logo BDC

Être le visage de votre marque: partie 2

Lorsqu’une entreprise atteint une certaine taille, il peut être temps pour son propriétaire de prendre du recul par rapport aux ventes quotidiennes et de devenir directeur des ventes et chef de la direction.

Partager

Chaque entreprise a un parcours de croissance, ce qui signifie que l’entrepreneur doit composer avec des rôles et des responsabilités qui varient à chaque étape.

Comme je l’ai mentionné dans la première partie de ce billet de blogue, il est fort probable qu’au début, l’entrepreneur assumera le rôle de vendeur principal pour développer les affaires. Toutefois, il viendra un moment où l’entreprise aura besoin de plus de personnel et embauchera des gens pour les ventes et le marketing.

À mesure que votre équipe des ventes s’agrandira, vous devrez peut-être passer de vendeur principal à directeur des ventes, puis à chef de la direction. Cette transition comporte ses défis particuliers. Vous avez peut-être très bien réussi à vendre vos produits ou vos services, mais il peut s’avérer difficile de gérer une équipe étendue de vendeurs.

Ce qui vous motive, en tant que propriétaire de l’entreprise, à mettre en œuvre une stratégie de vente pourrait ne pas motiver votre équipe. Ce que vous savez au sujet de votre pipeline a moins de valeur, car il ne s’agit plus de votre pipeline, mais de celui de l’entreprise. Vous devez aussi adapter vos compétences et votre mentalité afin de gérer le personnel tout en faisant le suivi des indicateurs de rendement clés et des ventes.

Prendre du recul

Si vous continuez de vous occuper des ventes, il est important de comprendre comment vous pourrez utiliser vos compétences en ce sens. Le point de bascule variera selon les fonctions de vente et de gestion que vous devrez assumer.

J’ai travaillé avec des entrepreneurs pourvus de fortes compétences techniques. Grâce à leurs connaissances approfondies, ils peuvent répondre à toute question technique ou gérer des équipes et des objectifs, mais ils n’ont pas les compétences requises pour conclure une vente.

À grande échelle, pouvez-vous établir un lien de confiance avec votre client potentiel sans nuire aux activités quotidiennes?

Continuez-vous de promouvoir activement l’entreprise comme un vendeur de première ligne? Dans quelle mesure tolérez-vous les objections? Êtes-vous capable d’y répondre? Lorsque vous obtenez un refus d’un client potentiel, êtes-vous assez tenace pour continuer vos démarches jusqu’à ce qu’il accepte? Avez-vous le temps de le faire?

La connaissance de soi est la clé

Quoi qu’il en soit, il est essentiel de vous regarder dans le miroir et de vous dire avec confiance que vous êtes la MEILLEURE personne pour vendre vos produits parce que vous pouvez présenter la proposition de valeur, établir les prix, négocier, conclure la vente comme un pro et faire le suivi, le suivi et encore le suivi. Et vous pouvez le faire tout en continuant de vous occuper de 25 autres tâches en même temps.

Voilà les véritables compétences dont vous aurez besoin en tant que vendeur principal de votre entreprise. Si cela vous semble être un peu trop, il serait peut-être bon d’embaucher quelqu’un qui consacrera tout son temps à la vente et sur qui vous pourrez compter pendant que vous gérez le reste.

Avez-vous tenté de vous éloigner de la vente au quotidien? Comment cela s’est-il passé? Nous aimerions beaucoup connaître votre expérience.

Lisez la première partie de ce blogue
Veuillez noter qu'il n'est pas possible d'ajouter de commentaires avec Internet Explorer à partir du réseau BDC.
Please note that it is not possible to add comments with Internet Explorer from the BDC network.

Partager

v17.9.0.10395