Suivez ces 4 conseils pour mieux communiquer

Lecture de 3 minutes

L’aptitude à communiquer est essentielle pour les propriétaires d’entreprise. Or, vous devez vous exercer et vous préparer pour parfaire vos compétences en communication. Sans cela, vous risquez de faire des présentations de vente peu convaincantes ou de déplaire à vos partenaires, votre clientèle et votre personnel.

«En matière de communication, la plupart des propriétaires d’entreprise se contentent d’improviser, et les résultats sont souvent peu concluants», affirme Jacques Légaré, directeur, Stratégie d’affaires à BDC, qui mène une équipe de spécialistes qui offrent des conseils aux propriétaires d’entreprise dans le domaine des compétences en gestion. «La communication est une compétence qu’il faut travailler et perfectionner.»

Jacques Légaré nous fait part de quatre conseils clés pour communiquer plus efficacement.

1. Élaborez un argumentaire éclair

Créez ce qu’on appelle un «argumentaire éclair», c’est-à-dire une brève description des activités de votre entreprise et de leur valeur ajoutée. Vous devriez pouvoir faire cette description en une seule phrase. «Très, très peu de propriétaires d’entreprise en sont capables», affirme Jacques Légaré. «Elles et ils adorent énormément ce qu'ils et elles font, mais doivent apprendre à en parler de manière simple et concise. Leur argumentaire s’étale sur deux paragraphes, alors qu’il doit tenir en une phrase.»

Servez-vous de cet argumentaire pour tous les types de communication : lorsque vous présentez votre entreprise sur le vif, mais aussi en ligne et dans vos présentations de marketing.

2. Sachez à qui vous vous adressez

Renseignez-vous à l’avance sur le profil et les besoins de votre auditoire. Ensuite, adaptez votre message et le style de votre prestation. Parler à une ou deux personnes est une chose, s’adresser à un groupe de 30 ou de 300 en est une autre. Une cliente ou un client n’a pas les mêmes attentes qu’une fournisseuse ou un fournisseur.

«Souvent, les propriétaires d’entreprise parlent à leurs interlocutrices et interlocuteurs comme si tout le monde faisait partie de votre clientèle», estime Jacques Légaré. «Une fournisseuse ou un fournisseur ne porte pas le même intérêt par votre argumentaire de vente qu’une cliente ou un client. Elle ou il veut plutôt savoir si votre entreprise est fiable et solide.»

Lorsque vous vous adressez à un large auditoire, par exemple, vous devez mettre l’accent sur les préoccupations communes des participantes et participants et non sur des questions qui en touchent seulement un certain nombre. «Vous devez être en mesure d’intéresser l’ensemble de l’auditoire», insiste Jacques Légaré.

Le langage corporel variera également selon le contexte. Devant un groupe, vous devez vous montrer plus expressif pour capter l’attention, par exemple en bougeant, en faisant des gestes plus amples et en changeant le ton de votre voix. Mais ce type d’attitude sera tout à fait inapproprié si vous vous adressez à une ou deux personnes seulement.

3. Faites preuve d’un bon sens de l’observation

Prêtez attention aux signaux verbaux et non verbaux que vous envoie votre auditoire. Celui-ci a-t-il perdu le fil de vos propos ou est-il toujours captivé? Il est important d’avoir conscience de ces signes. Si vous sentez que le niveau d’attention diminue, vous pouvez poser des questions pour raviver l’intérêt de l’auditoire.

Il est également utile de faire preuve d’écoute. «Dans la plupart des cas, le dialogue s’installe plus facilement si vous savez écouter les autres», explique Jacques Légaré. «Toute personne qui prend le temps de vous parler veut être certaine que vous l’écoutez, insiste-t-il. Le dialogue vaut mieux que de longs discours.»

4. Préparez-vous

Avec un peu de préparation, vous pouvez améliorer de beaucoup l’efficacité de votre communication. Notez à l’avance les points que vous souhaitez aborder. Demandez à des membres du personnel ou à des partenaires si elles et ils ont des conseils à vous donner sur la manière de vous adresser à un public en particulier.

«Si vous prenez le temps de bien vous préparer, vous réussirez toujours à véhiculer votre message de manière plus claire et plus naturelle», rappelle Jacques Légaré. «Sans préparation, vous risquez d’oublier certains détails.» Et n’oubliez pas de travailler votre débit.

«En s’exerçant, on peut perfectionner n’importe quelle compétence, y compris la communication.»