Quelle est la différence entre un prêteur et un investisseur?

Le financement par emprunt présente des avantages pour les entreprises en démarrage. Toutefois, la préparation d’une demande de prêt est très différente d’une présentation à un investisseur en capital.

Lecture de 9 minutes

Partager

Voici un parcours typique pour de nombreuses entreprises en démarrage. Le propriétaire recherche des fonds pour développer ou faire croître l’entreprise ou mettre en place un nouveau secteur d’activité. Le premier réflexe consiste souvent à préparer une présentation pour obtenir du financement par capitaux propres auprès d’un investisseur en capital de risque ou d’autres investisseurs.

À un certain moment, le propriétaire d’entreprise entend parler des avantages du financement par emprunt. Un prêt n’a pas d’effet dilutif, est généralement moins cher que les capitaux propres et permet de garder le contrôle. Il est aussi généralement disponible plus rapidement et peut être assorti de conditions de remboursement souples.

Au dernier moment, le propriétaire d’entreprise décide de demander un prêt de fonds de roulement, à la place ou en plus du financement par capitaux propres. Il est fréquent que les entreprises soumettent aux prêteurs l’argumentaire préparé pour les investisseurs potentiels. C’est souvent là que les problèmes surviennent.

Le prêteur veut voir une analyse de rentabilité solide fondée sur des projections détaillées et réalistes.

Le prêteur veut voir la preuve qu’il sera remboursé

Dans le cadre de mon travail au sein du groupe Technologie de BDC, je vois constamment ce genre de demandes de demandes de prêt. Une entreprise a une présentation captivante qui parle d’un produit innovant et de projections optimistes de croissance rapide.

Le problème? Il est peu probable qu’une institution financière octroie un prêt en fonction d’une telle présentation. Il sera nécessaire d’y apporter quelques modifications, car un prêteur va examiner votre entreprise d’une manière très différente d’un investisseur en capital.

Le prêteur veut voir une analyse de rentabilité solide fondée sur des prévisions de trésorerie détaillées et réalistes qui montrent comment le prêt profitera à l’entreprise et sera remboursé.

Cela est très différent d’une présentation à des investisseurs en capital qui met l’accent sur le potentiel de croissance.

La surprise de nombreux entrepreneurs

Un investisseur veut acquérir des parts d’une entreprise ayant un potentiel de forte croissance, des fondateurs ambitieux ainsi qu’une histoire et un argumentaire inspirants. Ce sont les éléments que les fondateurs présentent, parfois avec l’aide d’accélérateurs et d’incubateurs.

Le prêteur a des priorités différentes. Il veut récupérer son argent. Certes, la croissance est une bonne chose, mais ce qui compte le plus, c’est de s’assurer que l’entreprise a les moyens de rembourser le prêt.

Il peut sembler évident que les prêteurs et les investisseurs n’ont pas les mêmes priorités, mais de nombreux entrepreneurs sont encore surpris lorsqu’un prêteur demande des renseignements différents de ceux utilisés pour séduire un investisseur.

Les entrepreneurs devraient adapter leurs prévisions aux prêteurs

Dans le cadre de mon travail à BDC en tant que personne-ressource pour les entreprises technologiques préparant des demandes de prêt, j’ai constaté qu’un document clé en particulier nécessite habituellement un second examen: leurs projections financières. Bon nombre d’entrepreneurs présentent au départ des projections trop optimistes. Comme nous utilisons les projections pour personnaliser les modalités de remboursement du prêt, nous voulons être certains que les flux de trésorerie projetés sont aussi réalistes que possible.

En fait, les projections sont importantes non seulement pour une demande de prêt, mais aussi pour la gestion de votre entreprise. Elles montrent les fluctuations de votre trésorerie et vous aident à prévoir le moment où vous pourriez manquer de fonds pour payer les factures ou les salaires.

Les projections préparées pour un investisseur en capital s’étendent souvent sur un horizon de cinq ans et sont ventilées par année. Pour les prêts et les activités internes de l’entreprise, les projections doivent être ventilées par mois et s’étendre sur un horizon d’un ou deux ans.

Si vos projections indiquent une croissance de 20 % d’un mois à l’autre, mais ne montrent aucun investissement pour les étayer, vous pouvez vous attendre à des questions sur la façon dont vous avez obtenu ces chiffres.

Différences dans la présentation aux prêteurs et celle aux investisseurs

  Investisseurs Prêteurs
Présentation Doit être captivante et présenter le potentiel de croissance, des fondateurs ambitieux et une histoire inspirante Doit démontrer que l’entreprise a les moyens de rembourser le prêt. Doit contenir des prévisions de trésorerie détaillées et réalistes, ainsi que des états financiers vérifiés par un comptable ou un avis de cotisation pour l’année précédente.
Projections financières S’étendent souvent sur cinq ans et sont ventilés par année Doivent être ventilées par mois et s’étendre sur un ou deux ans. Doivent tenir compte du caractère saisonnier et de divers scénarios.

Comment préparer des projections financières pour les prêteurs

Les entreprises préparent souvent des projections très optimistes pour les présentations aux investisseurs afin de montrer le potentiel du marché. Les prêteurs, quant à eux, veulent voir des projections réalistes. C’est particulièrement vrai si le prêt n’est pas garanti et si la demande se fonde sur des flux de trésorerie passés et projetés.

Nous examinons comment les projections cadrent avec les états financiers antérieurs ainsi qu’avec les investissements et projets que l’entreprise nous dit vouloir effectuer. Les projections doivent montrer de manière réaliste et claire l’incidence attendue des nouveaux fonds sur les flux de trésorerie et la croissance futurs.

Que signifie «de manière réaliste»? Si vos projections indiquent une croissance de 20 % d’un mois à l’autre, mais ne montrent aucun investissement pour les étayer, vous pouvez vous attendre à des questions sur la façon dont vous avez obtenu ces chiffres.

Tenir compte du caractère saisonnier et de divers scénarios

Il arrive souvent que ces investissements coûtent plus cher, prennent plus de temps que prévu à se concrétiser, et mettent du temps à commencer à porter leurs fruits. Des projections réalistes doivent tenir compte de ces facteurs. Elles doivent également faire état du moment où les entrées et les sorties de fonds vont réellement se produire, et non du moment où une vente est effectuée.

En outre, de nombreuses entreprises ont des caractéristiques saisonnières. Cet élément doit également être prévu pour donner aux prêteurs une idée de la manière dont l’entreprise va surmonter les périodes saisonnières creuses.

Il est également utile de voir divers scénarios: une projection avec financement par emprunt et par capitaux propres (si un tel financement est prévu), et une deuxième projection sans financement supplémentaire. Le prêteur peut ainsi voir comment l’entreprise restera à flot.

Les projections aident à structurer le remboursement

Avec des projections réalistes, l’entrepreneur montre aux prêteurs qu’il a fait ses devoirs et qu’il a réfléchi aux avantages de la dette et à ce qu’elle apportera à son entreprise.

Des projections réalistes sont nécessaires pour une autre raison essentielle: elles aident le prêteur à structurer le prêt de manière à faire correspondre le remboursement aux flux de trésorerie prévus. Une période initiale de versements des intérêts seulement, des paiements échelonnés en fonction de la croissance prévue ou un versement forfaitaire fondé sur un cycle de capital de risque prévu sont des exemples de modalités de remboursement souples.

En outre, comme les prêteurs sont généralement des partenaires à long terme pour une entreprise, il y a de fortes chances que l’entrepreneur revienne demander un autre prêt dans le futur. Le prêteur examinera alors les projections antérieures pour vérifier si elles se sont avérées réalistes. En fait, nous aimons voir qu’une projection a été dépassée. En revanche, un échec peut avoir une incidence sur la crédibilité de l’entreprise et sur son financement ultérieur.

De quels documents ai-je besoin pour préparer une demande de prêt?

Les projections de flux de trésorerie sont essentielles pour les prêteurs, mais ce ne sont pas les seuls documents dont ils ont besoin pour les prêts. À BDC, nous exigeons aussi:

  • des états financiers préparés par un comptable professionnel agréé pour le dernier exercice, ou une déclaration de revenus et un avis de cotisation de l’Agence du revenu du Canada;
  • des états financiers préparés à l’interne pour l’exercice en cours à ce jour;
  • un plan d’affaires écrit ou présenté de vive voix (en fonction du financement).

Il est compréhensible que de nombreux propriétaires d’entreprises axées sur la croissance soient tellement occupés que les tâches quotidiennes comme la comptabilité peuvent être négligées. Je le sais; j’ai moi-même été entrepreneure. Toutefois, la préparation de projections et d’autres documents d’affaires clés peut s’avérer très payante, car elle permet d’améliorer la prise de décisions, l’orientation stratégique et la solidité financière.

Essentielles pour passer au niveau supérieur

Les projections peuvent révéler que votre entreprise a besoin d’un montant de financement plus élevé que prévu pour couvrir les lacunes du fonds de roulement. Elles peuvent montrer qu’un investissement a un mauvais rendement et doit être revu.

Elles peuvent également vous aider à peser le pour et le contre du financement par emprunt par rapport à au financement par capitaux propres au moment où vous commencez à élaborer votre feuille de route financière.

Le fait que les prêteurs exigent ce type de travail est presque accessoire. Les entreprises devraient le faire même si elles ne cherchent pas à obtenir de financement. Il s’agit d’un travail préparatoire essentiel qui peut vous aider à accroître la réussite de votre entreprise.

Passez à l’étape suivante et téléchargez gratuitement le calculateur de flux de trésorerie de BDC ou notre Outil de prévision des flux de trésorerie pour entreprises techs. Et n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

Partager