Faites connaissance avec la visionnaire canadienne en matière d’intelligence artificielle qui révolutionne la conduite autonome

Un investissement du Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital a aidé une entreprise à mettre au point une technologie innovatrice

Lecture de 3 minutes

Partager

Raquel Urtasun, Fondatrice et PDG, Waabi

Raquel Urtasun, Fondatrice et PDG de la start-up Waabi, est décrite comme une étoile de l’intelligence artificielle et une visionnaire. Dans son entreprise en démarrage, l’ancienne cadre d’Uber se sert de l’intelligence artificielle pour révolutionner la conduite autonome. «La conduite autonome est l’une des technologies les plus passionnantes et les plus importantes de notre génération, affirme-t-elle. Une fois que cette solution pourra être déployée à grande échelle, elle changera le monde.»

Raquel a mis au point un simulateur de conduite autonome de nouvelle génération appelé Waabi World. Elle se sert maintenant de cette technologie innovante fondée sur l’intelligence artificielle pour accélérer la mise au point de camions commerciaux autonomes. «Il faut des années et beaucoup de capitaux pour mettre au point des véhicules autonomes, explique-t-elle. Waabi offre une solution plus économique et évolutive.»

BDC Capital et le Fonds pour les femmes en technologie ont été des partenaires formidables. Je sais que les personnes qui y travaillent ne ménageront aucun effort pour nous aider à bâtir notre entreprise. Nous avons tissé des liens formidables avec l’équipe.

Raquel Urtasun s’est tournée vers le Fonds pour les femmes en technologie pour obtenir du soutien stratégique

Ex-scientifique en chef du laboratoire de technologies avancées d’Uber et responsable en chef de la recherche et développement, elle avait besoin de capitaux pour créer son entreprise torontoise et mettre en œuvre ses projets ambitieux. Elle s’est tournée vers le Fonds pour les femmes en technologie de BDC Capital dans le cadre de sa ronde de financement de série A. Le fonds de 200 millions de dollars est l’un des plus importants fonds de capital de risque au monde. Il investit dans des entreprises technologiques dirigées par des femmes et favorise un écosystème solide afin de les soutenir dans le secteur.

Raquel a fait preuve de stratégie dans son choix de partenaire pour son financement. «C’était important pour nous d’avoir des investisseurs et investisseuses qui ont des valeurs stratégiques et qui comprennent la logistique et notre vision de l’entreprise», dit-elle.

La ronde de financement a obtenu un franc succès. Trois mois seulement après sa constitution en société en 2021, l’entreprise a annoncé la fin de l’une des plus importantes rondes de série A de l’histoire du Canada. Waabi a obtenu 100 millions de dollars de BDC Capital et d’autres sociétés ayant participé à la ronde menée par Khosla Ventures. Uber, Radical Ventures, 8VC et OMERS Ventures figurent au nombre des autres sociétés participantes.

L’investissement a permis la mise au point d’un simulateur inédit

L’investissement a permis à l’entreprise de mettre au point un des simulateurs les plus perfectionnés du secteur, Waabi World. Cette technologie a été annoncée à peine un an après la création de Waabi. Selon Raquel, le moteur de simulation est déjà considéré comme étant le meilleur du secteur.

Waabi World expose le cerveau de la conduite autonome à la grande diversité d’expériences nécessaires pour perfectionner ses compétences de conduite, y compris les scénarios de conduite courants et les cas critiques pour la sécurité. Cette technologie permet de réduire considérablement la distance à parcourir pour tester le système. C’est un peu comme l’école par excellence pour les véhicules autonomes. «Waabi World va révolutionner le secteur», affirme Raquel.

Elle espère tirer parti d’un marché mondial du transport routier et de la logistique qui représente 800 milliards de dollars aux États-Unis et 3 000 milliards de dollars à l’échelle mondiale.

L’investissement de BDC a également permis à Raquel de constituer son équipe et d’atteindre des jalons de la feuille de route de l’entreprise. «Nous progressons plus rapidement que prévu», mentionne-t-elle.

La participation de BDC comprenait aussi des conseils et du soutien

Selon l‘entrepreneure, l’implication de BDC ne se limite pas à l’apport de capitaux. «BDC est d’un grand soutien lorsque le besoin s’en fait sentir, précise-t-elle. L’équipe a été incroyable. On m’a donné de la rétroaction, on m’a aidée à embaucher et on m’a conseillée. Je sais que les personnes qui y travaillent ne ménageront aucun effort pour nous aider à bâtir notre entreprise. Les avantages dépassent l’investissement financier.»

Raquel souligne également l’appui que BDC Capital apporte aux femmes entrepreneures et à la diversité. «Son équipe est convaincue qu’il devrait y avoir davantage de femmes dans le secteur des technologies, poursuit-elle. BDC et notre entreprise sont en phase. Ensemble, nous atteindrons les objectifs de Waabi. Notre relation est excellente.»

Résultats obtenus

  • Obtention du montant le plus élevé dans le cadre d’une ronde de financement de série A au Canada en juin 2021
  • Mise au point d’un simulateur de conduite autonome inédit fondé sur l’intelligence artificielle
  • Création d’une équipe, atteinte de jalons importants, obtention de conseils précieux et aide en matière d’embauche

100 millions $

La plus importante ronde de série A de l’histoire du Canada en date de juin 2021.

Partager