Un entrepreneur bien entouré | BDC.ca
logo BDC

Vous ne pouvez pas tout faire: voyez comment cet entrepreneur a fait croître son entreprise

En deux ans, Marc Porcelli a fait de Curate Mobile une entreprise de plusieurs millions de dollars. Il compte maintenant sur son équipe de direction pour poursuivre sa croissance.

Partager

Marc Porcelli

Marc Porcelli était assis devant son portable dans une chambre d’hôtel au bord de la plage. À l’extérieur, sa femme, ses trois enfants, son partenaire d’affaires et sa famille élargie profitaient de leurs vacances dans la piscine sous le soleil.

C’était en décembre 2018. M. Porcelli avait réservé ces vacances des mois à l’avance, mais il avait passé l’été à chercher des acquisitions potentielles pour son entreprise en pleine croissance, Curate Mobile, et il n’avait plus le choix: il fallait conclure l’entente.

L’océan était bien attirant, mais M. Porcelli a fermé les rideaux, a posé l’affichette «ne pas déranger» et s’est mis au travail.

«Je me suis rendu compte que le moment était peut-être venu d’arrêter de tout faire moi-même. Ce fut une grande prise de conscience pour moi.»

En quittant la plage, M. Porcelli était résolu à bâtir une équipe de direction solide qui pourrait l’aider, lui et son partenaire d’affaires, à poursuivre la croissance de l’entreprise. Plusieurs mois plus tard, Curate Mobile engageait plusieurs dirigeants expérimentés, dont l’ancien directeur national de Snap Canada, une entreprise internationale de médias sociaux. M. Porcelli estime maintenant qu’il peut compter sur son équipe pour accélérer la croissance déjà impressionnante de Curate Mobile.

Tout a commencé à une table de cuisine

M. Porcelli n’avait pas prévu que son entreprise serait prête à faire une acquisition importante aussi rapidement.

Trois ans plus tôt, en 2015, M. Porcelli avait laissé son emploi lucratif dans la vente et lancé Curate Mobile, à sa table de cuisine. Il avait une vision: créer une entreprise de marketing mobile qui offrirait du marketing comportemental direct aux consommateurs en temps réel.

Son principal élément distinctif serait la transparence. Expert de l’analytique, M. Porcelli exploite et articule les données pour que ses clients sachent exactement quand et où les fonds qu’ils consacrent au marketing mobile sont dépensés.

«À ce moment-là, la téléphonie mobile était vraiment en train de prendre son envol. C’est donc naturellement devenu mon objectif, explique M. Porcelli. J’entrevoyais le potentiel des publicités en temps réel, qui attirent les gens avec le bon contenu au bon moment et au bon endroit.»

La planification élimine la peur du risque

Le fait d’être le seul soutien financier de sa famille et le risque associé au lancement d’une entreprise le préoccupaient grandement, surtout avec un nouveau-né. «Je pense qu’en tant qu’entrepreneur, on remet toujours les choses en question, souligne M. Porcelli. Mais je suis aussi très prévoyant. J’ai consacré les premiers mois à la planification et à l’évaluation des risques afin de créer mon plan d’affaires

Cette planification minutieuse lui a permis d’obtenir un prêt de démarrage de BDC et a favorisé un lancement réussi. En effet, après six mois, Curate Mobile était rentable, et l’entreprise a généré des revenus de plus d’un million de dollars dès la fin de la première année.

«J’ai fait appel à BDC pour tout, ajoute M. Porcelli. Modèle d’affaires, modélisation financière, technologie et expertise, tout y était.»

Pas de répit

À partir de ce moment-là, l’entreprise a connu une croissance rapide. M. Porcelli a géré cette croissance principalement lui-même.

«Je m’occupais de toutes les finances de l’entreprise, de la majorité des ventes et de la supervision. J’étais motivé parce que je savais que je faisais un investissement solide qui rapporterait des dividendes plus tard, dit-il. Quand vous commencez, vous savez que personne ne fera le travail à votre place. Vous devez vous atteler à la tâche.»

Quand vous commencez, vous savez que personne ne fera le travail à votre place. Vous devez vous atteler à la tâche.

Après avoir acquis Juice Mobile de Pages Jaunes à la fin de 2018, Curate Mobile est passée à plus de 40 employés et M. Porcelli a eu l’impression d’avoir relevé un immense défi. «Je croyais pouvoir enfin me détendre un peu et ralentir le rythme», dit-il.

Mais c’était loin d’être le cas.

Une semaine après le début de la nouvelle année, le plus gros client de Curate Mobile a considérablement réduit ses dépenses publicitaires.

«Financièrement, nous dépendions énormément de ce client et nous avons perdu la majeure partie de notre chiffre d’affaires, affirme M. Porcelli. En dépit de toute la diligence raisonnable dont j’ai fait preuve avant l’acquisition de Juice, je n’ai rien vu venir.»

Curate Mobile était également aux prises avec les défis de la fusion du personnel et de la recherche de propriétés sur le marché commercial concurrentiel de Toronto.

«Je me suis dit que je ne voulais plus jamais être dans une situation semblable, poursuit M. Porcelli. J’avais besoin d’aide. Il nous fallait diversifier nos revenus et la composition de notre personnel.»

Marc Porcelli

Mettre sur pied une équipe de confiance

Pour la première fois, Curate Mobile a cherché de l’expertise en gestion hors de l’entreprise et a fini par embaucher un président et une nouvelle équipe de direction. Bien qu’il travaille encore de longues heures à titre de chef de la direction, Marc Porcelli a renoncé à d’autres fonctions de direction.

«J’ai appris à ne pas dépendre d’une seule personne, dit-il. J’ai une équipe très collaborative et j’utilise toutes ses compétences pour accélérer la croissance de l’entreprise et la faire passer au niveau supérieur.»

M. Porcelli s’est également inscrit au Programme direction croissance de BDC, qui offre des services-conseils spécialisés exclusivement aux entrepreneurs qui exploitent une moyenne entreprise au fort potentiel de croissance et aspirent à la faire grandir.

«Nous ne sommes pas une entreprise de 100 millions de dollars. Mais aujourd’hui, nous visons plus haut et je sais quel chemin emprunter pour aller plus loin, dit M. Porcelli. Je suis devenu plus confiant en tant que dirigeant d’entreprise. J’ai appris à utiliser l’endettement comme moyen de croissance. Je remets beaucoup moins les choses en question dorénavant, parce que je suis entouré d’un personnel expérimenté, qualifié, compétent et très passionné.»

En 2019, le Globe and Mail a classé Curate Mobile, qui a connu une croissance de plus de 1 550 % au cours des trois dernières années, au 33 e rang des entreprises en démarrage canadiennes qui progressent le plus rapidement. Et M. Porcelli a été finaliste pour le prix Entrepreneur de l’année d’Ernst & Young.

Trois conseils pour connaître une croissance rapide

1. Atténuez le risque avec un plan d’affaires solide

«Faire des affaires, c’est prendre des risques calculés», déclare M. Porcelli.

Au cours des premières semaines qui ont suivi la création de son entreprise, M. Porcelli a passé plus de 12 heures par jour à tester des scénarios et à évaluer des sources de revenus potentielles pour son entreprise.

«J’ai examiné des projections et les conséquences fiscales, ainsi que différents scénarios et perspectives financières.»

Au moment de lancer son entreprise, M. Porcelli avait confiance en ses finances et en son modèle d’affaires.

«Mes prévisions sont assez audacieuses, mais prudentes sur le plan financier.»

2. Voyez au-delà du capital de risque pour le financement

Lorsque M. Porcelli a compris que ses investisseurs potentiels ne partageaient pas sa vision de l’entreprise, il a dû réfléchir à d’autres moyens de financement. Fort de ses clients et d’un plan d’affaires solide, il s’est adressé à BDC pour obtenir un prêt commercial.

«J’ai dû me familiariser avec l’idée de l’endettement pour financer la croissance», confie M. Porcelli. Au cours des six premiers mois, son entreprise a connu une croissance de plus de 1 000 %.

3. Entourez-vous des bonnes personnes

Pendant les premières années, comme beaucoup d’entrepreneurs, M. Porcelli a exercé toutes les fonctions de direction de son entreprise. Bien qu’il travaille encore de longues heures, il a appris à déléguer et à faire confiance aux autres.

«Vous devez vous entourer de personnes très qualifiées qui peuvent vous aider à concrétiser votre vision, explique M. Porcelli. Le rendement de l’entreprise s’est grandement amélioré quand j’ai fait appel à un partenaire d’affaires et à un nouveau président, lui aussi partenaire d’affaires, qui supervise le travail de nos cadres intermédiaires. On ne peut pas tout faire seul.»

Partager

v17.9.0.10395