvent faire pour harmoniser leur vie personnelle et leur vie professionnelle, et éviter l’épuisement professionnel:

1. Ne cherchez pas la perfection

«Bien des gens aspirent à être le parent parfait et le patron parfait, à être en forme, à bien manger, à dormir huit heures chaque nuit, à passer du temps de qualité avec leurs amis et leur famille, dit-elle. Mais ce n’est pas réaliste. Vous n’obtiendrez pas un A+ dans chacun de ces domaines tous les jours de votre vie.»

En vous donnant la possibilité de vous concentrer sur un domaine à la fois sans vous sentir coupable, vous pourrez mieux gérer vos attentes et maîtriser votre stress, explique-t-elle.

«Il vous faudra parfois manquer une séance d’entraînement pour passer du temps avec vos enfants. Ou encore, le lancement d’un nouveau produit signifiera que vous verrez moins vos amis pendant quelques semaines.»

2. Soyez conscients de vos choix

Mme Samra conseille de se fixer des priorités personnelles et professionnelles – en sachant ce qui est non négociable et qui doit être fait aujourd’hui, cette semaine ou ce mois-ci, en déterminant les actions à entreprendre pour réaliser ces priorités et en acceptant que d’autres choses devront attendre.

«C’est difficile, car il y a presque toujours trop de choses à faire, reconnaît-elle. Vous devez accepter d’en laisser certaines de côté.»

3. Appuyez sur Pause

«D’une certaine manière, la situation liée au coronavirus constitue un cadeau, déclare Mme Samra. En tant qu’entrepreneurs, nous sommes toujours en mouvement, toujours en train de faire quelque chose, et il est difficile de trouver le temps de s’arrêter, de regarder autour de nous et d’établir une harmonie entre notre vie personnelle et notre vie professionnelle.»

Elle recommande de profiter de ce ralentissement forcé pour se demander si l’on veut revenir au statu quo lorsque les activités reprendront, ou si l’on veut faire les choses différemment.

«On parle souvent de la manière de rebondir après une crise, dit-elle. Mais je pense que ces défis constituent plutôt une occasion d’apporter des changements afin de pouvoir faire un bond en avant et vous rapprocher de votre idéal de vie.»

Partager