5 façons dont la technologie améliore la fidélisation du personnel

Pour les entreprises d’aujourd’hui, le roulement de personnel est continu, alors augmentez la fidélisation grâce à des investissements intelligents

Temps de lecture: 9 minutes

Partager

L’époque où l’on s’attendait à ce que les personnes occupent le même emploi pendant des décennies est révolue.

«Mon grand-père a travaillé pour la même compagnie d’assurance pendant 60 ans, et mon père a travaillé pour une société d’ingénierie pendant plus de 30 ans, dit Leon van der Poel, conseiller d’affaires principal, BDC Services-conseils. Ce genre de loyauté n’existe plus. De nos jours, les personnes veulent flexibilité et qualité de vie. “Puis-je travailler de chez moi? Puis-je faire d’autres heures que neuf à cinq?” Investir dans la technologie est une façon de leur donner ce qu’elles veulent.»

Les attentes du personnel ont considérablement changé pendant la pandémie de COVID-19, ce qui a accéléré le passage au travail à distance et au travail hybride. Les propriétaires d’entreprises et les employé.es ont commencé à réfléchir sérieusement à ce à quoi ressemblera l’avenir du travail.

Cette évolution va probablement continuer puisque la génération Z, née entre 1995 et 2010, deviendra le segment le plus important du bassin de talents disponible. La technologie est si essentielle à leur vie quotidienne que 91 % des jeunes disent que la technologie d’une entreprise influerait sur leur choix au moment de comparer des entreprises similaires pour y travailler.

En tant qu’entrepreneur.e, vous devriez vous poser une question importante: comment pouvez-vous attirer et retenir les jeunes talents?

«Savoir comment attirer et retenir ce personnel prometteur n’est pas seulement un avantage concurrentiel, c’est essentiel, affirme M. van der Poel. Si vous n’investissez pas dans votre effectif et que les entreprises concurrentes le font, elles pourront vous dépasser sur le plan de l’embauche et de la performance.»

Investir dans des technologies de pointe peut aider à fidéliser les membres du personnel en augmentant leur satisfaction. Cela permet aussi aux entreprises d’accéder à un plus grand bassin de talents.

Si vous n’investissez pas dans votre personnel et que les entreprises concurrentes le font, elles pourront vous dépasser sur le plan de l’embauche et de la performance.

5 façons de gagner et de retenir le personnel grâce à la technologie

Fort de son expérience dans le secteur technologique et du fait qu’il a travaillé directement en tant que conseiller auprès d’entreprises de la Colombie-Britannique, M. van der Poel affirme que la technologie peut être très utile sur le plan des RH en permettant de faire ce qui suit:

1. Rendre le travail plus flexible

Plus de la moitié des participant.es à une étude de BDC affirment que la possibilité de travailler à domicile sera un facteur déterminant pour postuler ou accepter un emploi. Les heures de travail flexibles sont attrayantes pour tous les groupes démographiques: certaines personnes ont besoin de temps pour s’occuper de leurs enfants ou encore de leurs parents âgés. D’autres pourraient vouloir faire du jogging en milieu de journée.

Ce désir d’«indépendance en matière d’horaire» est plus acceptable qu’il y a seulement quelques années, en grande partie en raison des effets de la pandémie. Tout le monde connaît mieux les personnes qui doivent composer avec les pleurs des bébés, l’éducation des enfants à la maison et les aboiements du chien.

«Les technologies qui offrent un accès sécurisé à toutes vos ressources et informations permettront à votre entreprise de fonctionner selon des échéanciers qui répondent aux besoins de l’entreprise et de votre personnel, poursuit M. van der Poel. L’investissement dans l’infonuagique peut servir de base à un environnement de travail virtuel, qui peut être enrichi d’applications professionnelles telles que des outils mobiles, des communications unifiées, des logiciels de gestion de projet ou des technologies de vidéoconférence, afin de donner au personnel le même accès et la même connectivité, à distance comme dans l’entreprise.»

2. Accorder moins d’importance à la géographie

La croissance explosive du travail à distance a démontré que les milieux de travail physiques ne sont pas essentiels pour toutes les entreprises. Même certaines grandes entreprises comme Shopify ont décidé de rendre le travail à distance permanent pour l’ensemble de leur main-d’œuvre.

Cela cadre avec la façon dont beaucoup de gens veulent travailler, selon M. van der Poel. «On souhaite ne pas être lié à un emplacement géographique pour travailler. Des technologies vidéo et de téléconférence fiables, des applications infonuagiques et des outils mobiles peuvent offrir cette indépendance géographique. Votre entreprise peut se trouver à Calgary et avoir du personnel à Victoria ou dans un condo au bord de la plage aux Bahamas.»

L’élimination de ces limites peut aussi être avantageuse pour la direction en lui permettant d’accéder à un bassin beaucoup plus vaste de talents: on ne parle plus de candidatures locales seulement ou d’une obligation de déménager. Il est littéralement possible pour les petites entreprises d’embaucher des gens pratiquement n’importe où dans le monde.

Pour les entreprises établies dans des centres où le coût de la vie est élevé, cela peut aussi se traduire par des économies de coûts de main-d’œuvre. Les personnes nouvellement embauchées pourraient envisager un salaire moins élevé si elles peuvent vivre dans une collectivité plus abordable. Les entreprises qui peuvent réduire ou éliminer leur besoin d’espace physique économisent également sur le loyer et les services publics.

Selon M. van der Poel, il n’y a pas que les entreprises qui ont du personnel de bureau qui peuvent utiliser la technologie de cette façon. «Les arpenteur.es-géomètres pourraient utiliser des drones à distance pour cartographier les territoires, dit-il, ou une entreprise de plomberie de Toronto pourrait utiliser la technologie mobile, le GPS et des applications en réseau pour exploiter une franchise à Ottawa sans y avoir d’installations physiques, seulement des personnes dans des fourgonnettes.»

3. Offrir plus d’autonomie grâce à l’automatisation des RH

Les membres de la génération Z accordent une importance particulière à l’autonomie. Des tableaux de bord de gestion des ressources humaines qui permettent de voir et de réserver les jours de vacances, de vérifier les bulletins de paie, de se renseigner sur les avantages sociaux et le remboursement de dépenses, de répondre à l’évaluation annuelle du rendement et de gérer les options de perfectionnement professionnel seront probablement attrayants pour le personnel, tout en libérant votre service des RH.

Une entreprise de plomberie de Toronto pourrait utiliser la technologie mobile pour exploiter une franchise à Ottawa sans y avoir d’installations physiques.

4. Utiliser des robots pour offrir aux personnes un travail plus significatif

M. van der Poel explique que de nos jours, les gens sont moins intéressés par les tâches manuelles et répétitives. Cela ouvre la porte à une autre branche de la technologie dans les espaces de travail: la robotique.

«Certaines personnes craignent que des robots remplacent des êtres humains pour certains postes, dit-il. Mais les jeunes, surtout, ne s’intéressent pas au travail mécanique monotone. En demandant aux robots d’effectuer ces tâches répétitives, on libère des personnes qui peuvent faire un travail plus intéressant et novateur et qui présente plus de valeur pour l’entreprise.»

Selon M. van der Poel, les robots collaboratifs peuvent travailler aux côtés des êtres humains en suivant des étapes de production exigeantes ou même dangereuses, ce qui accroît la sécurité et la productivité tout en contribuant à une plus grande satisfaction professionnelle et à la fidélisation du personnel.

Cette situation n’est pas hors de portée, même pour les petites entreprises. Les robots de livraison, par exemple, peuvent être loués à peu de frais et servir jusqu’à 400 client.es par jour dans un restaurant.

5. Rendre votre milieu de travail plus durable

La technologie joue un rôle de plus en plus important dans le soutien des initiatives environnementales qui sont importantes pour la main-d’œuvre aujourd’hui. Les technologies qui ne sont pas directement liées à la productivité comme les systèmes intelligents de chauffage, de climatisation et d’éclairage qui optimisent et réduisent la consommation d’énergie peuvent attirer les personnes désireuses de soutenir la durabilité de l’environnement et leur donner l’impression qu’elles travaillent pour une entreprise qui correspond à leurs valeurs.

Comment commencer à adopter plus de technologies

Pour les entreprises qui ne savent pas comment ni par où commencer à intégrer plus de technologies à leurs activités, M. van der Poel a trois conseils à donner.

1. Surmonter la peur

«La pandémie nous a appris une excellente chose, dit-il. Une fois que vous avez surmonté vos craintes, un tout nouveau monde de possibilités s’ouvre à vous. Pensez qu’il y a à peine deux ans, l’idée de travailler à distance et de tenir toutes les réunions en ligne était impensable. Puis, la pandémie a commencé et maintenant, les gens ne peuvent plus se passer de Zoom.»

2. Commencer par l’optimisation

Vous pouvez commencer cette étape sans dépenser d’argent. Prenez le temps d’examiner la façon dont votre entreprise est gérée en effectuant une évaluation des difficultés. Examinez vos processus et vos flux de travail pour déterminer les points où la technologie a le plus grand potentiel de valeur.

3. Faire appel à des spécialistes

Enfin, M. van der Poel suggère d’obtenir une opinion objective sur le premier aspect dans lequel investir. L’équipe de BDC Services-conseils en compte plusieurs.

«Une personne objective, sans lien avec un fournisseur de technologies en particulier, peut vous aider à répondre aux questions que vous vous posez et vous donner de précieux conseils sur la technologie qui servira le mieux votre entreprise», explique M. van der Poel.

Heureusement, de nombreuses entreprises sont peut-être plus avancées qu’elles ne le croient.

«En raison de la pandémie, vous avez peut-être déjà investi dans des technologies qui permettent à votre personnel de travailler à distance et d’accéder aux bases de données de l’entreprise, fait remarquer M. van der Poel. Votre culture de travail s’est peut-être déjà adaptée aux personnes qui travaillent en dehors des heures de 9 h à 17 h. Il suffit de passer à l’étape suivante, quelle qu’elle soit.»

Partager