Vente d’entreprise: trouver les bons conseillers d’affaires | BDC.ca
logo BDC

10 conseillers d’affaires qui vous aideront à vendre votre entreprise

Ces 10 conseillers veilleront à ce que vous receviez la pleine valeur de la vente de votre entreprise

Partager

Vendre une entreprise, que ce soit à un membre de la famille, aux directeurs ou à quelqu’un de l’externe, exige une planification minutieuse si vous souhaitez obtenir la pleine valeur de la vente de votre entreprise.

«Sensiblement de la même manière que vous vous y prendriez pour mettre votre maison sur le marché et la présenter sous son meilleur jour, vous devez tout mettre en ordre au sein de votre entreprise avant de la vendre afin d’en retirer la valeur maximale», affirme Devesh Dwivedi, un conseiller en planification de départ certifié et un conseiller d’affaires principal de BDC Services-conseils qui aide les entrepreneurs à planifier leur départ.

M. Dwivedi affirme que la préparation à la vente commence souvent en bâtissant une équipe de conseillers de confiance.

Conseiller en stratégie

La première personne avec qui communiquer est un conseiller d’affaires de confiance, qui vous aidera à comprendre l’ensemble de votre entreprise et à préciser quels objectifs vous souhaitez atteindre dans le cadre de la vente, ainsi que la façon d’y parvenir.

Votre conseiller en stratégie pourrait être un expert de la planification de départ ou un spécialiste des fusions et acquisitions. Cette personne vous aidera à:

  • préciser les raisons qui vous poussent à vendre;
  • déterminer vos attentes à l’égard de la transaction;
  • comprendre tous les aspects du processus de vente (notamment l’évaluation, la diligence raisonnable, le processus de transition, quoi faire et ne pas faire, et les erreurs les plus coûteuses à éviter);
  • préparer votre entreprise à la vente.

«Le conseiller général vous aidera à faire le point sur vos objectifs afin de vous aider à bien préciser les raisons qui vous poussent à vendre, souligne M. Dwivedi. Il s’agit d’une première étape ou introspection cruciale. À moins de connaître très précisément les raisons et les objectifs de la vente, vous n’obtiendrez peut-être pas ce que vous souhaitez à l’issue de la transaction.

Il peut être tentant de consulter d’abord votre avocat ou votre comptable, ajoute-t-il, mais ils vous offriront des conseils très spécialisés dans une seule perspective.

Un conseiller général de confiance, en revanche, peut analyser la situation sous tous les angles: juridique, comptable, de même que voir aux questions d’assurance et de fiscalité, selon M. Dwivedi. Il agit comme quart-arrière de votre équipe de services-conseils lequel jouera un rôle de stratège et aidera les autres à travailler de manière simultanée, plutôt que séquentielle.»

Surtout, le conseiller en stratégie proposera des améliorations et des investissements qui rendront votre entreprise plus intéressante pour les acheteurs potentiels et qui maximiseront sa valeur de vente.

L’avocat

Votre avocat vous aidera à examiner les lois et les règlements en matière de conformité qui touchent votre entreprise. Il vous aidera également à prévoir tout changement apporté à l’environnement juridique ou réglementaire.

Dans le cadre du processus d’analyse de vos actifs, notamment les actifs incorporels comme la propriété intellectuelle, l’avocat peut également vous aider à comprendre vos droits de propriété, ainsi que ce qui peut être inclus dans la vente.

La propriété intellectuelle peut comprendre:

  • les secrets industriels, comme les renseignements sur les clients et le marketing;
  • votre marque, vos logos et vos marques de commerce;
  • les brevets et les conceptions de produits;
  • les processus uniques à votre entreprise.

L’avocat peut vous aider à rédiger une convention des actionnaires et à réviser la convention de rachat entre tous les actionnaires, qui devrait toujours être à jour, que vous projetiez ou non de vendre. L’avocat rédige également les modalités de la vente.

Le comptable

Avant d’acheter votre entreprise, l’acheteur souhaitera mener à bien une diligence raisonnable approfondie afin de s’assurer de la tenue de vos comptes. Le comptable peut vous aider à vous y préparer afin d’éviter les imprévus.

Par exemple, bon nombre de propriétaires d’entreprise combinent leurs finances personnelles et leurs finances d’entreprise. «Il n’est pas rare que les petites entreprises mélangent revenus personnels et revenus d’entreprise», selon M. Dwivedi.

Toutefois, si vous faites passer des dépenses d’entreprises sur vos impôts personnels pour en réduire le montant ou si vous fractionnez vos revenus avec certains membres de votre famille pour vous mettre à l’abri de l’impôt, vous repousserez peut-être des acheteurs potentiels. Votre comptable peut vous aider à cerner ces signaux d’alarme et à mettre de l’ordre dans vos comptes.

L’expert en évaluation d’entreprise

L’expert en évaluation d’entreprise peut faire une analyse approfondie de votre bilan de manière à vous procurer une estimation professionnelle de la fourchette de valeur de votre entreprise en prévision de la vente.

Avec une valeur réaliste en tête, vous aurez une idée plus précise des acheteurs à cibler. Vous serez également en meilleure position pour négocier un prix.

Le banquier

Votre banquier s’assurera que vous pouvez financer une transaction si l’acheteur a besoin d’un financement par le vendeur. Il peut également vous aider à trouver un acheteur potentiel. De plus, il peut vous aider à rendre l’entreprise plus attrayante aux yeux des acheteurs potentiels en finançant les réinvestissements dans l’entreprise et en offrant des conseils stratégiques.

Le planificateur immobilier

Votre planificateur immobilier ou votre conseiller financier vous aide à déterminer où investir, épargner ou distribuer l’argent tiré de la vente de votre entreprise. Idéalement, vous planifiez la vente de votre entreprise de cinq à dix années d’avance.

«Beaucoup de personnes disent qu’ils vont travailler jusqu’à ce qu’ils aient 70 ans, et qu’ensuite ils vendront», affirme M. Dwivedi. Votre planificateur immobilier vous aidera à déterminer la faisabilité de votre plan de retraite, ainsi que les répercussions fiscales de la vente de votre entreprise, surtout si votre plan de relève prévoit la vente à un membre de la famille.

Le courtier immobilier commercial

Le courtier immobilier commercial saura établir la valeur des biens immobiliers de votre entreprise. Il pourra également vous offrir des astuces et des conseils sur la façon de préparer la propriété à la vente afin de la montrer sous un meilleur jour et de la rendre plus attrayante pour les acheteurs potentiels.

Le spécialiste en assurance

Le spécialiste en assurance vous aide à trouver des stratégies d’assurance pour faciliter la vente. Ce conseiller peut vous aider à déterminer si cela vaut la peine de provisionner la convention des actionnaires au moyen de polices d’assurance en cas de décès ou d’incapacité. Il peut également vous aider à trouver les meilleures stratégies pour vous protéger contre les pertes imprévues.

Le conseiller familial

Les entreprises familiales peuvent faire affaire avec un professionnel pour les aider à comprendre le processus de relève, le statut des actionnaires et les droits individuels de chaque membre de la famille liés à l’entreprise. Si un plan de relève prévoit la vente d’une entreprise à plusieurs membres de la famille, ce conseiller peut contribuer à réduire au minimum l’influence des émotions et à établir une répartition «équitable» entre les frères et sœurs, ou les autres héritiers ou acheteurs de l’entreprise.

Le banquier d’investissement ou le courtier en vente d’entreprise

Selon la taille de votre entreprise, vous pourriez faire affaire avec l’un ou l’autre de ces professionnels qui vous aideront à trouver un acheteur. La plupart des moyennes ou grandes entreprises ont un banquier d’investissement au sein de leur équipe. Pour les plus petites entreprises, le courtier en vente d’entreprise met l’entreprise en vente et cherche des acheteurs potentiels.

Partager

v17.9.0.10395