Former le personnel: une stratégie cruciale

Lecture de 3 minutes

Le vieillissement de la population complique l’embauche de main-d’œuvre qualifiée. Les meilleures entreprises réagissent en investissant dans la formation. La vôtre est-elle prête?

La formation a toujours été une priorité pour les propriétaires d’entreprise qui veulent aiguiser les compétences des membres du personnel, mieux s’adapter aux nouvelles technologies et améliorer leur service à la clientèle. Cependant, le changement de la main-d’œuvre au Canada en a fait pour elles et eux une préoccupation encore plus pressante.

L’âge médian de la population canadienne est de 42 ans. Dans 15 ans, 25 % des Canadiennes et Canadiens auront plus de 65 ans, une situation qui affecte profondément la composition de la population active.

Pour chaque travailleuse ou travailleur qui partait à la retraite il y a 20 ans, deux jeunes intégraient le marché du travail. Aujourd’hui, ce rapport est de un pour un, même en tenant compte de l’immigration. Auparavant, la croissance de la main-d’œuvre dépassait 1 % chaque année. Or, elle devrait être presque nulle pour les deux prochaines décennies. Dans certaines provinces, la population active décline déjà.

Marché de l’emploi difficile

Un grand nombre d’entreprises en croissance disent avoir du mal à engager et à retenir des personnes qualifiées. Le manque de mécaniciennes et mécaniciens partout au pays est un bon exemple de ce phénomène.

Pour relever ce défi, il vous faut gérer autrement vos ressources humaines. En offrant des heures de travail plus flexibles pour retenir votre main-d’œuvre plus âgée, par exemple. Mais vous devrez avant tout investir davantage dans la formation des membres de votre personnel.

Le message a été clairement reçu. Dans la plus récente enquête de BDC sur les intentions d’investissement, 51 % des leaders de PME indiquent qu’elles et ils investiront dans la formation en 2016, la proportion la plus élevée après les investissements dans les technologies.

Sur les traces des meilleures entreprises

Ces propriétaires d’entreprise suivent l’exemple des meilleures entreprises au pays. Une autre étude de BDC s’est penchée sur les quatre principales stratégies des PME canadiennes qui réussissent le mieux; elle révèle que les leaders des entreprises en croissance accordent une attention particulière à la gestion des ressources humaines.

Pour 85 % d’entre elles et eux, la formation est une priorité, en particulier chez les entreprises qui génèrent au moins 10 M$ de ventes et ont une équipe d’au moins cinq personnes. C’est la première fois qu’une étude de BDC montre que la formation est une stratégie clé pour les entreprises en croissance.

La formation est une excellente stratégie pour retenir la main-d’œuvre et en attirer de la nouvelle. Elle renforce l’engagement du personnel et permet d’améliorer le service à la clientèle et la performance de l’entreprise.

Quelle est votre stratégie?

Le vieillissement de la population canadienne aura un profond impact sur plusieurs aspects de notre économie, en particulier sur la population active.

Les entreprises qui réussissent le mieux se préparent déjà à relever ce défi. Et vous? Investissez-vous dans la formation pour accroître les compétences de votre personnel, et attirer et retenir les meilleurs talents?


Pour obtenir les faits saillants des conditions économiques actuelles, nous vous suggérons de lire la Lettre économique mensuelle.