logo BDC

Être le visage de votre marque: partie 1

De nombreux entrepreneurs sont d’abord les premiers vendeurs dans leur entreprise. Êtes-vous le visage de votre marque? Êtes-vous à l’aise avec cette réalité?

Partager

Il existe un principe simple dans le monde de l’entrepreneuriat: pas de ventes, pas d’entreprise.

C’est pourquoi nombreux sont ceux qui démarrent une entreprise et en deviennent par défaut le responsable des ventes. Le rôle va comme un gant à certains, alors qu’il est des plus désagréables pour d’autres.

Peu importe votre aisance avec cette situation, les ventes doivent être au rendez-vous. Chaque jour, vous travaillez au développement de vos affaires, ce qui amène une foule d’occasions et de défis. L’objectif est de vous faire réfléchir à la façon dont fonctionnent actuellement les choses dans votre entreprise.

Je me plais à dire que les bons vendeurs sont des gens éloquents, compatissants et tenaces. Cela dit, les entrepreneurs qui se lancent en affaires doivent acquérir rapidement les compétences nécessaires pour vendre leurs produits ou leurs services, puis déterminer quelle image ils veulent projeter, personnellement et pour l’entreprise.

Bien des propriétaires d’entreprise à qui je parle ne souhaitent pas être le visage de leur marque, ce qui peut parfois leur nuire, compte tenu des années d’expérience et de l’expertise qu’ils possèdent.

Par ailleurs, certains entrepreneurs sont le visage de leur marque alors qu’ils ne devraient probablement pas être à l’avant-plan. (Je vous laisse décider qui correspond à cette description.)

Les exemples d’entrepreneurs qui sont étroitement liés à leur marque sont faciles à énumérer:

  • Richard Branson (Virgin Group)
  • Elon Musk (Tesla)
  • Robert Herjavec (Herjavec Group)
  • Ariana Huffington (Huffington Post)
  • Gary Vaynerchuk (VaynerX)
  • Sara Blakely (Spanx)

Il n’est pas nécessaire d’avoir une personnalité de type A ou des objectifs ambitieux. Toutefois, ces entrepreneurs ont en commun non seulement le charisme, mais aussi une compréhension claire du fait que les gens vont acheter auprès de personnes qu’ils connaissent et reconnaissent. Plus important encore, les gens vont établir des liens avec leur marque.

Comme vous êtes le premier, et peut-être le seul, vendeur de l’entreprise, vous pouvez facilement devenir l’emblème de votre marque. Un peu d’introspection vous aidera à déterminer si vous êtes fait ou non pour ce rôle.

Miser sur vos forces

Ce n’est pas tout le monde qui veut être «sous les projecteurs» et ce n’est pas tout le monde qui devrait y être.

Le but est de vendre et de voir comment vous, en tant que fondateur, pouvez avoir la plus grande incidence sur cet aspect de votre entreprise. Cela signifie que vous assurerez parfois une forte présence dans votre marché et qu’à d’autres moments, vous faciliterez le succès de votre marque en travaillant en coulisses comme tacticien, meneur ou architecte. Souvent, vous tiendrez plusieurs rôles.

Votre image de marque personnelle peut vous aider, vous ET votre entreprise

Vous pouvez tirer parti de votre image de marque personnelle pour susciter de l’intérêt à l’égard de votre entreprise et en accroître la notoriété, mais surtout, vous pouvez l’utiliser pour ouvrir des portes au moment d’établir le premier contact.

Pour renforcer votre présence, vous n’avez pas besoin de vous positionner comme un leader avisé, mais vous devez être prêt à apporter quelque chose à votre collectivité et à la conversation d’affaires générale.

Si cette façon de faire vous semble inconfortable ou hypocrite, ne vous lancez pas en tentant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas. L’authenticité est primordiale. Réfléchissez aux meilleures manières de vous présenter à vos clients cibles.

Trouvez les meilleures façons de faire connaître votre entreprise aux clients potentiels, notamment lorsque vous faites vos sollicitations à froid ou développez votre réseau. Si vous êtes doué pour la rédaction, pensez à tenir un blogue ou à publier des articles sur LinkedIn. Si vous êtes plus à l’aise avec la communication orale, une baladodiffusion ou une vidéo serait tout indiquée.

En tant qu’entrepreneur, quelle est votre approche en matière de ventes?

Êtes-vous le responsable des ventes? Ou préférez-vous rester dans les coulisses? Êtes-vous à l’aise d’être le visage de l’entreprise? Il existe de nombreuses façons de développer vos affaires, et toutes ces options s’offrent à vous.

Nous aimerions en savoir plus sur votre expérience comme visage de votre marque et vendeur principal, ou répondre aux questions que vous vous posez.

Dans la deuxième partie de ce blogue, je parlerai du moment où l’entrepreneur doit prendre du recul par rapport aux ventes quotidiennes pour assumer le rôle de directeur des ventes et chef de la direction.

Lisez la deuxième partie de ce blogue
Veuillez noter qu'il n'est pas possible d'ajouter de commentaires avec Internet Explorer à partir du réseau BDC.
Please note that it is not possible to add comments with Internet Explorer from the BDC network.

Partager

v17.9.0.10395