Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Des technologies profondes aux licornes: à la recherche de la prochaine vague d’entreprises technologiques canadiennes à forte croissance

Partager

En tant qu’investisseur en capital de risque le plus important au Canada, nous surveillons de près l’éventail complet des technologies émergentes et le rendement de notre pays dans chacune d’elles.

Avant la crise de la COVID-19, nous observions des progrès remarquables dans des innovations appelées collectivement «technologies profondes». Ces technologies influencent tous les secteurs d’activité et attirent une part toujours croissante des investissements en capital de risque partout dans le monde.

Même si le Canada a la chance de compter des universités exceptionnelles qui effectuent de la recherche fondamentale de calibre mondial, nous devons déployer un effort concerté pour continuer à développer les technologies profondes qui sont nécessaires à notre prospérité future.

Nous nous devons de soutenir les entreprises de technologie profonde au stade de démarrage ou en début de croissance qui transformeront les solides capacités de recherche du Canada en entreprises de calibre mondial.

En période de récession, nous nous devons de soutenir les entreprises de technologie profonde au stade de démarrage ou en début de croissance qui transformeront les solides capacités de recherche du Canada en entreprises de calibre mondial.

Les technologies profondes englobent un vaste éventail de domaines de recherche

Les technologies profondes englobent des domaines tels que l’informatique quantique, la photonique et l’électronique, la biotechnologie, les matériaux de pointe, l’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage machine ainsi que les drones et la robotique.

L’augmentation récente des investissements dans les technologies profondes montre que ces technologies commencent déjà à passer des laboratoires universitaires aux mains d’entrepreneurs. Les investissements mondiaux dans les technologies profondes ont affiché un taux de croissance annuel composé de 22 % entre 2015 et 2018 (graphique 1). Les investissements ont surtout été faits en biotechnologie, en IA, en photonique et en électronique.

Des technologies à fort impact

Les technologies profondes ont le potentiel de contribuer à relever de grands défis sociétaux et environnementaux, et elles ont le pouvoir de créer leurs propres marchés ou de perturber ceux déjà en place.

Toutefois, le développement de ces applications demande généralement plus de temps (parfois jusqu’à plus de dix ans) que les innovations fondées sur une technologie largement accessible – un développement qui peut s’étendre sur une période de plus de dix ans.

De plus, elles exigent des investissements continus et présentent d’importants besoins en capitaux ainsi que des risques considérables en matière de technologie et de marché. Le développement complet exige généralement des investissements et des ressources des secteurs public et privé.

Malgré ces enjeux, la recherche montre que les entreprises du milieu des technologies profondes ont un impact beaucoup plus grand que les entreprises traditionnelles financées par du capital de risque. Les entreprises de technologie profonde ont obtenu 11 % du financement de démarrage entre 2014 et 2019, mais elles ont été à l’origine de 17 % des licornes au cours de cette période (graphique 2).

Des répercussions dans tous les secteurs

Non seulement les technologies profondes donnent-elles des entreprises à fort impact, mais leur influence se fait aussi sentir dans tous les secteurs, en offrant souvent des bienfaits qui changent la donne (graphique 3). De plus, à mesure que ces technologies ont pris de l’importance, leur développement et leur contrôle sont devenus une question de sécurité nationale cruciale, les pays cherchant à tirer parti des faiblesses des adversaires et à les exploiter.

Nous croyons que le Canada doit en faire plus, surtout dans le contexte de la récession découlant de la COVID-19, pour renforcer sa position dans le domaine des technologies profondes et continuer à développer la prochaine vague d’entreprises technologiques de calibre mondial.

Le Canada en retard dans la création de propriété intellectuelle

Le retard du Canada sur le plan de la production de propriété intellectuelle (PI) est un sujet de préoccupation. Par exemple, aucune des trois meilleures universités du Canada (dans le classement global des 50 plus importantes demandes de brevet au monde) ne figure parmi les 50 premières universités ayant déposé des demandes de brevets universitaires en vertu du Traité de coopération en matière de brevets (TCB). De plus, le nombre de brevets délivrés annuellement au Canada stagne depuis 2010 comparativement à d’autres grands pays développés (graphique 4).

C’est en partie pourquoi nous avons récemment lancé un nouveau fonds de financement sur actifs de propriété intellectuelle. Premier du genre, le fonds de 160 millions de dollars fournit du capital patient personnalisé sous forme de dette, de quasi-capitaux propres et de capitaux propres pour faire croître les entreprises canadiennes qui ont monétisé leurs portefeuilles de PI. Nous espérons inciter d’autres investisseurs qui partagent notre vision à soutenir des entreprises fondées sur le savoir dans des secteurs émergents comme les technologies profondes.

Le Canada doit accélérer le développement des technologies profondes

Comme je l’ai mentionné dans un billet de blogue précédent, nos recherches montrent que, pendant les récessions, les investisseurs semblent éviter les entreprises à risque et à rendement élevés comme celles qui œuvrent dans les technologies profondes.

Cependant, ces périodes ont également amené la création de certaines des entreprises les plus influentes au monde. Pour cette raison, les investisseurs doivent rechercher les possibilités d’investissement dans les technologies profondes dès maintenant pour éviter de rater des occasions.

Nous devons faire preuve de leadership en développant ces domaines; les technologies profondes sont trop importantes pour la prospérité et la sécurité futures de notre pays. En agissant ensemble, les participants des secteurs privé et public peuvent créer les conditions qui permettront au Canada de faire naître des champions mondiaux de ces technologies stimulantes, maintenant et dans les années à venir.

Partager