Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

La montée du mouvement local: les «monstres prometteurs» gagnent!

Partager

Le célèbre biologiste évolutionniste Charles Darwin nous a appris qu’à chaque nouvelle génération, la nature crée des variations de chaque espèce. Par exemple, si nous observons des oisillons dans un nid, nous verrons souvent un petit dont le bec est légèrement plus long ou dont les ailes sont de forme différente. Pourquoi? Parce que lorsque les exigences liées à l’environnement changent, un oiseau légèrement différent pourrait être plus apte à survivre et à se reproduire. Les scientifiques appellent ces variations des monstres prometteurs (hopeful monsters) – monstres parce qu’ils ont l’air différents, prometteurs parce qu’on ne sait jamais ce que l’environnement exigera.

L’importance d’une chaîne d’approvisionnement locale

Anie Rouleau, de Montréal, fait partie de ces «monstres prometteurs». Son entreprise, The Unscented Company, qui vend des produits non parfumés pour la maison et le corps, prospère dans l’environnement soudainement transformé et impitoyable de la COVID-19.

Comment? D’abord, elle a évité de s’appuyer sur l’une des premières victimes de la fermeture des économies: les chaînes d’approvisionnement mondiales. Celles-ci nous permettent de privilégier l’efficacité de la livraison juste-à-temps au détriment de la résilience associée à la détention d’un stock de réserve. C’est donc ce que choisissent la plupart des gens. Mais lorsque les chaînes d’approvisionnement ont été interrompues, de nombreuses entreprises ont immédiatement souffert parce que leurs entrepôts se sont rapidement vidés. Pas celui d’Anie. Elle avait soigneusement mis en place pour son entreprise un réseau de fournisseurs régionaux qui sont tous à proximité de son bureau central de Montréal. Son approvisionnement est sûr et fiable.

Où se trouve votre équipe?

Deuxièmement, Anie a bâti un nid solide, c’est-à-dire une équipe locale et loyale. Pourquoi? Parce que l’externalisation n’est pas pour elle. En effet, les emplois locaux qui contribuent à faire de Montréal un meilleur endroit où vivre sont un élément intrinsèque du design de son entreprise. En raison des fermetures liées à la COVID-19, de nombreuses entreprises canadiennes ont souffert parce que la pandémie a frappé leurs travailleurs sous-traitants dans leur pays d’origine. D’autres ont souffert parce que la production de leurs travailleurs étrangers s’est retrouvée coincée dans des chaînes d’approvisionnement soudainement gelées ou bloquées aux frontières nationales par des tarifs commerciaux protecteurs. Pas celle d’Anie. Son équipe loyale et travailleuse – dont les membres habitent tous à une distance raisonnable – a relevé le défi.

L’importance d’investir dans votre site Web

Enfin, Anie possédait les ailes appropriées pour s’adapter au vent nouveau. Autre conséquence immédiate de la fermeture des économies: la sensibilisation accrue du public à l’importance de l’entreprise locale et l’essor prodigieux de la demande de produits locaux chez les consommateurs qui en a découlé. Cela a permis à Anie de s’élever encore plus haut. Son équipe et ses fournisseurs fiables ont pu remplir les commandes grâce à son site Web sophistiqué et efficace dans lequel, contrairement à plusieurs, elle a habilement investi. Résultat: dans un contexte où de nombreuses entreprises déclinent, les revenus globaux d’Anie ont augmenté de plus de 50 %.

Anie a-t-elle aussi eu un peu de chance? C’est sûr. Elle vend du savon à un moment où tout le monde se lave les mains de manière obsessive. Mais elle réussit aussi grâce à son ingéniosité et à sa résilience, à l’utilisation de B Corp – l’outil de planification commerciale de référence pour les entreprises fortement axées sur le local – et à la présence en ligne efficace de son entreprise.

Les entreprises certifiées B Corp ont plus de chances de survivre aux bouleversements du marché

Des monstres prometteurs peuvent parfois devenir la forme dominante d’une espèce. Il est difficile de prédire si les Anie de ce monde prévaudront à l’avenir, mais il est tout à fait plausible que certaines caractéristiques de l’ère de la COVID-19 – fragilité des chaînes d’approvisionnement mondiales, réticence face à la délocalisation, valorisation marquée de l’achat local et augmentation de la numérisation – perdureront.

Au dernier décompte, il y avait des Anie dans 70 pays. Ces entreprises résilientes ont montré qu’elles étaient capables de s’adapter et de collaborer. Elles sont aussi très fortes. Le magazine Forbes, citant des statistiques récentes, rapporte que les B Corps ont eu 63 % plus de chances de survivre au dernier grand bouleversement du marché – la récession de 2008-2009. En résumé, elles sont partout, travaillent ensemble et sont tenaces.

Pour moi, l’avenir pourrait bien appartenir aux «monstres prometteurs» de la trempe d’Anie.

Partager