Les Fermes Lufa prennent de l’expansion pour nourrir la planète de façon durable

L’investissement de BDC Capital a aidé l’entreprise à doubler sa clientèle et ses ventes

Lecture de 4 minutes

Partager

Lauren Rathmell, cofondatrice et codirectrice générale, Fermes Lufa

Les Fermes Lufa ont de grandes ambitions. L’entreprise montréalaise au Québec veut changer notre façon de s’alimenter. Son objectif ambitieux est de nourrir 10 % de la planète avec un réseau de serres commerciales sur les toits, où les légumes sont cultivés de manière durable et à proximité du lieu de vie des gens.

En 2011, les Fermes Lufa initieront la toute première serre commerciale sur un toit au monde. Au cours de cette année, 200 paniers étaient livrés par semaine. L’entreprise a connu depuis lors une croissance exponentielle. Avec 35 000 clients inscrits au panier hebdomadaire en 2022, les Fermes Lufa nourrissent 2 % des Montréalais et Montréalaises.

Mais avant d’en arriver là, les Fermes Lufa ont eu besoin d’aide. À la fin des années 2010, l’entreprise a connu un taux de croissance annuel impressionnant de 30 à 50 %, mais elle avait l’intention d’accélérer encore la cadence. Lauren Rathmell, cofondatrice et codirectrice générale des Fermes Lufa, voulait doubler l’espace occupé par les serres et avait besoin de financement.

Le Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital a développé un financement personnalisé

En 2018, Lauren s’est tournée vers le Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital, un pionnier du genre. Le fonds de 200 millions de dollars est l’un des plus importants fonds de capital de risque au monde. Il investit dans des entreprises technologiques dirigées par des femmes et favorise un écosystème solide pour soutenir les femmes du secteur des technologies.

Lauren a fait preuve de prudence dans son choix de partenaire pour son financement. «Je cherchais un partenaire à long terme qui croyait en ce que nous faisions et en notre vision à long terme, qui est d’avoir un impact dans des villes du monde entier, explique-t-elle. Et nous l’avons trouvé avec BDC Capital.»

Le fonds a collaboré avec les Fermes Lufa pour concevoir un plan de financement par actions personnalisé qui a permis à l’entreprise de réaliser sa stratégie de croissance hors du commun.

BDC se soucie vraiment de nous, c’est incroyable. Elle nous a aidés à solidifier nos bases et à poursuivre notre stratégie de croissance.

Les Fermes Lufa ont construit la plus grande serre commerciale sur un toit au monde

L’entreprise a utilisé le financement pour construire une nouvelle serre sur un toit de 15 000 mètres carrés à Montréal. Celle-ci était plus grande que ses trois premières serres combinées. La nouvelle serre, située dans l’arrondissement de Saint-Laurent, est la plus grande serre commerciale sur un toit au monde; elle a permis à l’entreprise de doubler sa capacité de production.

La serre a ouvert en août 2020 au moment où la demande d’aliments durables hyperlocaux connaissait un véritable engouement. «Nous avons ouvert la serre au moment opportun, souligne Lauren. La demande a grimpé en flèche.»

Les revenus ont également doublé grâce à l’augmentation de la capacité de production. Et maintenant, les Fermes Lufa cherchent d’autres sites pour poursuivre leur croissance. Il est tout aussi important pour l’entreprise de favoriser une communauté durable de producteurs et de clients. Lauren est particulièrement fière de leur Programme de dons directs, qui permet de livrer des paniers hebdomadaires à 120 familles dans le besoin.

BDC Capital a également partagé des conseils et des ressources

«Notre objectif est de nourrir 10 % des Montréalais et Montréalaises et, éventuellement, nous voulons nourrir 10 % de la population mondiale, dit-elle. Notre modèle est tout à fait reproductible et évolutif. C’est un élément clé d’un avenir durable.»

Lauren attribue au Fonds pour les femmes en technologie le mérite non seulement de son financement par actions accessible, mais aussi le fait d’offrir un écosystème collaboratif. «BDC se soucie vraiment de nous, c’est incroyable, dit-elle. Ses équipes sont toujours prêtes à aider et à partager de nombreuses ressources et de précieux conseils. Ils ont bâti un réseau et une communauté avec lesquels ils nous ont mis en contact. Nous avons beaucoup appris au contact d’entreprises en croissance comme la nôtre avec qui nous avons pu échanger sur des enjeux communs.

BDC Capital nous a aidés à solidifier nos bases et à poursuivre notre stratégie de croissance.»

Résultats obtenus

  • Construction de la plus grande serre commerciale sur un toit au monde, qui a permis de doubler la capacité de production
  • Augmentation de la clientèle Montréalaise de paniers alimentaires de 1 % à 2 %
  • Obtention de conseils, de ressources et de réseaux précieux qui ont permis de consolider les bases de l'entreprise et de l’équipe de direction
  • 100 % de croissance des ventes et de la clientèle grâce aux investissements financés par BDC Capital
  • 100 % de croissance des employés depuis l’investissement (en à peine deux ans)
Partager