Nous éprouvons des problèmes de navigation intermittents avec notre site Web. Certaines options de navigation n’apparaissent pas correctement. Nous travaillons à rétablir la situation le plus rapidement possible. Merci de votre compréhension.

Nous éprouvons des problèmes de navigation intermittents avec notre site Web. Certaines options de navigation n’apparaissent pas correctement. Nous travaillons à rétablir la situation le plus rapidement possible. Merci de votre compréhension.

Logo - Banque de développement du Canada - BDC

Fonds propres

Définition des fonds propres

Les fonds propres ou capitaux propres représentent la somme qui serait remboursée aux actionnaires d’une entreprise si tous ses actifs étaient liquidés et toutes ses dettes, remboursées.

L’expression «fonds propres» constitue l’un des termes financiers les plus importants pour les propriétaires d’entreprise.

Inscrits au bilan d’une entreprise, ils correspondent à la valeur de l’entreprise après déduction de toutes les charges et de toutes les dettes. Classés dans les capitaux propres, ils font référence à la division de la propriété, ou à la participation de chaque propriétaire dans l’entreprise.

En quoi consistent les fonds propres dans une entreprise?

Sean Beniston, partenaire client principal à BDC Services-conseils et CPA de formation, aime parler des fonds propres comme du succès accumulé d’une entreprise au fil du temps.

Selon lui, les fonds propres représentent fondamentalement la différence entre les actifs et le passif. On peut aussi les considérer comme ce qui reste une fois que toutes les activités de l’entreprise sont comptabilisées.

«Si une ou un propriétaire devait liquider son entreprise aujourd’hui, il s’agirait de la différence entre le montant des actifs et celui du passif dans son bilan.»

Les fonds propres sont positifs lorsque les actifs couvrent le passif, ou négatifs lorsque le passif dépasse les actifs. Les fonds propres négatifs sont plus communément appelés déficit.

Les fonds propres sont liés à la valeur nette d’une entreprise et à sa valeur perçue par des investisseuses et investisseurs.

puis-je trouver les fonds propres dans le bilan?

On trouve les fonds propres au bas du bilan dans la section sur les capitaux propres,

Étant donné qu’ils représentent la somme des actifs moins le passif, ils sont placés à la fin du bilan.

«Ils sont à la fin parce qu’ils doivent représenter tout ce qui figure au-dessus d’eux dans le bilan», explique Sean Beniston. Il ajoute que cette position est importante, car les fonds propres représentent la valeur restante d’une entreprise après comptabilisation de toutes ses activités.

Les fonds propres peuvent également être ventilés en d’autres catégories dans le bilan:

  • Actions ordinaires et actions privilégiées: émises aux propriétaires d’entreprise et aux autres investisseuses et investisseurs comme preuve des fonds qu’elles et ils ont versés dans l’entreprise.
  • Capital d’apport: tout montant supplémentaire payé par les actionnaires au-delà de la valeur nominale de l’action.
  • Bénéfices non répartis: bénéfices conservés dans l’entreprise aux fins de réinvestissement.
  • Actions propres: actions de l’entreprise que l’entreprise a rachetées aux actionnaires. Elles sont comptabilisées comme valeur négative au bilan, c’est-à-dire qu’elles réduisent la valeur des fonds propres du montant payé pour les actions.
  • Cumul des autres éléments du résultat global: gains et pertes non réalisés: il s’agit habituellement d’investissements réalisés par l’entreprise qui n’ont pas encore été vendus et convertis en encaisse.

Exemple de fonds propres figurant au bilan 

Dans le bilan ci-dessous, les fonds propres sont présentés dans une section distincte et ventilés en quatre catégories. Lorsqu’ils sont ajoutés aux passifs, la somme obtenue est égale à la valeur des actifs de l’entreprise.

Si une ou un propriétaire devait liquider son entreprise aujourd’hui, les fonds propres seraient la différence entre le montant des actifs et celui du passif dans son bilan.

Les fonds propres sont-elles la même chose que les capitaux propres?  

En français, les fonds propres et les capitaux propres ont une signification légèrement différente en comptabilité. Ils sont cependant souvent utilisés comme synonyme l’un de l’autre.   

Comment calculer les fonds propres  

La formule de calcul des fonds propres est simple. Vous soustrayez votre passif de vos actifs. 

Formule de calcul des fonds propres 

Fonds propres = Actifs = Passif

En quoi les fonds propres sont-ils importants pour les propriétaires d’entreprise?  

Les fonds propres représentent la valeur nette de votre entreprise et constituent une mesure financière essentielle pour évaluer sa santé financière. Les analystes et les investisseuses et investisseurs s’en servent souvent pour évaluer les occasions d’investissement.  

Les fonds propres sont le baromètre de la performance d’une entreprise au fil du temps, explique Sean Beniston.

Selon lui, si votre entreprise choisit d’augmenter continuellement son déficit, il faut que ce soit pour une bonne raison. Il donne l’exemple d’Uber, qui n’a pas été rentable pendant de nombreuses années, mais dont l’évaluation est élevée et qui dispose des ressources nécessaires pour poursuivre ses activités.

«À un moment ou à un autre, vous devez créer de la valeur à long terme si vous voulez que votre entreprise soit considérée comme étant viable», indique Sean Beniston. Il ajoute que les entreprises qui affichent des déficits doivent élaborer une feuille de route pour montrer comment et quand elles auront des fonds propres positifs.

En revanche, si votre entreprise réalise des bénéfices, vous accumulerez des bénéfices non répartis, c’est-à-dire les bénéfices restants après paiement de tous les coûts, de l’impôt sur le revenu et des dividendes aux actionnaires. On les utilise généralement pour réinvestir dans une entreprise.

«Si vous accumulez continuellement des bénéfices non répartis, vous vous en tirez bien. Cela contribue également à une bonne perception de la valeur de votre entreprise.»

Selon Sean Beniston, il est essentiel de comprendre la différence de valeur entre les fonds propres qui figurent au bilan et leur valeur marchande, car la valeur marchande se traduira probablement par davantage de fonds répartis entre les propriétaires.

Les fonds propres sont le baromètre de la performance d’une entreprise au fil du temps.

Les actions sont-elles une forme de fonds propres? 

Les actions sont une forme de fonds propres et représentent la propriété d’une entreprise. Lorsque vous détenez des actions, vous possédez essentiellement une fraction de l’entreprise. Comptabilisées au bilan, elles s’ajoutent au total des fonds propres de l’entreprise.

« Les actions sont en fait un droit de propriété sur l’entreprise, mentionne Sean Beniston. Dans une entreprise privée, il peut s’agir d’une personne, de cinq personnes, d’une famille, et le montant inscrit au bilan correspond à la valeur de ces actions au moment de leur émission. »

Qu’est-ce que le financement par actions?

Le financement par actions est de l’argent qui entre dans l’entreprise, sous certaines conditions.

«Le financement par actions est l’échange d’une partie de la propriété d’une entreprise contre une injection de fonds», explique Sean Beniston. 

En revanche, les prêts bancaires sont considérés comme du financement par emprunt. «Avec un prêt bancaire, vous ne diluez pas votre part de la propriété.»

Le financement par actions est l’étape que franchit généralement une entreprise lorsque les banques considèrent qu’il est trop risqué de lui prêter de l’argent. Selon Sean Beniston, c’est souvent le cas des entreprises en démarrage.  

«Les entreprises en phase de démarrage recherchent du financement par actions parce que les banques sont souvent réticentes à les financer», explique-t-il.  

Il ajoute que le financement par actions comporte de nombreux avantages. Il peut notamment ouvrir des portes à l’entreprise. 

«L’argent peut provenir d’une personne qui a des relations ou de l’influence dans le secteur, dit-il. C’est très différent d’une banque.»

Mais il ajoute que le risque inhérent à l’investissement en actions, c’est que l’investisseuse ou l’investisseur demandera beaucoup en contrepartie de son capital. «Elle ou il engage de l’argent sans promesse de rendement.»

Il explique que le fait de renoncer à une partie de votre entreprise signifie que le financement par actions sera probablement la forme de financement la plus coûteuse.

Néanmoins, il s’agit peut-être de la meilleure option si elle peut accélérer la croissance que vous n’auriez pas pu atteindre autrement. 

Sean Beniston indique: «Vous devez vous demander ceci: "Sans cette participation en capital, pourrais-je atteindre les objectifs de mon entreprise?" Si la réponse est non, le financement par actions est probablement un bon choix pour vous.»

Qu’est-ce que le rendement des capitaux propres?

Le rendement des capitaux propres (RCP) indique combien de bénéfices sont générés par l’entreprise pour chaque dollar de capitaux propres. 

Sean Beniston donne l’exemple d’une entreprise de construction d’une valeur de 20 millions de dollars qui a commencé avec un employé et un camion. 

«Il s’agit d’un rendement important des capitaux propres. L’entreprise a commencé avec un camion et a réalisé des revenus de 20 millions de dollars par année, ce qui s’est traduit par un bon niveau de capitaux propres au bilan. L’injection de capitaux dans l’entreprise est considérée comme étant des capitaux propres, qui ont été transformés en travail et ont pris de l’expansion au fil du temps. On divise ensuite le montant des capitaux propres par le nombre d’années qu’il a fallu pour que l’investissement dans le camion devienne 20 millions de dollars de revenus», explique Sean Beniston.

Si vous voulez déterminer le rendement de vos capitaux propres, divisez le bénéfice net annuel de l’entreprise (la différence entre le résultat net et toutes les charges, y compris les intérêts et les impôts) par les capitaux propres (le montant restant après déduction du passif des actifs).

Bien que les ratios moyens et ceux qui sont considérés comme étant bons ou mauvais puissent varier considérablement d’un secteur à l’autre, un ratio du rendement des capitaux propres de 15 % à 20 % est habituellement considéré comme étant bon. Toutefois, ce pourcentage variera selon le secteur d’activité et la taille de l’entreprise.

Qu’est-ce que le ratio emprunt/capitaux propres?

On utilise le ratio emprunt/capitaux propres principalement pour évaluer la capacité d’une entreprise à générer des fonds au moyen d’une nouvelle dette. Pour faire cette évaluation, on compare le ratio à celui d’autres entreprises du même secteur.

Plus le ratio emprunt/capitaux propres d’une entreprise est élevé, plus l’entreprise est considérée comme à levier financier. Lorsque les revenus diminuent, les entreprises à fort levier financier sont plus endettées et présentent généralement un risque plus élevé de manquer des versements de leur dette. Elles sont également moins aptes à mobiliser de nouveaux fonds.

À l’inverse, un ratio emprunt/capitaux propres plus faible indique qu’une entreprise dépend davantage d’un financement par actions, ce qui peut être moins risqué.

Bien qu’il varie selon le secteur, un ratio emprunt/capitaux propres de 2,0 est souvent jugé sain.

Prochaine étape

Découvrez comment surveiller et interpréter les renseignements financiers pertinents pour votre entreprise en téléchargeant le guide gratuit de BDC intitulé Comprendre vos états financiers.

Votre vie privée

BDC utilise des témoins de navigation (cookies) pour améliorer votre expérience sur son site et à des fins publicitaires, pour vous offrir des produits ou des services qui sont pertinents pour vous. En cliquant sur «J’ai compris» ou en poursuivant votre navigation sur ce site, vous consentez à leur utilisation.

Pour en savoir plus, consultez notre Politique de confidentialité.