Comment obtenir un taux d’intérêt plus bas pour votre prêt commercial | BDC.ca
logo BDC

4 conseils pour obtenir un taux d’intérêt plus bas pour votre prêt commercial

Il s’agit de réduire les risques que court votre banquier

Partager

Un taux d’intérêt moins élevé pour votre prêt commercial peut vous permettre d’économiser des milliers de dollars sur la durée du prêt. Mais que devez-vous faire pour obtenir un taux plus bas?

Le taux d’intérêt d’un prêt reflète l’évaluation par la banque du risque que vous ne remboursiez pas l’argent. Pour compenser ce risque, elle décide d’un montant d’intérêt supplémentaire qu’elle vous fera payer par rapport au taux qu’elle accorde à ses meilleurs clients, les plus solvables.

Pour réduire votre taux, vous devez persuader votre banquier que vous rembourserez la totalité de l’argent au complet et dans les délais, explique Paul Ciciola, directeur, Gestion du risque de crédit à BDC.

Il offre quatre conseils pour augmenter vos chances d’obtenir un meilleur taux pour votre prêt commercial.

1. Stimulez la rentabilité de votre entreprise

La solidité financière de votre entreprise est le plus important facteur pris en compte par la banque lorsqu’elle décide de votre taux d’intérêt.

«Plus votre entreprise est rentable, meilleures sont vos chances d’obtenir un taux d’intérêt moins élevé», explique M. Ciciola, qui a négocié des centaines de prêts commerciaux avec des entrepreneurs de Montréal.

Votre banque évaluera les états financiers de votre entreprise pour savoir si vous avez des antécédents de rentabilité, si vous réalisez des bénéfices actuellement et s’ils sont à la hausse ou à la baisse. La banque tiendra également compte de votre niveau d’endettement.

Par conséquent, si vous souhaitez obtenir un taux d’intérêt plus faible, votre entreprise doit présenter des bénéfices robustes et durables. Vous devriez aussi travailler à la réduction de votre endettement.

2. Augmentez votre cote de crédit

Vos antécédents de crédit personnels jouent aussi un rôle important dans la détermination du taux d’intérêt que vous paierez, surtout si vous demandez un prêt de faible montant. En effet, les banques gèrent les prêts commerciaux de faible montant en grande partie comme elles gèrent les prêts personnels, poursuit M. Ciciola.

Des agences comme Equifax et TransUnion calculent votre cote de crédit en prenant en compte, entre autres facteurs, vos antécédents de paiement, le montant des demandes de crédit effectuées et le crédit utilisé par rapport à votre crédit disponible.

Même pour des prêts plus importants, la banque examinera votre cote de crédit pour savoir si vous lui faites courir un risque majeur, y compris en vérifiant si vous avez fait une faillite personnelle. Elle examinera aussi la cote de crédit de votre entreprise pour voir si celle-ci a de bons antécédents de remboursement de ses créanciers.

Si vous avez une mauvaise cote de crédit, consultez notre article Comment améliorer votre cote de crédit: 7 conseils pour les entrepreneurs.

3. Donnez une garantie intéressante pour obtenir le prêt

Afin de répondre à l’objectif de réduction du risque que vous présentez, un autre moyen pour réduire votre taux d’intérêt consiste à présenter une garantie à votre banque.

Si vous avez des actifs corporels à donner en garantie, le prêt peut être moins cher.

«Si vous avez des actifs corporels à donner en garantie, le prêt peut être moins cher, dit M. Ciciola. Par exemple, si vous donnez un immeuble en garantie, il est probable que votre taux d’intérêt soit plus bas que si vous n’aviez pas de garantie ou que si la garantie était un actif qui se déprécie, comme de l’équipement.»

4. Tissez des liens avec votre banque

Une banque aura davantage tendance à proposer un taux d’intérêt intéressant à un entrepreneur qui est un bon client depuis plusieurs années, explique M. Ciciola.

«Les banquiers préfèrent les clients qui ont une relation de longue date avec leur banque et qui ont d’excellents antécédents de remboursement.»

M. Ciciola précise que vous devriez travailler à nouer une solide relation avec votre banquier en le rencontrant périodiquement, en lui remettant en temps opportun les documents qu’il demande, en faisant preuve de transparence sur ce qui se passe dans l’entreprise et, bien sûr, en remboursant vos prêts à temps.

Voyez au-delà du taux d’intérêt

Le taux d’intérêt est certes important, mais selon M. Ciciola, vous devez éviter de lui donner une importance démesurée. Vous devriez plutôt chercher à obtenir des modalités souples qui répondent aux besoins de votre entreprise.

Par exemple, le report des paiements du capital de votre prêt peut aider à maintenir de saines liquidités au sein de l’entreprise. Les remboursements de prêt adaptés aux fluctuations des liquidités d’une entreprise saisonnière sont un autre exemple intéressant de souplesse.

«Le prêt le moins cher n’est pas nécessairement le meilleur prêt pour vous, explique M. Ciciola. «Cherchez à obtenir le financement qui convient aux besoins de votre entreprise, un financement qui ne sera pas uniquement fonction du taux d’intérêt.»

Partager

v17.9.0.10395