Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Comment gérer une croissance rapide: les leçons tirées par une entreprise

Temps de lecture: 3 minutes

Partager
Comment gérer une croissance rapide: les leçons tirées par une entreprise

Bien avant de décrocher des contrats auprès de clients prestigieux comme l’EPA (l’Agence américaine de protection de l’environnement) aux États-Unis, Rick Penner a compris qu’une croissance rapide de son entreprise de logiciels spécialisés en environnement pouvait facilement échapper à tout contrôle.

Emerge Knowledge Design profitait de la popularité de son système phare permettant de traiter les données liées aux programmes de recyclage et de gestion des déchets solides.

Du démarrage à la croissance à deux chiffres

Dès ses modestes débuts en 2001, l’entreprise de Winnipeg commence à faire des affaires à l’échelle de l’Amérique du Nord. Après le lancement de son système en 2004, elle enregistre une croissance à deux chiffres de ses revenus.

«Les chiffres ont continué à grimper chaque année», explique M. Penner, président et copropriétaire d’EKD. «Ce type de croissance exigeait une meilleure organisation.»

Fort de ses 10 années d’expérience à titre de consultant en environnement, M. Penner avait remarqué que les municipalités et les organismes gouvernementaux qui doivent faire état de leur impact environnemental déposaient encore leurs lourds rapports en format papier. Les destinataires devaient ensuite organiser et analyser toute cette information.

«Je savais que de meilleurs systèmes s’imposaient, des systèmes pouvant aider à comprendre ce qui était généré, comment c’était géré, les coûts connexes ainsi que les moyens de les réduire.»

Établir une vision stratégique pour l’entreprise

M. Penner crée alors Re-TRAC, le produit qui devient l’offre vedette de l’entreprise. Il s’agit d’un outil sur le Web, conçu pour aider les gouvernements et les organisations à recueillir, organiser, analyser et faire état des données relatives au recyclage et aux déchets solides.

La clientèle de Re-TRAC augmente chaque année, et le plus gros défi d’EKD consiste à trouver un équilibre entre les activités quotidiennes et l’établissement d’une vision stratégique pour l’entreprise.

«En tant que petite entreprise, nous sommes tellement occupés avec les projets en cours qu’il est difficile de s’arrêter et d’évaluer où nous en sommes et où nous souhaitons être à long terme», explique M. Penner.

Il sait qu’il doit prendre du recul à ce moment pour s’assurer que la rentabilité de l’entreprise corresponde aux prévisions de croissance en matière de nouveaux clients et de revenus. Pour atteindre ses objectifs, il sollicite l’aide des consultants de BDC.

Première étape: évaluer les forces et les faiblesses de l’entreprise. Cette évaluation donne lieu à des changements visant à améliorer la capacité à réagir aux commentaires des clients. «Nous sommes maintenant davantage en mesure de modifier rapidement le logiciel en fonction des demandes des clients.»

En outre, la firme définit ses besoins futurs et ses projets, y compris le nombre d’employés additionnels requis et le moment de leur embauche.

Prêt à relever les défis

Muni de cette vision stratégique d’ensemble, M. Penner est prêt à relever les défis qui l’attendent.

Pour lui, l’innovation est l’élément crucial pour l’avenir de l’entreprise.

«Maintenir le statu quo et présumer que ce qui fonctionne aujourd’hui fonctionnera demain est une grave erreur. Il faut innover et chercher à se dépasser.»

Cette stratégie porte ses fruits pour M. Penner. En 2013, son système Re-TRAC est mis en place pour le State Data Measurement Sharing Program, une initiative de l’EPA, dont l’objectif est de rassembler les données sur la gestion des déchets à l’échelle du pays. À présent en 2016, Re-TRAC dessert plus de 20 000 usagers dans le monde entier.

«Ça a été un moment très exaltant pour nous », confie M. Penner. «Nous avons tenu compte de toutes les leçons tirées de notre expérience, et nous faisons maintenant passer l’entreprise à un niveau supérieur.»

Partager