Du soutien financier et des ressources pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Soutien pour les entreprises touchées par la COVID-19.

Remplacer l’équipement, une façon simple de d’augmenter la capacité de votre entreprise

Ces cinq conseils vous aideront à prendre les bonnes décisions quand viendra le temps de remplacer votre équipement

Temps de lecture: 4 minutes

Partager

Personne n’aime dépenser avant que ce ne soit nécessaire. Par contre, vous ne voulez pas non plus que votre entreprise dépende d’une pièce d’équipement qui est devenue obsolète. Comment savoir s’il est temps d’investir dans du nouvel équipement?

Selon Trevor Fillo, directeur de comptes principal à BDC, la clé est d’évaluer périodiquement vos besoins et de vérifier si votre équipement y répond toujours. C’est une démarche pratique qui n’exige aucune formule complexe ni logiciel prédictif coûteux.

«Vous devez moderniser votre équipement s’il vous coûte de l’argent au lieu de générer des revenus ou s’il provoque des temps d’arrêt, explique M. Fillo. Cela dit, il y a aussi d’autres facteurs à prendre en considération.»

Voici cinq conseils pour déterminer quand remplacer votre équipement.

1. Évaluez périodiquement vos besoins

Au moins une fois par année, faites le bilan de vos réalisations, définissez vos prochains objectifs et évaluez le rendement de votre entreprise. Si vous avez récemment pris de l’expansion ou si vous commencerez à le faire bientôt, votre équipement actuel pourra-t-il répondre à la demande accrue? Peut-être avez-vous besoin d’une nouvelle machine pour réaliser un projet en particulier. Évaluez vos besoins en tenant compte de l’état actuel de votre équipement afin de repérer les lacunes à combler.

Tenez également compte du ratio d’exploitation de l’actif de votre entreprise. Calculé d’après vos états financiers, il permet de déterminer dans quelle mesure votre équipement actuel contribue à votre bénéfice net. Si vous croyez que votre entreprise n’est pas aussi productive ou aussi rentable qu’elle le devrait, votre équipement peut être en cause.

2. Pensez à la sécurité

Les normes évoluent constamment, et les fabricants ne cessent d’améliorer la sécurité de leur équipement. Si une nouvelle caractéristique de sécurité importante est maintenant disponible pour une machine que vous utilisez habituellement, il est peut-être temps de passer à la nouvelle version.

Par exemple, au fil du temps, les excavatrices ont été dotées de dispositifs de protection contre les chutes d’objets et de dispositifs d’arrêt automatique pour protéger les opérateurs. Les avantages que procurent à long terme des changements du genre en matière de santé et sécurité pourraient bien justifier les coûts initiaux de remplacement.

3. Considérez l’ensemble de vos activités

Chaque entreprise est un système composé de parties interdépendantes. Avant de renouveler une pièce d’équipement, évaluez-en les conséquences éventuelles sur vos activités – ou inversement, déterminez si du nouvel équipement s’impose en raison d’un changement dans vos activités.

Par exemple, si vous équipez vos techniciens d’un nouveau logiciel, avez-vous vérifié s’il est compatible avec le logiciel de gestion de la relation client de votre équipe de vente? Si vous déménagez dans un nouvel entrepôt plus grand, aurez-vous besoin de nouveaux chariots élévateurs pour transporter plus de charges sur de plus longues distances?

M. Fillo se souvient d’un propriétaire de pizzéria qui voulait augmenter sa production sans devoir investir dans l’agrandissement de ses installations ou l’embauche d’employés. En équipant sa cuisine existante de fours superposés, il a doublé sa production tandis que ses dépenses courantes sont demeurées sensiblement les mêmes. Ce remplacement n’a entraîné aucun inconvénient parce qu’il a pris une décision réfléchie.

Avant d’acheter du nouvel équipement pour un projet spécial, pensez à en calculer la valeur de revente ou de récupération pour vérifier si la dépense en vaut le coup. Si l’équipement vous coûte plus cher que ce que votre projet devrait vous rapporter, l’investissement n’en vaut peut-être pas la peine.

4. Consultez vos employés

«Parlez à ceux qui travaillent sur le terrain», poursuit M. Fillo. Allez à la rencontre de ceux qui font fonctionner l’équipement et demandez-leur s’ils le trouvent efficace.

Vos employés savent peut-être quelles améliorations sont disponibles parce qu’ils côtoient des amis et des connaissances qui travaillent pour d’autres entreprises dans le même secteur d’activité que vous. Ils pourraient également être en mesure de vous dire si les pièces du nouvel équipement que vous envisagez d’acquérir se remplacent ou se réparent facilement. Vos employés sont une source de commentaires francs. En les consultants, vous tisserez des liens avec eux et instaurerez un climat de confiance.

5. Tenez compte des besoins de formation et des temps d’arrêt

Tout nouvel équipement s’accompagne d’une période de formation, et vous subirez probablement une baisse de production pendant celle-ci. Cependant, il n’est pas nécessaire d’aller jusqu’à l’arrêt complet des activités. La moitié de votre personnel peut suivre la formation pendant une partie de la journée et le reste, plus tard dans la même journée. Par ailleurs, la plupart des fabricants incluent un volet formation dans la vente de leur produit; n’oubliez pas de vérifier si c’est le cas avant de procéder à l’achat.

Partager