4 facteurs pouvant affecter un financement de démarrage | BDC.ca
logo BDC

4 facteurs pouvant affecter le financement de votre projet de démarrage

Une préparation minutieuse vous aidera à obtenir un prêt

Partager

Vous avez tout intérêt à faire en sorte qu’il soit facile pour une banque de vous prêter de l’argent. L’accès au financement de démarrage est essentiel pour de nombreuses entreprises en démarrage. Malheureusement, la passion qui vous anime ne suffira pas à convaincre un banquier de vous accorder un prêt. Vous devez connaître les étapes à suivre pour l’obtenir.

« Nous voulons d’abord déterminer votre expérience et dans quelle mesure vous êtes prêt à lancer votre projet », explique Catherine Leteinturier-Guissé, directrice, Centre d’affaires – Centre de l’entrepreneurship de BDC à Toronto.

Il est important de prendre le temps de bien préparer votre demande de prêt commercial. Les prêteurs commerciaux examineront généralement quatre aspects de votre entreprise.

1. Vos antécédents professionnels

Les banquiers doivent comprendre votre projet et savoir qu’il représente un bon risque. Vous devez établir votre crédibilité et montrer que vous avez fait preuve de diligence raisonnable. Vous devrez aussi démontrer que votre projet s’appuie sur une recherche approfondie.

Votre expérience professionnelle est-elle liée à votre nouvelle entreprise? Comment avez-vous eu cette idée et quelle est votre expérience dans ce secteur d’activité? Vous devez préparer minutieusement votre entrevue, car le prêteur évaluera vos réponses.

2. La viabilité de votre projet

Vous devrez présenter un plan d’affaires concret. Comment le prêt que vous demandez s’intègre-t-il dans le plan stratégique global de votre entreprise?

Voici quelques-unes des questions auxquelles vous devrez répondre au sujet de votre plan d’affaires. Vous devrez fournir des réponses précises.

  • Où comptez-vous trouver vos clients?
  • Comment avez-vous choisi votre emplacement?
  • Où comptez-vous trouver vos fournisseurs?
  • Combien de clients prévoyez-vous avoir en une journée?

3. Votre solidité financière

Un banquier exigera des projections financières détaillées au moins pour la première année d’exploitation, et peut-être même pour les deux premières années. Par exemple, si vous dites que vous prévoyez avoir 100 clients par jour et que chacun dépensera 10 $, vous aurez des revenus quotidiens de 1 000 $. Quel chiffre d’affaires escomptez-vous au cours de votre première année?

Votre cote de crédit personnelle est un élément primordial, car c’est souvent le seul facteur important que peut évaluer une banque dans le cas d’une entreprise en démarrage. Une faible cote de crédit est mauvais signe pour une banque et il pourrait alors être beaucoup plus difficile pour vous d’obtenir un prêt commercial.

4. Vos garanties

Pour une entreprise en démarrage, la banque vous demandera généralement de signer un cautionnement personnel qui vous rend responsable du prêt.

Combien pouvez-vous investir?

La banque tiendra également compte de l’argent que vous êtes en mesure d’investir. Votre valeur nette personnelle est donc importante, car la banque doit savoir que vous êtes en mesure de soutenir l’entreprise et de subvenir à vos besoins.

Pouvez-vous faire face à vos obligations personnelles – par exemple le paiement de votre loyer ou de votre prêt hypothécaire – sans puiser dans les revenus de votre entreprise?

Dans la plupart des cas, le manque de fonds personnels est la raison pour laquelle le financement est refusé. Nous voulons nous assurer que vous pouvez réinvestir dans votre entreprise si les choses ne se déroulent pas comme prévu.

Erreurs courantes lors d’une demande de prêt

Un banquier accrochera probablement s’il tombe sur les erreurs suivantes dans votre demande :

  • sous-estimation des dépenses;
  • sous-estimation du temps que cela prendra avant de réaliser un bénéfice;
  • sous-estimation du budget que vous consacrerez au marketing de votre nouvelle entreprise;
  • absence de coussin financier.

N’oubliez pas que vous devez faire la promotion de votre nouvelle entreprise

Mme Leteinturier-Guissé souligne que le marketing est extrêmement important, car les propriétaires de nouvelles entreprises croient souvent que leur idée est si géniale que les clients vont affluer spontanément.

« Les entrepreneurs sous-estiment souvent le budget à consacrer au marketing, alors qu’ils devraient au contraire le surestimer. Une fois que l’entreprise est ouverte, vous devez dépenser de l’argent pour la faire connaître », dit-elle.

Apprenez de votre expérience

Une réponse positive n’est jamais garantie, mais une solide préparation vous permettra d’améliorer vos chances d’obtenir un prêt pour votre entreprise en démarrage.

Même si la réponse est négative, vous pouvez tirer des leçons de votre expérience. Cela devrait vous permettre de procéder à des améliorations et d’augmenter vos chances la prochaine fois. Votre travail consiste à faire en sorte qu’il soit facile pour un banquier de vous prêter de l’argent.

Partager

v17.9.0.10395